Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Following. Saison 2. Episode 10. Teacher's Pet.

25 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Following

vlcsnap-2014-03-25-13h56m04s89.jpg

 

The Following // Saison 2. Episode 10. Teacher’s Pet.


Dois-je dire à quel point le retour de Claire dans The Following ne sert strictement à rien ? On nous servait à la fin de l’épisode précédent un cliffangher particulièrement niais. Je ne sais pas pourquoi mais je n’ai pas été surpris de la revoir dans la série. C’était de toute façon obligatoire que la série use encore de tout ce qu’il y avait dans la première saison pour relancer la machine dans la seconde. On sent que les scénaristes calent depuis un bout de temps sur comment faire évoluer leur intrigue. Les épisodes deviennent donc de plus en plus confus et ennuyeux. Cette semaine, j’étais bien parti pour lui donner un peu plus de points que la semaine dernière et puis tout d’un coup Joe a décidé de tuer un chat. C’est tout simplement impardonnable. Je trouve que de tuer des animaux dans une série c’est certainement l’une des pires choses qu’une série peut faire. Et The Following l’a fait. Joe, avec son regard particulièrement pervers, écrase donc la gorge d’un chat et le petit craquement que l’on entend m’a particulièrement gêné. Ce n’est pas ce que j’attends de cette série, bien au contraire. Du coup, je suis forcément déçu du résultat. Car je ne m’attendais pas du tout à ce que la série tue des animaux. Des humains cela peut passer dans le sens où il n’y a pas la même implication émotionnelle qu’avec les animaux.

Pour en revenir à « Teacher’s Pet », je dois avouer que par moment l’épisode n’était pas si mauvais que ça. Il y a des idées intéressantes, notamment au travers de la manière dont Joe commence à prendre en main le culte. Il est le nouveau leader suprême et il s’accorde forcément quelques petites libertés. Notamment celle d’apprendre à tout le monde comment on tue des gens. D’un point de vue purement narratif c’est intelligent et surtout cela colle avec l’histoire de base de The Following. Cependant, le culte en lui-même n’est pas intéressant et ne fourmille pas de personnages que l’on a vraiment envie de connaître. L’épisode s’attarde donc sur pas mal de futilités comme par exemple les scènes de sexe entre Joe et Emma. C’est assez ridicules et inutiles de nous montrer encore et toujours que les deux se sont rapprochés. Le téléspectateur que je suis pense que Emma est devenue une vraie tête à claques et qu’elle aurait dû mourir avec ses deux compères dans la première saison. Mais elle ne pouvait pas mourir car c’était l’amour de Joe. Celle qui devait remplacer Claire dans son coeur (même si Claire n’est finalement pas morte). Et justement, on dit à Claire qu’il faut qu’elle se cache et qu’elle arrête de penser à retrouver Ryan mais non, elle veut aller à New York.
vlcsnap-2014-03-25-13h48m57s166.jpgJe crois que je n’arrive plus du tout à suivre où est-ce que The Following veut réellement en venir. Disons que la série n’a pas vraiment de chemin et du coup elle s’éparpille dans tous les sens sans chercher une quelconque cohérence. C’est dommage, surtout que la série a totalement perdu son aspect fun-idiot de la première saison. Certaines scènes de tueries dans l’épisode semblent sortir de nulle part (et sont saucissonnées au milieu d’une intrigue à la mord moi le noeud qui n’a pas vraiment de but). Le but de la série est de faire vivre ses personnages dans un monde de peur sauf que même si la série tente de le faire, cela ne fonctionne pas vraiment. Il y a un truc dans le scénario qui manque et je n’arrive pas à mettre la main dessus malheureusement. Mais dans le genre astuces scénaristiques bien lourde, la série ne sait vraiment pas quoi faire. Et c’est bien dommage, tant de potentiel gâché pour pas grand chose, c’est bien la preuve qu’au fond The Following manque cruellement d’idées à la base. Si seulement Kevin Williamson avait eu une idée qui pouvait aller au delà de la première saison alors on aurait certainement eu une vraie bonne intrigue.

Note : 1/10. En bref, finalement c’est toujours aussi mauvais et je crois que l’on ne peut plus rien y faire.

Commenter cet article