Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Firm. Saison 1. Episode 20.

10 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-06-10-13h24m24s181.png

 

The Firm // Saison 1. Episode 20. Chapter Twenty.


Nous poursuivons donc notre histoire autour de Joey Morolto Jr. Et Abby doit tenter de décider si elle est capable de travailler pour lui ou non. Elle a des doutes sur la parole de Joey, sur le fait qu'il les laisseraient tranquilles alors qu'ils auraient résolus l'affaire. Elle a des raisons de douter puisque forcément, les deux derniers épisodes de la saison devraient apporter leur lot d'action que l'on attend de la part des personnages. Une sorte d'affrontement final. Au final, je pense que The Firm n'avait pas besoin de plus de 22 épisodes. C'est largement suffisant, voire même beaucoup trop. Surtout que l'on ne voit même plus Tricia Helfer, c'est une vraie arnaque. J'appelle Julien Courbet vous pensez ? Bref, pour revenir à nos moutons, Joey est un personnage anti-charismatique. Enfin, cela vient surtout de l'acteur. Mais le personnage n'est pas assez bien travaillé. J'avais adoré son père dans The Firm, la vraie série. Ce personnage était vraiment bon, mais là, on a quelqu'un de très mou du genou. La série reste beaucoup trop en surface pour vraiment creuser les personnages.

Cependant, j'ai assez bien aimé le cas de la semaine. Il doit toujours défendre l'ami de Joey, sauf que forcément, il va y avoir des complications quand le passé de ce dernier va remonter à la surface. En effet, alors qu'il n'était encore qu'à l'université, il a participé à un jeu sexuel assez violent qui consiste à asphyxier sa partenaire. On va rapidement découvrir que ce n'était qu'un incident isolé puisque la jeune femme aimait ce genre de pratiques sexuelles. Mais elle va même mentir sous serment. Cela se passe assez bien comme intrigue car le confinement du tribunal permet de passer un bon moment. La tension est suffisamment palpable pour que l'on se sente impliquer dans la petite histoire que l'on tente de nous raconter avec très peu de vigueur. Josh Lucas était très bon encore une fois mais ce n'est pas à prouver. Son personnage de Mitch trouve le moyen de faire en sorte de sauver son client de toute cette affaire, car il sait pertinemment que de toute façon, s'il ne sauve pas l'ami de Joey, alors ce dernier va venir après leur famille.
vlcsnap-2012-06-10-12h48m25s93.pngCôté personnel, les retrouvailles entre Abby et Mitch était tellement synthétiques et stériles. C'est dommage parce que je pense que The Firm pouvait être une bien meilleure série si elle prenait en compte les émotions de ses personnages. Sauf que voilà, le souci c'est que ces personnages ne sont pas assez profond. The Firm nous offre donc un épisode plutôt correct cette semaine malgré les très gros défauts de fabrications. Je pense que je m'habitue à la médiocrité voire le très mauvais pour pouvoir oser dire que celui ci était correct. Mais les dialogues n'étaient pas trop téléphonés, et encore une fois, Josh Lucas était très sympathique. Sans compter que le background de l'épisode autour de Joey reste une bonne petite idée pour la suite de la saison (et fin de la série). J'espère juste que l'on n'ouvrira pas la saison sur un cliffangher, ce serait vraiment bête de la part des scénaristes et me rappellerait le sentiment ridicule qui a habité Missing plus tôt cette année.

Note : 5/10. En bref, The Firm a connue tellement pire que cet épisode.

Commenter cet article