Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Event. Saison 1. Episode 20.

10 Mai 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-05-10-16h51m35s225.png

 

The Event // Saison 1. Episode 20. One Will Live, One Will Die.


Pour avoir vu et revu 24, je ne suis pas surpris par cet épisode de The Event mais malgré tout, j'ai trouvé le tout très bien mené, emballant et l'action était là. J'étais pendu à la chevelure de la First Lady, me demandant ce qui allait bien pouvoir se passer, si finalement la série allait me surprend et puis non. Mais ce n'est pas un reproche. Les gens qui n'ont pas vu 24 sauront pleinement être surpris par les retournements de situation que je trouvent pour ma part plutôt bon. Les personnages sont en forme, on se lasse pas du petit duo Vicky et Sean qui est vraiment la fine équipe dans ce nouvel épisode afin de tenter de sauver un centre commercial entier de la fièvre espagnole.

J'aime bien ce duo. C'est énergique et on perd pas tellement de temps. L'action mise en place est rapide. C'est ça que je trouve d'intéressant dans cette fin de saison, c'est l'axe très 24-ien qu'elle prend. C'est à la fois rythmé et passionnant. Pour une fois que les épisodes ne sont pas des misères soporifiques comme le furent certains de la première partie de la saison 1. La partie avec Sofia est également assez active. On n'en perd pas une miette puisqu'au final, elle avance tranquillement de façon sous-jacente. On ne pompe pas l'énergie de l'épisode dans un amoncellement d'idiotie, la série fait preuve de bonne foi et lance quelques bouteilles à la mer et notamment avec Leila.
vlcsnap-2011-05-10-17h00m17s64.pngLe président Jarvis m'exaspère mais dans le sens que son intrigue est nul non, mais parce que j'aime pas ce personnage. C'est dingue. Il est tellement bête comme ses pieds. J'ai adoré son moment d'énervement dans la salle de réunion "I'm the chief of the military". Je me suis retenu de rire car finalement, c'était comique. Je m'attendais à ce que Lee et Sterling tendent un piège à Jarvis. C'était cousu de fille blanc mais on se laisse malgré tout guidé par l'histoire sans trop se faire de mouron pour les personnages.

Au final, l'épisode en lui même était plutôt bon et permet donc de lancer la dernière ligne droite avec le retour de Martinez ce qu'on suppose et la fin de Jarvis. Que va t-il se passer avec ce fameux virus ? Telle est la question mais je vois bien l'essai se transformer en réalité. Ca pourrait accentuer le mouvement et l'intérêt autour de la série. J'aime bien.

Note : 7/10. En bref, très bon épisode malgré le côté cousu de fil blanc que j'ai senti par mon haleine 24-ienne.

Commenter cet article

brady 12/05/2011 15:35



wouaaa, qu'est ce que cet épisode était bon . C'est clair que la ressemblance avec 24 était flagrante mais c'est également ce que je demande, et en effet on a pas des rebondissements digne de 24
mais on sait dès le départ que cette série est trop gentille pour tuer des milliers d'innocents . le cliff est excellent, et j'espere qu'ils ne vont pas faire des pirouettes scénaristiques pour
sauver Leila (du genre, le virus doit rester 3h dans son corps pour faire effet, donc Sean et Vicky vont la sauver avant --" ), qu'on la tue une bonne fois pour toute et Sean reste avec Vicky :D
.