Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Following. Saison 2. Episode 9. Unmasked.

18 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Following

vlcsnap-2014-03-18-13h32m34s134

 

The Following // Saison 2. Episode 9. Unmasked.


Je crois que cet épisode est le pire de toute l’histoire de la série. Il fallait tout de même oser. Je ne sais pas pourquoi mais je m’y attendais au début de la saison quand on nous avait dit que Claire Matthews était morte. Etant donné que The Following adore ne pas faire mourir ses personnages pour de vrai, je suppose que Natalie Zea pouvait resurgir à tout moment. Sauf que ce n’est pas du tout ce que j’ai envie de voir dans cette série, bien au contraire. Je dirais même que la série va à l’encontre de ses propres principes. Le but de The Following était d’être une série viscérale, osée et bourrée à l’ambiance gorophage que Kevin Williamson adule tant. Mais rapidement la série s’est transformée en soap de l’après-midi. Cela me donne parfois l’impression de regarder un vieux téléfilm sans grande ambition. Il y a une scène qui m’a plu dans cet épisode c’est celle où Jana, le personnage incarné par Leslie Bibb se suicide devant les yeux de Ryan. C’était sacrément bête de dire au revoir à un personnage aussi cinglé pour nous faire revenir Claire. En parlant du retour de Claire, la série fait un parallèle assez étrange avec le fait que Joe n’a pas tué sa femme de ses propres mains. Du coup, c’est sans entendre que seul Joe peut tuer des gens pour de bon ?

James Purefoy est l’acteur que je préfère dans le casting de The Following. Ce que j’aime bien chez lui c’est qu’il ne se prend pas la tête. Je pense qu’il a bien compris que la série était très mal écrite et du coup il tente de donner un petit coup de fouet à son personnage en le rendant aussi cinglé qu’il le peut. Dans cet épisode il a l’occasion de démontrer un peu plus de ses talents de tueur face à Micah. D’ailleurs, ce dernier est l’un des pires trucs que The Following ait pu nous introduire. Si l’idée d’un culte n’est pas mauvaise, ou encore que Micah veuille que Joe écrive un livre sur lui non plus, le problème c’est que la série ne sait pas du tout quoi en faire. Alors on tourne en rond, on bavasse à droite et à gauche sans réellement chercher quoi que ce soit. On s’ennuie, tout simplement. « Unmasked » est l’épisode le plus mauvais de la série à mes yeux car il ne parvient pas à intégrer le fait que le téléspectateur a envie que le tout devienne jouissif. Pour ce faire, il faudrait que les scénaristes développent des intrigues autour des personnages et que ceux-ci soient réellement impliqués. Sauf que voilà, on s’ennuie terriblement et il n’y a pas de moyen de rattraper ça.
vlcsnap-2014-03-18-13h32m37s169.jpgIl ne reste que six épisodes avant la fin de la saison et je ne vois pas comment The Following pourrait redevenir une bonne série. Je regrette ces moments où Joe commençait à écrire son livre sur Ryan et Claire et tout d’un coup, dans un excès de colère, commençait à taper des ????? sur son clavier. La saison 1 me manque et pourtant ce n’était pas une saison de génie mais elle savait justement rendre quelque chose de crétin assez jouissif. Kevin Williamson se contente cette année d’écriture automatique et ne renouvelle donc en rien ses personnages et son histoire. La plus gros erreur aura été de laisser Joe vivant. On subit donc les conséquences de cela depuis le début de la saison. Et pourtant, James Purefoy est l’acteur que je préfère au casting de The Following. A côté de ça le personnage de Ryan est devenu transparent, inutile et ce sont tous les personnages qui gravitent autour de lui qui sont devenus intéressants. C’est rare de voir ça, surtout quand on te vend une série avec pour héros… Kevin Bacon. Mince quoi ! L’acteur ne fait plus rien de bon.

Note : 0/10. En bref, c’est tellement crétin que je n’ai plus aucune compassion pour la série. Et ce cliffangher… indéniablement mauvais.

Commenter cet article