Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Finder. Saison 1. Episode 12. Voodoo Undo.

5 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-05-05-16h35m40s235

 

The Finder // Saison 1. Episode 12. Voodoo Undo.


La sympathie de ces personnages va quand même me manquer. Alors que je n'avais pas spécialement accroché à Geoff Stults dans October Road, avec The Finder j'ai appris a vraiment apprécier cet acteurs. Il arrive à être aussi sympa que James Roday dans Psych. Et au fond, The Finder a beaucoup de similitude avec cette série là. Les personnages supplantes les intrigues, et les intrigues sont traitées avec un sens de l'humour plutôt réussi. Je pense d'ailleurs que Hart Hanson a tenté de faire que sa série ressemble beaucoup à la série d'USA Network (même si The Finder est à la base un livre, écrit par le même écrivain que celui qui a fait Bones). Bref, outre ça, pour en venir à cet épisode, l'humour est ce qu'il y a de mieux. Il y a des scènes complètement folles (notamment quand notre client de la semaine s'étouffe, j'ai pris un vrai fou rire). Disons que le tout, lié à une histoire de sorcière, aurait pu être largement mieux, mais le fun était bien présent, du coup, c'était très plaisant. Le vaudou est souvent quelque chose qui est sujet aux rires.

Nestor Sarrano incarne donc Xavier Obispo (je pense qu'il n'y a aucun lien avec notre horrible chanteur français), un patron de la mafia (encore un ?) qui demande l'aide de Walter pour retrouver un contractuel qui pourrait bien lui en vouloir. Nestor, que l'on a déjà vu dans 90210 ou encore 24, incarne ici un personnage intéressant. Même si l'on ne va pas assez loin à mon goût dans le WTF vaudou, Nestor est là pour rendre son personnage vivant et constamment sur la défensive. Le face à face avec sa femme, le moment inattendu de l'épisode où Walter se fait trou la peau par l'homme de main de Xavier, Bennie. Entre autre. Autre chose intéressant de l'épisode : Leo. Michael Clarke Duncan a réussi à être très drôle dans cet épisode, notamment à l'hôpital, on quand il fait face à Bennie. Petit à petit l'épisode brasse beaucoup de vent. Je pense que c'est un des soucis de The Finder.
vlcsnap-2012-05-05-16h33m56s220En effet, cette série prend tellement de temps pour nous faire rire que son histoire n'a plus grand chose de captivante. Alors le seul intérêt reste les personnages (Walter va quand même se retrouver deux fois à l'hôpital dans l'épisode) et les folies de Walter (sa petite machine à la fin de l'épisode était grandiose de débilité mais super fun). Je regrette également que les personnages n'aient pas beaucoup évolués, et au final, on ne retient pas grand chose de l'épisode. The Finder c'est du divertissement immédiat, et pas plus. Il ne faut donc pas penser cette série comme celle dont on le souviendra l'an prochain après son annulation. Je ne vais pas la pleurer de toute façon, mais disons que Walter va me manquer et si il pouvait intégrer le cast de Bones, cela pourrait enfin libérer cette dernière de cette ambiance mièvre ennuyeuse qu'elle subit depuis le début de la saison.

Note : 6/10. En bref, un épisode sympathique avec du fun mais avant tout pour ses personnages. L'intrigue ne brassant que de l'air.

Commenter cet article