Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Crazy Ones. Saison 1. Episode 7. Sydney, Australia.

10 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Crazy Ones

vlcsnap-2013-11-09-22h23m28s26.png

 

The Crazy Ones // Saison 1. Episode 7. Sydney, Australia.


Cet épisode était bourré de bonne énergie. Mais c’est aussi pour cela que j’aime The Crazy Ones. Car elle peut parfois nous offrir ce genre de scènes où les personnages sont tous drôles sans être hilarant. Je n’ai pas besoin de rire à gorge déployée devant The Crazy Ones et je pense que je trouve largement mon compte avec cette série au fil des épisodes. Plus le temps passe plus les personnages deviennent attachants et plus l’on a envie d’en voir un peu plus. « Sydney, Australia » n’est pas pour autant le meilleur épisode de cette série que j’ai pu voir mais il fonctionne malgré tout très bien. Tout commence d’ailleurs avec une introduction très réussie avec Simon, Zach et Andrew en train de pitcher deux hommes de l’Australian Tourist Board en visio conférence. Simon va alors confier qu’il déteste l’Australie et qu’il n’y a été qu’une seule fois quand il était encore alcoolique. Cela permet aussi d’apporter un peu d’émotion à l’épisode. C’est très léger mais cela fonctionne parfaitement une fois de plus. Je ne pouvais donc pas rêver mieux de la part de la série, c’est certain.

Pendant ce temps, Sydney, toute fière va montrer à Lauren, Zach et Andrew son interview dans AdAge Magazine. Elle n’est pas très bien décrite dans cette interview mais là aussi cela permet mine de rien de donner de la consistance à la fois au personnage de Sydney mais également à la dynamique de groupe. Au fond dans The Crazy Ones tout le monde doit participer et c’est ce que David E. Kelley a compris après quelques épisodes de rodage. Cela permet d’avoir des épisodes bien plus fluides qui ne donnent pas l’impression d’être calculés à l’avance. C’est l’occasion alors de nous introduire Danny Chase, un personnage du passé de Sydney. Je ne suis pas un grand fan de Josh Groban dans les séries. Mis à part son apparition dans Glee qui était assez phénoménale, globalement j’ai toujours été déçu. Peut-être bien que The Office a su l’utiliser de façon judicieuse et encore, je n’en suis pas complètement convaincu. Dans The Crazy Ones il reste l’acteur que je trouve mou du genou et pas très drôle mais cela permet malgré tout d’ajouter de la musique à l’épisode.
vlcsnap-2013-11-09-22h22m23s142.pngEt cet aspect là n’est pas négligeable. Loin de là je dirais même. En effet, cela fonctionne à merveille car tout le monde semble être pris dans l’ambiance. Le jingle pour l’Australie à la fin de l’épisode arrive un peu de façon très inopinée, comme une idée lumineuse de Simon (c’est souvent lui qui vient à la rescousse de l’agence avec ses idées brillantes). Mais j’aimerais bien aussi que Sydney nous prouve qu’elle peut être quelqu’un d’autre. Si l’épisode tente de nous démontrer qu’elle est tout le contraire de ce que meut dire l’interview d’elle, je n’arrive pas à imaginer que Sydney ait réellement évolué depuis le début. Enfin, en tout cas je ne trouve pas que cela soit le cas. Finalement, The Crazy Ones ne m’a pas déçu cette semaine et je ne demandais pas mieux de la part de la série. C’est en tout cas de cette façon que j’imagine que les choses vont évoluer par la suite et c’est sur la bonne voie. Non pas celle de se transformer en série épique mais au moins en série amusante et touchante.

Note : 6/10. En bref, toujours agréable de voir un épisode de The Crazy Ones.

Commenter cet article