Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Carrie Diaries. Saison 2. Episode 1. Win Some, Lose Some.

26 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-10-26-11h39m39s114.png

 

The Carrie Diaries // Saison 2. Episode 1. Win Some, Lose Some.


The Carrie Diaries revient de loin. Les audiences de la première saison n’étaient pas exceptionnelles mais The CW a tout de même décidé de renouveler la série. Certainement car elle y trouvait son compte ici ou là mais je dois avouer que j’étais tout particulièrement ravi. Pourquoi ? Tout simplement car The Carrie Diaries est l’une des séries les plus mignonnes qu’il puisse exister actuellement à l’antenne. « Win Some, Lose Some » tente de nous introduire un personnage important de la mythologie Sex & The City : Samantha Jones et je dois avouer qu’il y a quelques ressemblances. Le personnage est plutôt bien introduit, notamment au travers d’une intrigue de sac à main disparu. Je dois avouer que je n’attendais pas grand chose de ce premier épisode, notamment car je savais plus ou moins ce que j’allais trouver. Des petites intrigues amoureuses, des personnages qui sont complètement paumés dans leur vie et des rencontres et des amitiés en veux-tu en voilà. La meilleure chose de ce premier épisode c’est la relation entre Walt et Carrie.

La révélation de son homosexualité n’a fait que souder un peu plus les liens entre les deux personnages, pouvant maintenant parler librement de leurs relations avec la gente masculine. J’ai bien aimé que Sebastian accepte très bien le fait que son ami soit gay. Il va même ajouter qu’au fond il le savait depuis pas mal de temps ou s’en doutait avant que Walt ne fasse son coming out. Mais Walt n’est pas le personnage le plus important de cet épisode de The Carrie Diaries non plus. Car après tout, la série est celle de Carrie avant d’être celle des autres. Alors certes, l’intrigue du sac à main de Carrie n’était pas ce que la série a fait de plus finaud et de plus passionnant mais cela permet aussi de se remettre dans la bain et de faire des rencontres. Ce que j’aime bien c’est la relation que The Carrie Diaries tente d’avoir avec la série mère dont est issue l’idée de série prequel. Pendant ce temps, Sebastian tente de trouver un moyen de se faire pardonner par Carrie. L’idée est là aussi judicieuse mais pas nécessairement aussi bien exploitée que l’on ne pourrait le vouloir.
vlcsnap-2013-10-26-11h19m49s250.pngMaggie trouve de son côté le moyen de pimenter un peu l’épisode. Notamment avec Mouse.
Mouse - « We know what we want, chicken fingers. »
Maggie - « Is that seriously all you're gonna say to me? »
Mouse - « With honey mustard!!! »
Finalement, je pense que ce premier épisode malgré ses défauts de fabrication parvient à délivrer quelque chose de suffisamment mignon pour me laisser le souvenir de la première saison. Cela se fait dans la continuité dirons nous. Même si je pense qu’il y avait de quoi faire quelque chose d’encore plus surprenant. J’aime bien la soeur de Carrie par exemple mais pauvre Dorrit et son petit ami, je ne trouve pas cette partie de la série réellement excitante. Miller n’est pas un mauvais gars mais je ne sais pas où The Carrie Diaries veut réellement nous emmener avec ça. Je pense que la partie la plus séduisante de cet épisode reste Samantha. Tout ce qu’il se passe autour d’elle était parfait.

Note : 5/10. En bref, Samantha Jones.

Commenter cet article