Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Carrie Diaries. Saison 1. Episode 10.

19 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

the-carrie-diaries-walt-gay.png

 

The Carrie Diaries // Saison 1. Episode 10. The Long and Winding Road Not Taken.


Mine de rien, il se passe pas mal de bonnes choses dans The Carrie Diaries. Avant même que la série ne commence, j'avais peur qu'elle ne sache pas équilibrer les choses. Disons que The Carrie Diaries raconte beaucoup de choses avec une galerie assez importante de personnages. Alors que certaines séries de ce genre se sont embourbés les pieds, ce n'est pas le cas de The Carrie Diaries. En tout cas, pas pour le moment. Cet épisode était certainement l'un des plus intéressants que The Carrie Diaries nous a offert jusque là. C'est l'anniversaire de Carrie, elle a maintenant 17 ans et sa vie est en train d'évoluer, de changer. Sauf qu'elle a déjà pas mal de choses : un petit ami, un job qui lui plait, des amis, ... En gros, il n'y a pas grand chose à redire sur sa vie pour le moment. Elle est heureuse tout simplement bien que certaines opportunités (comme par exemple celle de pouvoir devenir la plus jeune auteure d'un éditeur) vont se refermer. Elle a des ambitions la petite Carrie mais ce n'est pas pour le moment, encore.

De toute façon, The Carrie Diaries ne peut pas changer les choses que l'on a déjà vu ou appris dans Sex & the City. Sebastian est peut être un petit ami parfait pour Carrie, mais c'est aussi un boulet. C'est en tout cas ce qu'il va prouver avec ses problèmes de famille qu'il tente de noyer dans l'alcool lors de la petite soirée d'Interview. L'une des intrigues les plus intelligente de The Carrie Diaries c'est celle de Walt. Alors que la série aurait pu choisir de révéler rapidement l'homosexualité de Walt, la série prend son temps et de façon très astucieuse. Elle a petit à petit crée l'environnement propice pour qu'il se rende compte que finalement il n'est pas du tout fait pour les filles. C'est là que Donna entre en ligne de compte et trouve une place assez intéressante finalement. En tout cas, j'aime beaucoup la manière dont Walt se rend compte qu'il est fait pour les garçons. C'était touchant, surtout quand on lui raconte que tenter de croire qu'il est fait pour les filles risque bien de lui enlever une partie de sa jeunesse et surtout de lui faire perdre son temps à chercher l'amour où il ne le trouvera jamais.
the-carrie-diaries-sebastian-and-carrie-bradshaw.pngThe Carrie Diaries est donc une série bien plus intelligente que l'on ne pourrait le penser et ce même si toutes les intrigues secondaires ne sont pas ce qu'il y a de plus réussi. J'ai cependant bien aimé Dorrit qui commence à fricoter avec le vendeur au magasin de musique du coin. C'était assez amusant et surtout gentillet comme tout. Il ne faut pas cependant que cela gène le personnage qui doit bien évidemment évoluer dans le bon sens du terme. Par ailleurs, j'ai aussi beaucoup aimé Donna dans cet épisode et je ne m'y attendais pas du tout. En effet, je pense que ce personnage est assez caricatural finalement mais elle est aussi quelqu'un d'intéressant. The Carrie Diaries est parvenue à rendre ses personnages fidèle au monde du lycée et ce même si les clichés font rages. Ma seule déception c'est Mouse. Je n'ai pas trouvé le personnage aussi intéressant que j'aurais aimé le trouver. Dommage car je suis certain qu'il y avait pas mal de bonnes choses à faire autour de ça. Et puis The Carrie Diaries reste une petite douceur malgré ses défauts.

Note : 7/10. En bref, un joli petit épisode plein de charme et équilibré. Certainement l'une des plus belles réussites de la série pour le moment.

Commenter cet article