Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Borgias. Saison 3. Episode 9. The Gunpowder Plot.

10 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-09-00h39m00s88.png

 

The Borgias // Saison 3. Episode 9. The Gunpowder Plot.


Cette semaine nous avons appris un drame : l'annulation de The Borgias, purement et simplement, par Showtime. Alors que Showtime, quand elle avait commandé The Borgias assurait presque de lui donner 4 saisons (comme pour The Tudors), et alors que la série a réalisé l'un de ses meilleurs scores d'audience en 2 ans il y a quelques semaines de ça, elle ne reviendra pas pour nous dire au revoir. Le souci ? Le créateur de la série voulait un double téléfilm pour conclure la série en bonne et due forme car il ne pensait pas avoir suffisamment de matière pour 10 épisodes. Et étant donné que ce double téléfilm aurait apparemment coûté trop cher à Showtime, The Borgias restera une série… sans fin. Comment peut-on oser ne pas achever une série de la sorte. Surtout quand l'on voit que sa troisième saison est la meilleure saison qu'elle ait pu offrir jusque là et que la qualité ne va qu'en grandissant ? Je vais donc éviter de cracher tout mon venin sur Showtime aujourd'hui car je n'en ai pas envie. Je préfère le garder pour les choses qui en valent les peines. Showtime m'a tellement déçu qu'ils ne méritent rien de ma part.

Pendant ce temps, j'ai donc pris mon pied devant ce nouvel épisode de The Borgias. Surtout que le tout ouvrait avec la mort de l'amant de Micheletto. Un moment particulièrement effrayant et surtout plein d'émotions. J'ai eu du mal à contenir mes émotions sur ce moment. C'était tellement cruel car derrière cela il y avait une histoire d'amour. Pourquoi dans ce genre d'histoires ce sont toujours les plus belles histoires d'amour qui finissent en tragédie ? Je me le demande. Micheletto aurait très bien pu cacher son amant, ou je ne sais pas quoi mais en tout cas trouver quelqu'un qu'il puisse laisser en vie. Cela aurait pu être beau au moins. Là j'ai pleuré. Je me rends. Mais cet épisode ne s'arrête évidemment pas à cette terrible scène. En effet, par la suite Lucrezia va parvenir à s'évader du château avec Alfonso. Sauf que lorsque Lucrezia et Cesare se retrouvent, Alfonso se demande ce qu'il se trame entre le frère et la soeur. J'ai beaucoup aimé les retrouvailles entre les deux personnages. C'était mignon comme tout. Et puis j'aime bien Alfonso au milieu de tout ça.
vlcsnap-2013-06-09-00h24m25s43.pngEnfin, je le vois comme quelqu'un d'intéressant maintenant alors que durant la saison précédente, il était bien plus ennuyeux qu'autre chose. Mais il faut bien avouer que Lucrezia ne s'est pas tapé la crème de la crème du casting de Skins, bien au contraire. Ce nouvel épisode tente alors de nous raccrocher à l'histoire d'amour qu'il y a entre Lucrezia et Cesare. Une histoire d'amour malsaine mais terriblement attachante. En tant que téléspectateur, on a tous envie qu'ils finissent ensemble. Mais le fait que cela ne soit pas moral ne leur permet pas (encore) de dévoiler leur amour au grand jour. Ils sont condamnés à le vivre en secret pendant que Lucrezia et Alfonso tentent de sauver les apparences. Je suis même certain que Lucrezia aime Alfonso mais elle l'aime différemment. Pas de façon aussi passionnée que Cesare. D'ailleurs, quand Alfonso demande "How long will the marriage last ?" et que Lucrezia rétorque "How long does a marriage last ?" j'ai trouvé tout cela si ironique mais teinté d'innocence. Lucrezia est incapable de faire un choix.

Autre grand moment de l'épisode : François Arnaud et Jeremy Irons. Cette scène entre un père et son fils était bouleversante. J'ai pleuré (encore). Je suis trop sensible mais il faut bien avouer que The Borgias est une série absolument magique qui nous offre des moments entre ses personnages qui transcendent ce que l'on pourrait bien rêver. En tout cas, je ne pouvais pas rêver mieux dans cet épisode. Finalement, celui ci poursuit donc cette aventure contre Caterina Sforza, et parvient à développer quelque chose d'assez efficace en soi. Je n'ai rien d'autre à ajouter si ce n'est que je n'ai pas forcément hâte de voir le dernier épisode de la saison étant donné qu'il sera aussi le dernier de la série et qu'il n'achèvera pas l'histoire des Borgia. Autant dire, quelle déception. Cette dynastie, aussi magnifique soit-elle à l'écran, se devait malgré tout d'avoir une belle fin. Une fin que les scénaristes n'auront pas su lui offrir à cause d'une chaine de télévision. Dommage. Parfois je me dis, si seulement j'avais les moyens.

Note : 8.5/10. En bref, tant de belles choses encore une fois. The Borgias reste un modèle cette année.

Commenter cet article

Elise 10/06/2013 20:59


Mais non! Mais pourquoi! Ô râge, ô désespoir! Non non non! C'est nul! Je suis dégoûtée! Bref.