Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Chicago Code. Saison 1. Episodes 4 et 5.

8 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-03-08-21h58m53s190.png

 

The Chicago Code // Saison 1. Episodes 4 et 5. Cabrini Green / O'Leary's Cow.


Le pouvoir d'attraction de ce cop show réside dans l'efficacité qu'il a à mettre en scène aussi bien des cas simples et divertissant tout en liant les histoires de la police en coulisse. "Cabrini Green" ouvre tout en feu. L'explosion du début de l'épisode montre que le ton est lancé, on sait où l'on met les pieds, dans un épisode où la tension sera à son comble : d'autres bombes ? Où sont-elles ? Et je ne me suis pas trompé. Le second épisode "O'Leary's Cow", se concentre sur la mort d'un jeune garçon à Chinatown. Caleb et Jarek doivent faire face au Maire de Chinatown assez réticent aux problèmes de ce genre dans son quartier.


"Cabrini Green" est clairement un bon épisode. Il y a une vraie intrigue bien trouvé, cette histoire de poseur de bombe m'a pris par les cornes et trainé de bout en bout. Cette affaire avait un peu tous les atouts du divertissement. D'ailleurs, ce que je regrette dans cet épisode c'est encore une fois la mise en retrait de Vonda et Isaac, toujours sur les scènes de crime mais ne sachant pas quoi faire des personnages, les scénaristes les gardent en back-up. C'est intelligent de leur part mais cela me frustre de voir des personnages sous exploités.

vlcsnap-2011-03-08-20h26m54s44.pngCependant, la partie sur Gibbons qui tire sur un jeune garçon qui tentait de lui ôter la vie. J'ai trouvé cette partie d'épisode sympathique. Disons que Gibbons est le méchant dans l'histoire de la série de toute façon. Tout reste encore assez flou sur son évolution futur mais on sent clairement qu'il n'est pas clair et qu'il tire des ficelles. Cela me rappelle un peu Blue Bloods d'ailleurs, l'ambiance même de la série me rappelle cette dernière. The Chicago Code arrive avec "Cabrini Green" à dévoiler un personnage important à la manière de Shawn Ryan qui sait y faire avec ce genre de personnages. Petite référence à The Shield d'ailleurs dans cet épisode avec le jeu vidéo auquel le jeune garçon joue à l'hôpital.


L'épisode suivant était plus calme et posé. L'action était toujours là, comme le divertissement d'ailleurs mais on sentait la plume moins entrainée dans l'acharnement sur le papier. Dans cet épisode on peut d'ailleurs apercevoir deux anciens personnages de série : François Chau (Dr Chang dans Lost) et Rockmond Dunbar (Prison Break et plus récemment passé par la case Shawn Ryan dans Terriers). J'ai beaucoup aimé l'implication de Caleb dans l'enquête. Comme dans les précédentes d'ailleurs mais j'aime bien l'acteur, Matt Lauria (Friday Night Lights). Il a un rôle qui lui va bien et ça se ressent. Son duo avec Jarek est d'ailleurs excellent. Il faut dire que l'écriture doit y être pour quelque chose également.

vlcsnap-2011-03-08-20h28m20s132.pngPour ce qui est de Teresa, elle tente toujours de trouver quelque chose contre Gibbons. Son acharnement paiera sûrement un jour, c'est d'ailleurs une de ses plus grand force, elle sait tenir tête au truand. J'espère que la suite de la série nous réservera d'aussi bons moments mais avec plus de développement des personnages, c'est peut être le seul point négatif : les personnages doivent avoir des bases pour la suite car ils vivent trop dans le présent et pas tellement à long terme. Rarement déçu par Shawn Ryan, j'ai hâte.

Note : 7.5/10. En bref, deux bons épisodes à leur niveau, l'un plus dans l'action, l'autre sur certains personnages, voilà qui permet d'équilibrer les choses. Le ton reste encore flou mais The Chicago Code est un bon cop show.

Commenter cet article