Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Bridge US. Saison 1. Episode 3. Rio.

25 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-07-25-07h41m04s102.png

 

The Bridge US // Saison 1. Episode 3. Rio.


Cet épisode tente de faire basculer la série vers quelque chose d'encore plus passionnant, mettant en scène des personnages au-delà de ceux que l'on connaît déjà que l'on a pu voir durant les deux premiers épisodes. On sent que le tueur montre enfin les griffes et surtout le message qu'il veut faire passer, les personnages qu'il souhaite réellement viser, etc. Cela permet de construire l'ambiance de la série que je trouve de plus en plus intéressante. En effet, on sent que l'univers de la série, les diverses confrontations et toutes ces choses qui font l'intérêt d'une telle série sont là et surtout de plus en plus présents. Prenons l'exemple de l'appel téléphonique du tueur dont la voix est changée. Cette scène était jouissive car elle frustre de téléspectateur de ne pas connaître le visage de cet homme. Et le téléspectateur sait qu'il faudra attendre plusieurs épisodes avant d'avoir la réponse. C'est donc encore plus addictif car l'on a envie de connaître la suite. En tout cas, moi j'ai envie de la connaître la suite.

"Rio" tente donc de nous montrer les actions du tueur sous un jour différent ou encore il tente de nous les expliquer un peu mieux. Car derrière tout cela il y a un message. C'est pour une cause. The Bridge reste donc une série qui peut étonner ses téléspectateurs. Sans pour autant être une brillante série non plus. Disons que j'en attendais surement trop de la part de The Bridge. La relation entre Sonya et Ruiz reste une très bonne approche des duos de flics qui ne pensent pas de la même façon. Ces atomes crochus font que le tout devient alors beaucoup plus jouissif et passionnant. C'est en tout cas ce que je ressens. Par ailleurs, je suis assez ravi de voir que les scénaristes s'amusent avec ces deux personnages. Notamment quand la femme de Ruiz vient le voir avec son fils sur son lieu de travail et rencontre Sonya "Es bonita. She's very pretty. Very very pretty". Elle est jalouse et a sûrement peur de perdre son mari. Enfin, je ne pense pas que le but de The Bridge soit de créer une romance entre ses deux héros. Ce serait à mon sens détruire complètement l'idée même de la série (car s'ils doivent travailler de nouveaux ensembles, ils ne seront plus que d'un côté de la frontière maintenant).
vlcsnap-2013-07-25-07h20m10s103.pngEt puis nous avons Sonya qui retrouve son amant de l'épisode précédent avec qui elle avait fait des galipettes et s'était amusée. Il aimerait bien avoir son numéro. "I don't fuck at work" qu'elle nous dit Sonya. C'est une petite coquine tout de même, qui cache bien son jeu derrière son autisme. D'un tout autre point de vue, le personnage de Charlotte continue de nous offrir de la matière travailler. Je trouve ce personnage de plus en plus intéressant et le fait qu'elle aille un peu tâtonner dans tous les sens permet à The Bridge de gagner en ampleur. La fin de l'épisode était quant à elle terrible. Quand l'on pense que Maria va sûrement mourir grillée comme une merguez au soleil. Cela peut être drôle dans ma manière de le prononcer, mais au fond j'ai vraiment de la peine déjà pour ce personnage. The Bridge n'a pas peur de grand chose, mais surprend par moment de façon efficace. Elle continue sur sa bonne lancée et et fait évoluer la série dans une direction encore plus addictive et jouissive.

Note : 7/10. En bref, certainement mon épisode préféré des trois premiers.

Commenter cet article