Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Following. Saison 1. Episode 4.

12 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Following

vlcsnap-2013-02-12-08h47m08s130.png

 

The Following // Saison 1. Episode 4. Mad Love.


L'obsession de Kevin Williamson pour les couteaux et les gens poignardés me fera toujours peur. Je me demande comment le scénariste peut il être aussi fasciné. J'ai bien peur qu'il jour il tente cela pour de vrai. En attendant, The Following nous offre encore une fois un bien bon épisode histoire de nous remonter le moral. Oui, car ces derniers temps on ne peut pas dire que les séries soient aussi sympathiques que celle ci. The Following créée chez moi un sentiment de renouveau avec pourtant des éléments déjà vu. Mais c'est fascinant comme univers. Notamment vis à vis du triangle Paul, Emma et Jacob. Je ne m'attendais pas du tout à ce que le secret de Jacob serait qu'il n'a jamais tué quelqu'un de sa vie. Je croyais uniquement que Paul était amoureux de Jacob et rien d'autre. Finalement, on va bien plus loin, même si je suis sûr qu'il y a aussi une part d'amour dans cette série dans le sens où Poe a toujours parlé d'amour. Les liens qui sont fait avec l'oeuvre de l'écrivain sont estompées dans cet épisode. Peut être regrettable dans un sens mais aussi une manière comme une autre de ne pas se laisser avoir par la répétition.

Car la peur que l'on peut avoir avec une série comme The Following c'est qu'elle ne parvienne pas à se renouveller. Pour le moment chaque épisode propose quelque chose de nouveau et c'est appréciable. Je ne m'attendais pas particulièrement à ce que Maggie soit une serial killer aussi folle qu'elle ne l'est dans cet épisode, ou encore que l'on s'en prenne à Jenny, la soeur de Ryan, aussi rapidement que maintenant. Il se passe donc des choses intéressantes un peu de partout dans cet épisode de The Following, et je n'ai jamais pu quitter mon écran du début à la fin. Maggie a donc kidnappé Jenny, la soeur de Ryan et invite ce dernier à se rendre où elle est afin de jouer avec son pacemaker. J'ai bien aimé le personnage et tout ce qu'il s'en suit. L'épisode joue astucieusement avec toute cette histoire et nous offre donc quelque chose de plutôt bon dans son ensemble. C'est appréciable de voir une série qui évolue avec une trame procédurale mais ne donne pas l'impression que les épisodes se coupent. Cette continuité des intrigues fait que l'on a plutôt l'impression de plonger dans des chapitres.
vlcsnap-2013-02-12-08h47m28s76.pngJe suppose que c'est aussi ce que voulait Kevin Williamson. Il s'est surement dit qu'il ne fallait pas se laisser avoir par le fait que les séries procédurales fonctionnent mieux que les autres. Avec un aussi bon pitch, une aussi belle trame, le moins que l'on puisse dire pour le moment c'est que le pari est plus que gagné. Pour en revenir au triangle amoureux, Paul va révéler à Emma que Jacob n'a jamais tué. Ce dernier va donc devoir s'occuper de la jeune femme que Paul a ramené mais va préférer la laisser s'échapper. Alors que Paul était mis à l'écart dans les épisodes précédents, maintenant tout le monde est une bonne et belle petite famille. Je retiens aussi le fait que Joey sait maintenant où est caché le téléphone que cache nos trois comparses. Je suppose qu'il va tenter de s'en servir afin d'appeler sa mère ou quelqu'un dans le genre. Finalement, ce nouvel épisode de The Following était palpitant et ne laisse pas de temps au téléspectateur pour assimiler tout ce que l'on peut lui envoyer comme information. Sans compter sur le fait que "tout le monde peut l'être" et moi j'adore ce truc. Tout le monde est un suspect potentiel (et encore plus ceux que l'on soupçonnerait le moins).

Note : 8.5/10. En bref, une tenue de route impécable.

Commenter cet article