Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Firm. Saison 1. Episode 12.

1 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-04-01-17h37m52s114.png

 

The Firm // Saison 1. Episode 12. Chapter Twelve.


Ce qui est intéressant dans The Firm c'est évidemment cette continuité entre les épisodes. Et leur potentielle efficacité. Sauf que le Chapter Seven, qui était l'épisode de clôturer des premiers flashforward de la saison, était très décevant, nous plongeant dans une affaire d'accusation de meurtre pour Mitch. C'était nul. Cette semaine et à une semaine (car ce sera l'épisode prochain qui répondra aux derniers flashforward), on avance dans l'affaire Sarah Holt et pas qu'un peu. Effectivement, elle va mourir à la fin de l'épisode. Peut être une bonne idée dans le sens où l'on va enfin faire bouger les choses autour de ce personnage, mais aussi une mauvaise chose parce que l'on aura pas de nouvelles réponses. A mon grand regret. L'affaire Sarah Holt prend une toute nouvelle dimension dans cet épisode donc mais pas vraiment à mes yeux. Car on tourne encore pas mal en rond. Tout ce qui se déroule sur 45 minutes aurait très bien pu se faire en seulement 20. La série tente d'étirer ses intrigues afin de nous donner envie de voir la suite (le jeu du cliffangher), mais avec moi cela fonctionne difficilement.

Disons sue The Firm a tellement de potentiel que j'ai l'impression qu'elle le gâche, tout comme ses personnages (je pense à la pauvre Tricia Helfer que j'adore mais qui dans cet épisode sert à quoi ? Juste à demander à ce que l'on mette un terme à Mitch et à cette histoire qui pourrait les incriminer). On sent depuis le début de la série que l'on tente de nous avoir avec l'enrôlement de Mitch dans cette grosse firme alors que cela n'avait clairement aucune utilité, sauf celle de réussir à faire parler Sarah. On découvre également dans cet épisode que Sarah Holt était une jeune femme qui a tuée pas mal de monde. Et qu'elle n'a pas les mains blanches. Je m'y attendais, mais ce que l'on découvre au fur et à mesure manque de consistance. Elle était médecin militaire en Afghanistan, et Kevin Stack était donc officier en charge. Une fois de retour au pays, Stack avait alors employé Sarah pour tuer des patients en phase terminale afin que Noble Insurance n'est pas à payer les factures médicales. Jusque là, ce n'était pas mauvais.
vlcsnap-2012-04-01-17h25m44s7.pngMais rapidement l'épisode blablatte un peu trop et s'engouffre dans les facilités. L'histoire devient tout de suite gonflante. Malgré tout, reste quelques bons moments de tension (l'attaché-case de Mitch qui a un micro à l'intérieur notamment, et le fait qu'il doive fuir à la fin de l'épisode avec sa famille sous peine de se faire tuer). Ainsi, je ne sais pas trop quoi attendre du prochain épisode qui sera donc la suite logique des flashforward que l'on voit depuis la fin de l'épisode 7. The Firm reste donc dans une évolution lente, pas trop mon truc mais j'aime bien Josh Lucas et le personnage de Mitch, et puis moi, dès que l'on me met des petits cliffangher j'ai toujours une certaine impatience de voir la suite. C'est cette drogue qui m'énerve trop. Au final, j'espère que le prochain épisode sera bien meilleur et permettra enfin à la série de décoller car pour le moment cela reste un peu trop plat à mon goût.

Note : 4/10. En bref, alors que l'affaire Sarah Holt prend un nouvel envol, la série ennuie.

Commenter cet article