Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Firm. Saison 1. Episode 14.

22 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-04-22-18h08m59s143.png

 

The Firm // Saison 1. Episode 14. Chapter Fourteen.


Ce nouvel épisode est la suite logique de l'épisode précédent, et pas de flashforward frustrant. J'étais content que l'on ait droit à la suite des évènements de la série, mais le traitement est assez catastrophique à mon goût. En effet, le scénario manque de consistance et du coup, on s'ennui la plupart du temps. Je n'ai pas réussi à avoir peur pour Mitch qui se retrouve en prison avec Ray. Sans compter que le jugement est vraiment mal foutu. Dans ce nouvel épisode, Mitch passe un arrangement avec Kevin Stack afin qu'Abby reste en vie. Sauf que le FBI arrête Ray et Mitch. Du coup, la gestion du cas vis à vis de Ray et de Mitch était assez catastrophique. J'adore Tricia Helfer mais je ne comprends pas trop pourquoi son personnage est aussi peu personnifié. J'ai l'impression par moment d'avoir une avocate coincée et trop propre sur elle qui n'a rien à raconter mis à part une affaire de disque dur. L'épisode devient petit à petit intéressant (je pense évidemment au dernier quart d'heure). Tout simplement parce que l'on libère nos deux héros masculin.

 

Sans ça l'épisode ne pouvait clairement pas démarrer et ramait pour être passionnant. The Firm est une série judiciaire de bien trop moyenne facture. J'ai l'impression que tout n'est pas exploité à sa juste valeur. Il pourrait y avoir tellement de bonnes choses dans cette série. Mais non, surtout quand on vient d'un univers comme celui de John Grisham, à mon avis on ne peut pas se permettre de nous ennuyer comme ici. Malgré cela, l'épisode n'était pas totalement raté, mais disons qu'il y aurait pu y avoir plus de suspense que ça. La gestion de la crise du point de vue d'Alex et de Kevin n'était pas spécialement bon. Surtout que les deux ne sont pas d'accord. Le seul truc intéressant avec ces deux personnages ce sont de voir les acteurs. C'est d'ailleurs une des rares raisons qui me fait regarder The Firm : Tricia Helfer, rien que pour le bon souvenir que j'ai d'elle dans Battlestar Galactica, et puis Callum Keith Rennie aussi. Mais lui, c'est une autre histoire. Bien que dans cette série il ne soit pas trop énervant, juste un tantinet inutile.

vlcsnap-2012-04-22-17h57m23s90.png

Pour ce qui est d'Abby, cette dernière tente de séduire son kidnappeur afin qu'elle puisse plus facilement s'en sortir. Mais voilà, encore une fois la série n'utilise pas très bien son univers et du coup, toute la partie d'Abby traine trop en longueur. Au final, ce nouvel épisode de The Firm avait les moyens d'être passionnant comme l'épisode précédent, sauf que ce n'est pas vraiment le cas. Pendant trente bonnes minutes je me suis demandé ce que l'on pouvais bien nous offrir pour nous tenir en haleine comme dans l'épisode précédent. J'ai d'ailleurs très rapidement déchanté. Malgré tout, la fin laisse espérer une suite un peu plus captivante. Cet épisode apparaissait finalement à mes yeux comme un épisode de transition. The Firm doit se laisser aller, et ne pas faire gage de ses personnages. Elle doit les emmener où on ne les attend pas en fait. Tout aussi simple que ça. Mais malheureusement, on ne peut pas dire que The Firm fait dans l'originalité ni même dans la vivacité.

Note : 5/10. En bref, très moyen.

Commenter cet article