Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Following. Saison 2. Episode 4. Family Affair.

11 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Following

vlcsnap-2014-02-11-12h13m08s171.jpg

 

The Following // Saison 2. Episode 4. Family Affair.


Je dois avouer que je m’ennui terriblement devant The Following. La semaine dernière marquait une sorte de point de non retour où la série s’enfonçait dans quelque chose d’assez déplaisant. En effet, à vouloir se prendre un peu trop au sérieux, elle m’avait ennuyé. Cet épisode ne change pas grand chose si ce n’est que l’on se concentre énormément sur Emma et que cette dernière, coiffée comme un troll aux cheveux violets. Elle ne s’est pas embellie en tout cas. Mais bon, peu importe, le personnage est une vraie déception. Elle est là à tenter de reprendre contact avec Joe, tout cela car elle est toujours raide dingue de lui. On s’ennui terriblement au milieu de ce culte avec ces jumeaux qui, une fois passé le cap des deux premiers épisodes, n’ont semble t-il plus rien à faire de machiavélique. C’est bien dommage car justement nous introduire des problèmes familiaux finit par devenir lassant. Le téléspectateur préfère quand The Following s’amuse et devient drôle prise au second degré. C’est souvent sans le vouloir mais Joe était l’un des grands responsables du fun de la première saison. Maintenant c’est une série policière qui va dans tous les sens en cherchant à être beaucoup trop sérieuse.

Je me demande ce que The Following veut réellement nous raconter cette année. Cela manque tellement de choses et surtout de consistance. Si la première saison se rattrapait sur le côté un peu fun qu’elle offrait aux téléspectateurs, on ne peut pas dire que cela soit le cas cette année. Bien au contraire, je dois avouer qu’elle ne se concentre que sur ce qu’il y a de moins passionnant. Les meurtres perpétrés par nos jumeaux ont certes leur intérêt, la résurrection de Joe de son côté n’a rien d’intéressante. Au contraire, c’est même quelque chose qui enfonce la série et qui nous fait plus ou moins revenir en arrière. Je ne pense pas que Kevin Williamson ait compris que ce qui nous plaisant dans la première saison ce n’était pas l’histoire d’amour entre Joe et Emma mais plus ou moins le contraire. La série se concentre aussi cette année un peu plus que l’an dernier sur ses serial-killers et beaucoup moins sur le FBI tentant de les arrêter. C’est une idée assez intelligente qui aurait pu devenir réellement passionnante si la série avait su l’exploiter sans Emma. Car le problème à côté c’est que la partie sur le FBI est terriblement ennuyeuse. La série s’enfonce dans ce que les séries policières peuvent faire de plus classique et moins passionnant.
vlcsnap-2014-02-11-12h09m46s196.jpgSeule la scène dans le métro valait réellement le coup d’oeil. Le reste manque d’action tout simplement. Ryan est en plus de ça un personnage que l’on n’a plus nécessairement envie de découvrir. Notamment car il n’est plus aussi torturé que durant la première saison. Malgré le fait qu’il rumine encore la mort de sa bien aimée, je trouve que The Following ne sait pas forcément bien l’exploiter. La première saison avait plus ou moins su se justifier au travers de Joe, agissant par amour pour Poe et par haine pour Ryan. Mais là, The Following s’enfonce dans le grand n’importe quoi. Certes, Lily est de plus en plus étrange et Connie Nielsen l’incarne avec beaucoup de talent mais c’est le cas de tout The Following. C’est une série avec un casting assez talentueux qui se retrouve à faire des trucs pas toujours très passionnant et du coup tombe rapidement dans la caricature. L’un des moments les plus intéressants de « Family Affair » est certainement celui où Gisele crie dans le métro à Ryan alors qu’il lui pointe son flingue au milieu de la figure comme si elle était agressée. Elle est forte tout de même. On sent le côté vilain de The Following.

Note : 3/10. En bref, toujours aussi mal fichue, la série est certainement en train de ruminer tout ce qu’elle peut faire de plus navrant. Dommage.

Commenter cet article