Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Chicago Code. Saison 1. Episode 12.

5 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-06-06-00h17m14s184.png

 

The Chicago Code // Saison 1. Episode 12. Greylord & Gambat.


On est dans la dernière ligne droite de la saison avec le procès en préparation pour Alderman Gibbons. Pendant que l'affaire se prépare, Teresa, Jarek et Caleb se démènent pour localiser un de leur témoin vedette dans l'affaire. Le déroulement est très énergique. J'ai vraiment pas eu le temps de m'ennuyé. On ne sait pas trop où l'on va finalement, mais on y va. On sait juste que le procès va bientôt commencer et qu'une sorte de course contre la montre pour trouver ce témoin démarre. Jarek et Caleb forment un duo excellent sur le terrain, l'idée de la recherche du témoin se passe plutôt bien, sans se faire de soucis. L'intrigue même était pas ce qu'il y a de plus banal non plus.

Ensuite il y a aussi Liam Hennessey, qui, en flic sous couverture tente toujours de récolter des preuves et il est forcer de prendre les choses en mains. J'aime bien ce personnage de Liam. Il était vraiment intéressant et son jeu était juste. L'acteur n'était ni trop dans le flic qui est à fond dans son travail, ni celui qui en a rien à faire. Bien au contraire, il donne ce petit plus qui fait que l'intrigue n'était pas ennuyante. Il va un peu dans tous les sens. Il doit d'abord tuer le témoin et sa femme (qu'il va réussir à sauver finalement, et ce n'était pas une mince affaire), puis il va retrouver un livre de comptes, … C'est tout ce qu'il y a de plus intéressant qui est collecté dans cet épisode, par rapport au reste de la saison.
vlcsnap-2011-06-05-23h41m47s171.pngLe déroulé est peut être classique pour une fin de saison de cop show avec cette trame là mais au final, Shawn Ryan arrive à surprendre son monde avec ce petit plus indescriptible qui rend  The Chicago Code additive. J'ai les yeux rivés sur l'écran dès que je vois un épisode. "Greylord & Gambat" était donc un épisode très fort qui mène directement à ce à quoi on va s'attendre dans le dernier épisode de la saison. Gibbons fait également ses mouvements. Il va notamment découvrir qui est le flic (Liam), qui est le témoin, tenter de tout arrêter car le pauvre, il veut faire campagne pour être Maire de Chicago quand même.

Au final, The Chicago Code n'est pas une série policière classique. Elle en a tous les attributs mais sa galerie de personnage est tellement bien associée à l'histoire que l'on ne peut pas s'en dépêtrer. C'est comme entrer dans des sables mouvants finalement, on en ressent pas vivant. Cette série c'est un peu la même chose, on ne sait même pas qui peut mourir. Tout peut basculer à tout moment sans crier gare et c'est ce que j'aime : j'aime être surpris.

Note : 8/10. En bref, un épisode au rythme soutenu qui ne laisse pas une seule seconde de répit. Définitivement l'un des meilleurs cop show de cette saison.

Commenter cet article