Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Borgias. Saison 3. Episode 8. Tears of Blood.

3 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-02-15h56m21s233.png

 

The Borgias // Saison 3. Episode 8. Tears of Blood.


Dans l'épisode précédent, Micheletto avait enfin droit à l'amour. Enfin, en apparence uniquement car finalement on découvre rapidement que le jeune homme avec qui il batifole est un informateur de Caterina Sforza, la grande canaille de la saison. Et j'aime beaucoup toute cette histoire alors que les épisodes prennent de plus en plus d'ampleur. Quand je pense qu'après cet épisode il n'en reste déjà que deux, je suis triste. Car j'aurais tellement aimé que The Borgias dure bien plus longtemps. Surtout qu'il y a encore la possibilité qu'il n'y ait pas de saison 4 (mais uniquement un double téléfilm pour conclure la série comme je vous le disais il n'y a pas si longtemps que ça). Du coup, The Borgias va presque s'achever et moi j'ai envie d'en voir beaucoup plus. Il y a des personnages tellement passionnants et la série est déjà parvenu à les rendre épique. La relation amoureuse entre Micheletto et ce jeune homme est réellement belle mais aussi tragique à la fois. Au fond, Micheletto s'est fait berner par quelqu'un qui avait envie d'aimer éperdument.

Les histoires d'amour homosexuelles dans The Borgias ont réellement de quoi être passionnantes. Mais mon moment préféré de l'épisode est le moment où Micheletto confie à Cesare qu'il batifole avec un jeune garçon. C'était touchant ce moment et les acteurs parviennent à jouer cela de façon suffisamment fine pour que le téléspectateur soit lui aussi touché à son tour. Micheletto, le coeur brisé, se rend rapidement compte qu'il n'a plus vraiment d'occasion de faire confiance à qui que ce soit. Il est brisé cet homme, et n'a maintenant plus qu'une chance de retrouver la paix intérieur : soutenir Cesare et sauver Lucrezia. Car oui, à la fin de l'épisode précédent nous découvrions que le roi que Lucrezia avait choisi de défendre était le mauvais. C'était un très bon twist d'ailleurs qui permet encore une fois de mettre en oeuvre toute une histoire passionnante autour de Lucrezia qui s'est faite berner comme une bleue. Elle a beau être réellement perverse et surtout maligne, elle n'avait pas vu cela venir. Les choses avancent assez rapidement, peut être un peu trop, autour de Lucrezia qui se rend compte qu'elle est de plus en plus surveillée au sein du château.
vlcsnap-2013-06-02-16h17m16s236.pngTout cela permet également aux scénaristes de The Borgias de se concentrer sur le côté imposant du Pape Alexandre. Rodrigo Borgia avait perdu de son intérêt ces derniers temps alors que le personnage ne se servait plus vraiment du récit pour briller (laissant alors la place à son fils, Cesare). Du coup, le fait que l'introduction de l'épisode se base sur sa stature en lui redonnant cet aura d'homme fort, c'était une bonne idée également. La musique et la mise en scène de cette préparation du Jubilee permet de voir à quel point les personnages sont réellement tous à leur place et que Alexander a repris du poil de la bête. Ainsi, ce nouvel épisode de The Borgias ouvre le dernier chapitre de la saison de façon très spectaculaire d'un côté, et plus calme de l'autre. On sent que Micheletto est bouleversé et je me demande comment il va bien pouvoir finir lui maintenant car il avait déjà pris des mesures pour s'assurer que le jeune garçon ne révèle pas son homosexualité (péché de l'époque).

Note : 8/10. En bref, entre tendresse, émotion, action et tragédie, The Borgias séduit.

Commenter cet article