Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Bridge (US). Saison 1. Episode 9. The Beetle.

5 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-09-05-07h17m23s223.png

 

The Bridge US // Saison 1. Episode 9. The Beetle.


L'épisode précédent nous révélait la vraie identité de The Beast et autant dire que même si c'était assez logique au fond c'était aussi assez étrange que l'on nous fasse cette révélation aussi tôt dans la série. Mais je suis content de voir que The Bridge prend des risques et tente de nous tenir en haleine de façon différente. Cet épisode était avant tout réussi grâce à deux scènes particulièrement intéressante. La toute première ouvrant l'épisode. Jouant sur les silences (comme beaucoup de séries de nos jours d'ailleurs quand elles tentent de se démarquer) et sur une réalisation différente. Le tout permet de mettre en scène David Tate. La seconde est celle qui clôture l'épisode qui permet de voir que Tate avait pensé à tout. Ce personnage est fou, incontrôlable et surtout imprévisible. Bien que l'épisode ne pouvait pas se terminer bien (Marco retrouve sa femme), je ne pensais pas qu'il allait se terminer dans ce sens. L'épisode joue donc sur pas mal de bonnes bases et surtout ces deux scènes particulièrement passionnantes. Cela permet aussi de montrer que derrière son côté procédural, The Bridge reste originale.

Tate s'est donc donné pour but de terroriser son ancien ami, Marco, dans ce nouvel épisode. Tout cela était assez passionnant dans le sens où étant donné que The Beast est un tueur imprévisible, on ne sait pas ce qu'il pourrait avoir prévu pour la famille de Marco que ce soit sa femme ou encore ses enfants. Alors certes, je ne pensais pas qu'ils pouvaient éliminer ces personnages mais au fond la série a déjà prouvé par le passé qu'elle n'avait peur de rien, et surtout pas de nous montrer l'horreur d'un tueur en série et de cette partie du globe où le crime organisé et les horreurs semblent faire le quotidien de la police. Maintenant que la police connaît l'identité du tueur qu'ils recherchent, c'est beaucoup plus simple pour eux en apparence. Sauf que ce n'est pas du tout le cas, il a encore une fois trouvé le moyen d'être encore plus malin. Ce qu'il y a de bien avec un tel personnage c'est qu'il s'agit avant tout d'un flic et qu'il connaît les embuscades, qu'il sait comment s'en sortir et surtout connaît les faiblesses de chacun.
vlcsnap-2013-09-05-07h15m07s142.pngPar ailleurs, le fait que le fils de Marco ait été indirectement inclus dans l'histoire m'a un peu déçu. C'était peut-être un peu trop même si cela prouve que Tate a vraiment pensé à tout. Disons qu'il y avait largement de quoi faire, et surtout il n'y avait pas besoin de ça pour lancer la scène finale. Enfin, c'est mon humble avis. Sonya est de son côté assez en retrait dans cet épisode et ce même si elle m'a fait rire avec un échange avec le fils de Marco
Police investigator - "He's talking a lot about you"
Son - "Yeah, I'm sorry"
Sonya - "MILF ?"
Son - "Yeah, you're…"
Sonya - "I know what a MILF is but I have no child"
Par ailleurs, je trouve que l'histoire de Linder et Charlotte est assez déconnectée du reste de la série. Cela ne veut pas pour autant dire que c'est mauvais dans le sens où j'ai l'impression que l'on prépare déjà le terrain de la saison 2. Mais peut-être qu'ils auraient pu relier un peu mieux le tout.

Note : 8/10. En bref, j'aime de plus en plus ce que fait The Bridge. Expérimentale par moment et classique mais efficace le reste du temps.

Commenter cet article