Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Borgias. Saison 3. Episode 3. Siblings.

29 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-04-28-18h04m05s87.png

 

The Borgias // Saison 3. Episode 3. Siblings.


Que serait The Borgias sans toutes ses histoires de sexe. C'est assez intéressant de voir combien le sexe à une place si importante dans la série. Mais d'un autre côté, quand on a un chaud lapin comme Cesare Borgia on peut comprendre. D'autant plus que j'ai adoré le cliffangher de cet épisode. Ce n'est pas non plus le plus grand cliffangher que la série ait délivré mais c'est pourtant le début d'une relation. Car maintenant que Lucrezia et Cesare ont passé le pas et ont couché ensemble, les choses ne seront forcément pas du même acabit dans les prochains épisodes. Cette relation incestueuse est même d'autant plus fascinante qu'elle apporte quelque chose dont la série avait besoin, ce sentiment de perversité. Cette relation traduit également tout autre chose. D'un côté pour Lucrezia une relation avec la seule personne qui l'a toujours aimé, son frère. Et d'un autre côté pour Cesare qui n'a pas envie de s'engager avec quelqu'un qu'il n'aime pas (notamment ces histoires de mariages arrangés avec une française qui ont tout pour lui déplaire).

Les deux enfants Borgia sont donc aussi dans le déni de ce que veut leur père. Ils ne veulent pas vivre avec un chemin tout tracé et veulent être libres. Finalement, quoi de plus libre pour eux deux de tomber dans les bras l'un de l'autre. Depuis le début de la saison il y a un jeu qui se joue entre les deux personnages. Il fallait donc attendre que Lucrezia se marie et se rende compte qu'elle n'a pas envie d'être avec Alfonso (mais ça, on le savait déjà en partie) et qu'il la rejette (tout cela car il va découvrir qu'il n'est qu'un point d'interrogation dans l'arbre généalogique des Borgia). Il était donc temps que les choses prennent forme entre les deux, et c'était le meilleur épisode pour le faire. Pendant ce temps, le mariage de Lucrezia et Alfonso a donc eu lieu et ils peuvent tous les deux consommer leur mariage comme prévu (car Alfonso est quelqu'un de bien et s'est préservé pour le mariage contrairement à Lucrezia qui ne fait que coucher à droite et à gauche depuis le début de la série comme le reste de sa famille).
vlcsnap-2013-04-28-18h06m29s245.pngJ'ai trouvé intelligent de donner à Alfonso un indice sur le fait qu'il n'a pas de place dans le clan des Borgia et qu'il est presque une erreur. Pendant que Lucrezia tente de faire passer la pilule mais son "Fuck me" m'a tué. Elle est géniale cette femme. Alors que je parlais d'elle comme de celle à qui il fallait trancher la gorge au plus vite lors de la première saison, elle a maintenant pris en assurance et devient un excellent personnage. Dans un registre plus politique, le Pape termine donc son épuration des Cardinaux qui ne sont pas en accord avec sa politique. J'aime bien la manière dont tout cela est amené. C'est fait avec beaucoup d'intelligence et encore une fois, le feu au début de l'épisode m'a surpris. C'est presque un peu trop au premier abord mais réussi dans un autre registre. Finalement, ce nouvel épisode de The Borgias parvient à relancer la machine dans une solide direction qui me plait énormément. Je ne pouvais pas demander mieux de la part de cette série si ce n'est qu'elle aille encore plus loin finalement.

Note : 8/10. En bref, petit à petit la saison montre les crocs. J'aime.

Commenter cet article