Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Crazy Ones. Saison 1. Episode 6. Hugging the Now.

1 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Crazy Ones

vlcsnap-2013-11-01-20h48m20s120.png

 

The Crazy Ones // Saison 1. Episode 6. Hugging the Now.


Alors que The Crazy Ones tente encore de trouver son équilibre, cette comédie devient par la même occasion de plus en plus attachante. Cet épisode était assez acceptable, inoffensif et pile poil ce que la série sait faire depuis ses débuts. Ce n’est pas un épisode original et pourtant, il y a malgré tout de bonnes idées notamment autour de Simon. Toute la scène où il tente de trouver une excuse pour dire que ce n’est pas lui qui a des problèmes d’érection était plutôt efficace. C’est le genre de trucs qui permet de mettre le talent de Robin Williams en exergue. Cela ne veut pas pour autant dire que c’est parfait, mais l’on passe un agréable moment et je pense que c’est ce qu’il faut retenir. Il y a plusieurs gens de comédies. Pour moi, l’art de faire de la bonne comédie ne réside pas dans faire de ce qui nous embête quelque chose de drôle. Parfois j’ai envie de croire que The Crazy Ones n’est pas une comédie mais qu’il s’agit d’un drama de E. Kelley se déroulant dans le milieu de la communication. Il y a tellement de choses dans chaque épisode que la narration semble être parfois légèrement à l’étroit.

J’ai donc l’impression que David E. Kelley se sent coincé dans sa série et ne sait pas vraiment comment s’y prendre pour éviter de nous donner cette impression de trop. Le cold open de l’épisode se déroulant avec cette chorale de gospel était plutôt plaisant. Tout le monde va par la suite informer Simon qu’il est nominé pour une récompense de la publicité : Creative of the Year. Sydney va cependant découvrir que l’un des concurrents de Simon pour cette récompense n’est autre que Josh Hayes (incarné par Michael Landes), un homme dont elle était tombé amoureuse quand elle était encore au lycée. Et elle décide alors que l’agence doit organiser un cocktail dinatoire pour tous les nominés et bien évidemment Josh. Cela permet de découvrir Sydney différemment et de créer de nouvelles situations amusantes. Alors certes ce n’est pas tordant mais au fond, je n’ai jamais réussi à réellement rire à gorge déployée devant un épisode cette comédie. Cela peut être une erreur de la part des scénaristes mais je pense qu’au contraire c’est aussi bénéfique à la série. Cela permet d’éviter le trop plein de gags et de ne pas se concentrer sur l’évolution des personnages.
vlcsnap-2013-11-01-20h45m56s221.pngCet épisode cherche donc à confronter Sydney et Simon avec leur passé. D’un côté Sydney avec un ancien coup de foudre et Simon avec son passé de nominé et de récompensé. Je dois avouer que le côté un peu doux amère de The Crazy Ones est plutôt plaisant, notamment car cela permet là encore de jouer son rôle de comédie inoffensive mais cosy et agréable. Le twist autour de Josh et de Sydney était lui aussi assez cocasse, notamment car nous allons découvrir que Josh aimait bien Sydney au lycée mais que cette dernière faisait tout pour l’éviter. On a comme l’impression que leur relation est un vrai raté alors qu’elle aurait très bien pu sauver l’histoire. Finalement, ce nouvel épisode de The Crazy Ones nous offre une belle plâtrée de bonnes idées et de bons ingrédients. Rien n’est parfait j’en conviens mais globalement c’était plutôt cocasse et l’on a clairement envie d’en voir un peu plus. Je dis bien en voir un peu plus car j’ai des doutes sur le potentiel de cette série. Il y a de bons personnages mais est-ce que cela ne risque pas de stagner un petit peu ?

Note : 5.5/10. En bref, au milieu de bons ingrédients on se rend bien vite compte que globalement il y a un ingrédient qui vient à manquer.

Commenter cet article