Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Bridge (US). Saison 2. Episode 1. Yankee.

10 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-10-13h33m04s113.jpg

 

The Bridge (US) // Saison 2. Episode 1. Yankee.


Cette seconde saison de The Bridge se doit de faire les choses différemment de la première. Notamment car la première a parfois eu quelques difficultés mais aussi car la seconde se retrouve amputée de Meredith Stiehm qui a retrouvé les rangs de Homeland après avoir été en désaccord avec Elwood Reid sur la direction que devait prendre la série. Ce premier épisode n’est pas exceptionnel mais il n’est pas raté non plus. On ne sait pas trop ce que cela va changer par la suite si ce n’est que la narration est pour le moment différente. On ne retrouve donc pas l’angle traité par la première saison, ou du moins pas du tout la même manière de le faire. « Yankee » se veut donc un épisode de mise en place. Tout fonctionne plutôt bien de ce point de vue là et je suis aussi heureux qu’ils n’aient pas décidé de faire une intrigue calquée sur la seconde saison de Bron/Broen, la série originale dont The Bridge est le remake. Avec de nouvelles histoires, de nouveaux personnages, la série nous introduit donc de nouveaux mystères et de nouvelles façons de voir l’histoire. L’un des premiers personnages mystérieux de cette saison c’est Eleanor Nacht, incarnée par l’excellente Franka Potente (La Mort dans la Peau). Je dois avouer que j’aime beaucoup ce que fais l’actrice dans cet épisode et je ne pouvais pas demander mieux.

L’actrice, en plus d’être à sa place était donc clairement à sa place. Mais l’on ne sait pas non plus si c’est elle qui est vraiment la grande méchante de la saison ou bien s’il y a bien plus à creuser ailleurs. C’est là que The Bridge reste très mystérieuse et finit par me plaire. J’aime bien le fait que l’on ne veuille pas tout nous dire tout de suite et nous permettre de nous questionner sur un personnage avec Eleanor. Son introduction est en plus de ça très efficace en termes de mise en scène. Cette pièce ultra sombre, ce serveur qui va faire tomber la tasse de thé sur Eleanor et qui, par punition, va se retrouver avec une oreille coupée (simplement pour avoir renversé du thé sur Eleanor tout de même). C’est impressionnant mais c’est aussi la preuve que cette seconde saison de The Bridge ne cherche pas à rire avec le téléspectateur. Bien au contraire, elle veut tout faire pour que l’on ait l’impression que ce n’est pas acquis et qu’il y a encore du chemin à faire par rapport à la suite de la saison. Cet épisode est parfois très étrange et très décousu par rapport à la première saison qui, dans sa structure, était beaucoup plus efficace à mon humble avis. Notamment car le serial-killer donnait de la consistance au récit.
vlcsnap-2014-07-10-13h33m14s201.jpgDu côté de Marco et Sonya, tout est à reconstruire. Du côté de Marco, il a perdu sa famille et tout cela ne nous emmène forcément pas vraiment dans la bonne direction pour lui. Si Sonya semble être là pour le soutenir dans ses petites histoires, le tout ne manque pas de nous faire nous demander jusqu’à Marco va bien pouvoir aller par la suite. Les producteurs de The Bridge ont su être réaliste sur le fait que le serial-killer de l’an dernier n’était pas l’aspect le plus intéressant de la série et ce même si c’était assez fidèle à ce que la série originale a pu faire de son côté. Le plus intéressant était donc l’aspect culturel et la confrontation de ces cultures. Du coup, on retrouve avec « Yankee » ce qui faisait le sel de la série de façon assez merveilleuse. Car on oublie le serial-killer pour nous plonger dans un univers plus sombre et plus proche des personnages. J’aime bien aussi ce qui est fait avec Sonya, cette dernière étant plus ou moins perdue dans ses relations amoureuses. Il y avait un angle traité dans la première saison qui n’était pas satisfaisant car ce n’était pas suffisamment creusé à mon goût. On voit donc avec cet épisode que les choses ont évolué dans une direction assez différente. Finalement, ce nouvel épisode est quelque chose d’intéressant, de fucked-up par moment mais de toujours passionné.

Note : 6.5/10. En bref, j’ai hâte de découvrir la suite.

Commenter cet article