Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Fosters. Saison 1. Episode 2. Consequently.

16 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-16-21h28m57s180.png

 

The Fosters // Saison 1. Episode 2. Consequently.


Parfois, quand je regarde The Fosters j'ai l'impression que je vais retrouver un peu de Life Unexpected, une série qui me manque encore un petit peu. Brittany Robertson était tellement bien dans le rôle principal que depuis, tout ce qu'elle a fait s'est transformé en vrai flan pas très digeste. Mais ce nouvel épisode de The Fosters nous prouve une chose : que finalement, malgré quelques niaiseries et surtout ce côté un peu polissé, cette série est quelque chose qui peut devenir réellement passionnant au fil des épisodes. Il y a une bonne humeur qui se dégage des personnages et même des histoires qu'elle développe au fil de l'épisode. Je n'avais pas détesté le premier épisode de la série, mais je ne l'avais pas trouvé exceptionnel. Disons que je n'aurais jamais pu croire que cette série avait de quoi me satisfaire. Mais commençons par parler des bonnes choses comme le fait que The Fosters tente de nous parler avec une certaine finesse de la complexité qu'il y a d'élever des enfants, d'autant plus dans une famille d'accueil et accessoirement une famille homoparentale.

La série ne parvient pas à éviter les clichés notamment autour du mariage homosexuel, ou encore de la manière dont les parents doivent élever leurs enfants, mais ce n'est pas un défaut en soi. Cela tend à montrer que The Fosters est une série assez innocente sur les bords et qu'elle a de belles choses à nous raconter encore. Après tout, les jeux ne sont pas encore fait étant donné que nous n'avons pu voir que deux épisodes pour le moment. Alors certes, je veux bien qu'il n'y ait pas tout de réussi, mais les personnages prennent petit à petit forment. J'aime bien Callie par exemple. Ce personnage s'intègre petit à petit dans sa nouvelle famille d'accueil et tente de trouver sa place. Mais trouver sa place veut aussi dire la gagner. L'épisode joue quelque chose d'assez classique alors qu'il se passe quelque chose et qu'elle est tout de suite accusée et qu'après un frère à elle va trouver le moyen de la sortir de cette terrible situation. Car au fond, Callie s'est adapté à la famille et s'est trouvé des adolescents qui comme elle tentent de se faire une petite place dans la société.
vlcsnap-2013-06-16-21h44m13s122.pngPar ailleurs, cet épisode mise également sur quelque chose que je n'attendais pas vraiment de la part de The Fosters : la relation entre les deux femmes. En effet, tout est plutôt bien fichu malgré une écriture un peu laxiste. On sent les raccourcis pris par l'épisode afin d'arriver plus vite au dénouement. L'idée n'est pas mauvaise et c'est avant tout ce que je vais tenter de retenir. Les imperfections du pilote ne sont pas pour autant gommées et il y a encore pas mal de travail à faire pour que The Fosters ressemble à quelque chose de différent et d'encore plus passionnant. Malgré cela, je suis certain qu'ils ont une idée d'où conduire la série. Surtout qu'il y a de belles choses à faire encore, en espérant retrouver un peu moins de niaiseries et un peu plus de réflexion. Mais comme nous sommes sur ABC Family, je n'en attends pas moins de la part de la série d'être un peu polissée sur les bords. L'édulcorant n'est bien évidemment pas ce qu'il passe le mieux. Mais après tout, si cela est fait pour nous envoyer valser étape par étape, je l'espère.

Note : 5/10. En bref, un second épisode qui, sans gommer les défauts, parvient à faire un peu plus de choses et à creuser les intrigues.

Commenter cet article