Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Fosters. Saison 1. Episode 15. Padre.

14 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-11-22h45m40s44.jpg

 

The Fosters // Saison 1. Episode 15. Padre.


Chaque semaine The Fosters tente de mettre les sentiments des téléspectateurs à rude épreuve. En tout cas, cet épisode était assez touchant et prouve encore une fois le fait que c’est bel et bien une bonne série. De ce point de vue là, il n’y a rien à redire. Ce qu’il y a de bien évidemment c’est qu’elle sait où elle va et comment elle veut y aller. Callie est donc de retour à la maison d’accueil pour la première fois depuis qu’elle a fugué. C’est une famille atypique tout de même cette famille d’accueil mais c’est aussi ce qui fait la force de la série. On se concentre sur des personnages terriblement touchants et surtout différents les uns et les autres. Cela permet de créer des intrigues très différentes. Certes, cet épisode prend encore pas mal de temps pour parler de Callie mais cette dernière, dans ses interactions avec les autres fait aussi évoluer les autres personnages. Rita va par ailleurs informer Stef et Lena que Callie n’a pas nécessairement envie de revenir à la maison. Du coup la confrontation entre Stef et Callie à la fin de l’épisode était bouleversante. J’ai fondu en larmes comme un bébé.

L’épisode cherche également à montrer que The Fosters n’est pas une série facile. Il y a des histoires beaucoup plus complexes, notamment quand Jude entre dans l’équation alors que celui-ci doit décider s’il veut rester ou non chez Stef et Lena, et ce peu importe la décision de Callie. Callie est aussi quelqu’un de sensible qui peut gérer certaines situations mais pas toutes. En tout cas, elle a beau montrer qu’elle est une jeune fille forte, au fond ce n’est qu’une petite fille encore à l’intérieur. Les souvenirs de Callie et Jude permettent de questionner Callie sur qui elle est réellement et surtout sur ce qu’elle veut réellement devenir. Par ailleurs, l’épisode revient également sur la relation longue distance être Lexi et Jesus. Tout cela est assez compliqué alors que ce dernier commence à se rapprocher de l’une de ses camarades de lutte : Emma. C’est une idée intéressante que de mettre cette relation en péril. Cet épisode était donc assez excitant de ce point de vue là, permettant de remettre en cause certaines histoires tout comme certaines relations. Même Stef et Lena vont en faire les frais au travers de l’histoire de Lena et Mike.
vlcsnap-2014-02-11-22h30m06s174.jpgLa mort du père de Stef dans l’épisode précédent m’avait surpris et surtout laissé avec un coup de poing au coeur. C’était réussi et j’ai même été très heureux de voir The Fosters s’en sortir royalement bien au travers de cette aventure. Notamment en permettant à Callie d’être jointe à l’histoire quand des souvenirs reviennent sur sa mère et comment elle l’a perdu. Le fait que Jude de son côté commence à plus ou moins oublier sa mère en appelant Lena « Mom » est un grand pas vers quelque chose là aussi. Je suppose que The Fosters a encore un bel avenir devant elle. Les histoires sont toujours aussi radieuses d’épisodes en épisodes. Comme quoi, c’est la preuve qu’elle ne s’essouffle pas. Si j’avais peur qu’elle devienne un peu comme Switched at Birth lors de l’après partie 1 de la saison 1, j’ai eu tord pour The Fosters. Il y a quelques épisodes plus décevants que d’autres c’est certain mais globalement tout se tient et je suis ravis de voir qu’encore une fois des émotions peuvent transporter le téléspectateur que je suis. Car c’est aussi ce que je viens chercher dans une telle série.

Note : 7.5/10. En bref, très joli épisode de The Fosters.

Commenter cet article