Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Following. Saison 2. Episode 13. The Reaping.

15 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Following

vlcsnap-2014-04-15-14h15m23s250.jpg

 

The Following // Saison 2. Episode 13. The Reaping.


L’épisode précédent était presque une sorte de modèle de réussite pour cette seconde saison. Disons qu’il incluait tout ce que je pouvais avoir envie de voir dans cette série, voire même un peu plus encore. Du coup, je pense que vous pouvez comprendre que The Following et moi c’est peut-être une histoire d’amour qui est en train de reprendre flamme. « The Reaping » n’était pas totalement raté, notamment car l’on sent que la série s’amuse et qu’elle le fait merveilleusement bien. Dans l’épisode précédent nous avions Ryan Hardy, seul dans la nature, prêt à dégainer son arme afin d’éliminer une bonne fois pour toute Joe Carroll. Sauf que Ryan voulait faire ça seul, de son propre chef et il va échouer lamentablement. Qu’aurait été la mort de Joe sans un dernier face à face entre Ryan et Joe ? Rien du tout. Du coup, Ryan ne va pas réussir à tuer Joe dans cet épisode mais en plus de ça, il va se faire capturer et surtout va assister à une scène macabre où le fils du pasteur accusateur de Joe va tuer une jeune femme innocente, simplement pour prouver au pasteur que tuer quelqu’un n’est pas si mal que ça. Le propos de The Following s’est quelque peu égaré par rapport à l’épisode précédent.

Cependant, je ne me suis pas ennuyé une seconde devant cet épisode. J’ai même eu le sang glacé d’effroi en voyant ce jeune garçon tuer une jeune fille. Il n’avait pas envie de le faire et Ryan a tenté de l’en dissuadé (notamment en lui prouvant qu’au fond Joe a besoin de lui et qu’il ne peut pas le tuer tout de suite) mais il va finalement le faire et le tout sera bien entendu filmé pour preuves à l’appui que le fils a été corrompu. J’ai hâte de voir les conséquences de cet acte pour le père. Peut-il renier son fils ? C’est une question que l’on est en droit de se poser. Le face à face entre Joe et Ryan était jouissif et rappelle les bons moments du genre de la première saison. Les dialogues ne sont pas très recherchés mais peu importe, le but n’est clairement pas de nous offrir une série avec des dialogues recherchés mais simplement de nous amuser avec ce qui se raconte. C’est le cas et c’est tout ce que je pouvais demander de la part de The Following. La série va même bien plus loin, créant des scènes assez drôles tant elles sont incohérentes (le fait que Joe laisse Ryan s’en sortir par exemple).
vlcsnap-2014-04-15-14h08m40s56.jpg
Joe - « If I die, you die »
Joe est tellement philosophique quand il parle. On a vraiment quelqu’un qui sait s’y prendre avec les dialogues mine de rien, ou en tout cas qui tente de bien s’y prendre. Ses quelques discours (notamment celui au début de l’épisode) sont aussi vides que drôles. On retrouve donc le charme de la première saison où le personnage allait dans tous les sens sans qu’il n’y ait de véritable direction qui soit donnée. Mais au fond cette petite phrase de Joe est logique, c’est sûrement pour ça qu’aucun des deux n’a encore tué l’autre. Joe voulait donc par ailleurs prouver que Dieu n’existe pas car si Dieu existait il aurait empêché Ed de tuer cette jeune fille. Ensuite il y a Claire qui a la splendide idée de montrer son visage à la télévision afin de tenter d’embrouiller Joe mais cela ne pourra pas fonctionné. C’est ridicule, d’autant plus que Claire a fait semblant de mourir uniquement dans le but de protéger sa vie et celle de son fils. Claire semble aussi être la seule à réellement connaître Claire. Ce que je ne comprends toujours pas car Ryan de son côté a mon humble avis devrait en savoir beaucoup plus.

Ensuite il y a Lily. Pauvre Lily. Elle n’aura pas servi à grand chose mine de rien et c’est ce qu’il y a de plus problématique dans cette saison. J’aime tellement ce personnage et ses jumeaux tarés que je ne sais pas trop quoi attendre de la suite. Mike s’est senti poussé des ailes en tuant Lily presque pour le plaisir de la tuer. Mike est certainement celui qui a le plus évolué vers le côté sombre de la force au fil des épisodes. Lors de la première saison il était un grand fan de Ryan et de son travail, maintenant il est devenu aussi froid qu’un glaçon et capable de tuer sans avoir de sentiments. N’est-ce pas ce que Joe voulait faire dans la première saison avec son culte ? Certes, Lily a tué le père de Mike et cela peut se comprendre qu’il ait envie de se venger mais le Mike des premiers épisodes de The Following n’aurait sûrement pas fait ça.

Note : 6/10. En bref, la série m’amuse à nouveau. Pourquoi ne pas en profiter.

Commenter cet article