Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Following. Saison 1. Episode 13. Havenport.

16 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Following

vlcsnap-2013-04-16-06h55m32s168.png

 

The Following // Saison 1. Episode 13. Havenport.


Ce que j'ai toujours aimé dans The Following ce sont les retournements de situation et multiples cliffanghers efficaces laissant le téléspectateur littéralement sur les fesses. Depuis quelques épisodes le rythme était devenu assez lancinant et les personnages n'étaient plus aussi intéressant qu'aux débuts. C'est un peu comme si Kevin Williamson nous avaient un peu trop gavés au début et habitués à trop manger. Puis d'un coup, on nous a offert une alimentation normale et autant dire, que l'on a forcément un petit creux. A la fin de l'épisode précédent, le shérif d'Havenport faisait son apparition et proposait à Ryan Hardy son aide. Sauf qu'il n'avait pas prévu de revoir Mike Weston. C'est ce que j'ai adoré dans ce nouvel épisode de The Following car dès le départ nous sommes plonger dans une histoire qui ne cesse de surprendre les téléspectateurs. La confrontation entre Mike et Roderick était jouissive. C'est ce genre de choses que je veux voir dans The Following, et non pas les états d'âme des personnages qui étaient devenus particulièrement pompeux depuis trois ou quatre épisodes maintenant.

Alors que le rythme soutenu est devenu, il fallait aussi s'attendre à quelques retournements de situation. Comme le face à face entre Roderick et Joe Carroll qui scelle le destin de leur relation. Roderick a fait une faute, et aussi grave soit-elle il n'aura jamais le soutien de Joe. Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il prenne Joey en otage et devienne réellement incontrôlable. C'est un personnage inattendu qui révélait enfin qui il était réellement. Voilà qui était donc très intéressant et qui m'a tenu en haleine tout au long de l'épisode. Jusqu'à la mort de Roderick bien entendu. Mais la mort du personnage était logique (bien que j'aurais pu le voir rester encore quelques temps). Cela ne pouvait pas se passer autrement. Joey a donc été kidnappé par Roderick et ce dernier donnera l'endroit où il a laissé le fils Matthews seulement si il peut sortir de là tel un homme libre. Le FBI ne peut pas laisser un tueur aussi fou que Roderick dans la nature mais Ryan devait prendre les devants.
vlcsnap-2013-04-16-06h44m41s58.pngJ'aime bien comment le personnage a évolué au fil des épisodes. Bien qu'au fond il ne soit pas mieux que Joe (c'était ce qui était ressorti de l'épisode précédent). Je suis pendant ce temps très septique vis à vis de Jacob qui commence à se poser des questions (logique) sur sa loyauté au groupe. Il pourrait être tenté (j'ai vraiment cru qu'il allait profiter de la proposition de Ryan en direct à la télévision) mais non. Ses retrouvailles avec Emma à la fin de l'épisode étaient l'un des points noirs de l'épisode. Je pense qu'au fond Jacob ne peut pas être un méchant. Même si on lui a enlevé Paul, il a bon fond ce personnage. La grande question est maintenant de savoir comment les choses vont évoluer pour lui mais son destin funeste approche de plus en plus malheureusement. Claire de son côté m'a beaucoup surpris elle aussi. Alors qu'elle fait miroiter à Joe la possibilité qu'ils se retrouvent enfin tous les deux en échange de l'abandon de Joey, elle va tout simplement le poignarder.

I made an impulsive move earlier. It’s a character defect. Gets me into trouble.”

Cela aurait pu être un très bon moment pour tuer une bonne fois pour toute le personnage alors qu'il ne servait plus à grand chose. Enfin, je le vois comme ça personnellement. Tout n'est pas parfait c'est certain mais à mon avis ils auraient très bien pu aller beaucoup plus loin avec les personnages. C'est dommage de rester dans cette non prise de risques (enfin, cet épisode dit le contraire de façon assez intelligente d'ailleurs). Claire va t-elle mourir ? Je n'y crois pas d'autant plus que le FBI est de plus en plus proche de Joe (je me demande d'ailleurs comment ils peuvent encore ne pas avoir trouver cette immense bâtisse alors qu'au fond ce n'est pas la maison la plus invisible qu'il existe dans ce bas monde). L'autre retournement de situation c'est celui de la fin où une followeuse de Joe fait croire qu'elle veut se rendre et avoir l'immunité que Ryan avait proposé mais va au lieu de ça s'en prendre à Nick Donovan. C'était encore l'un de ces moments, sortis de nulle part mais jouissifs.
vlcsnap-2013-04-16-06h45m16s156.png
"It’s a complete re-write, but if we have to, we have to. It’s a nuisance, but there you go"

Alors que la semaine dernière, Joe demandait au point d'interrogation de son clavier comment poursuivre son histoire, cette semaine il va devoir réécrire l'histoire, la réadaptée : "It's time for Claire to die". Je me demande jusqu'où les scénaristes vont aller vis à vis de Joe. Le personnage est tellement torturé mais aussi tellement comique (j'ai adoré le moment où il s'énerve sur son clavier en parlant de passer ses nerfs sur les mots : "I am processing those feelings through the therapy of words"). The Following s'amuse et le téléspectateurs est alors amusé. Je suis ravi de voir que le côté jouissif de la série soit enfin de retour car les derniers épisodes proposés étaient navrants et assez ennuyeux (malgré quelques bonnes idées comiques).

Note : 8.5/10. En bref, un épisode jouissif et ce malgré l'écriture lâche et les facilités scénaristiques. Le divertissement est présent et laisse alors le téléspectateur sur les fesses, littéralement.

Commenter cet article