Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Chicago Code. Saison 1. Episodes 8 et 9.

24 Avril 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-04-24-01h55m04s224.png

 

The Chicago Code // Saison 1. Episodes 8 et 9. Wild Onions / St. Valentine's Day Massacre.


En voilà un cop show intelligent. Dans ces deux épisodes, un ressort du lot pour son idée plutôt pas mal (même si une bonne partie ressemble à un des épisodes de Rookie Blue de l'été dernier, mais j'en fais pas gage, ici c'était bien mieux) et l'autre pour son classicisme sans faille. C'est une des meilleurs séries de cette année sur les networks je pense malgré quelques petits défauts de fabrication qui la rende peut être un peu trop passe partout et pas assez nouvelle dans le genre. Shawn Ryan a quand même fait un beau travail et c'est ce qu'il faut souligner.

"Wild Onions" s'attarde sur une histoire pas mal du tout. La chaleur de l'été bat des records et la probabilité de pannes envoyé la police de Chicago dans les rues afin de tempérer la monter la violence dans la ville. Cela permet de mettre un peu plus dans la lumière Isaac joué par Todd Williams. J'aime beaucoup son duo avec Vonda, la nièce de Jarek. Devin Kelley me fait souvent rire d'ailleurs. C'est léger et détendu. Le côté caméra à l'épaule de certaines scènes me rappelle drôlement le coup de crayon de The Shield et des jeunes policiers de terrain.

Mais cet épisode permet également de voir Teresa sur le terrain. J'ai adoré ça. Son duo avec Jarek était excellent. Ces deux là sont faits pour s'entendre. Evers passe d'ailleurs un peu inaperçu dans ce lot d'épisodes. C'est dommage car j'aime bien son personnage, il est à la fois frais, jeune et débordant d'énergie. Sans compter que ses lignes de dialogues avec Jarek sont souvent intéressants et intéressées. Ils vont prendre un cas émotionnel dans cet épisode tous les trois, dans lequel un fils est témoin d'une fusillade qui aura coûté la vie à son père. L'histoire est bien ficelée et gérée. J'aime bien.
vlcsnap-2011-04-24-01h27m35s111.pngDans "St Valentine's Day Massacre" le plaisir découpé de retrouver les personnages est toujours là. J'aime bien ce qui est fait avec la série et notamment l'idée du titre, qui reste un joli hommage à Al Capone. Le plus intéressant reste l'histoire d'Isaac accusé d'avoir violenté un suspect, il est donc entendu, comme Vonda, sa collègue. C'est rare que dans une série policière on ait une aperçu de ce genre d'affaire. C'est donc intéressant de voir le point de vue des personnages dans de nouvelles intrigues. La recherche de la vérité mène avant tout à une mauvaise interprétation de l'histoire. Réussi.

J'ai cependant moins aimé le cas policière de la semaine. Jarek est chargé d'enquête sur un massacre dans un restaurant de Lincoln Park. Même si l'affaire était rondement menée, j'ai trouvé que les scénaristes ne se sont pas cassé la tête sur les personnages de la série et leur interaction. Donc comme je suis habitué à mieux, je suis naturellement déçu. Et enfin dans "Wild Onions", Gibbons qui enrôle Liam pour l'aider à garder ses électeurs cool c'était une plutôt bonne initiative. Même si c'est petit, c'est intéressant.

Note : 8/10 et 6.5/10. En bref, un duo d'épisodes intéressants et passionnants.

Commenter cet article