Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Fosters. Saison 1. Episode 4. Quinceañera.

25 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-25-11h35m53s68.png

 

The Fosters // Saison 1. Episode 4. Quinceañera.


The Fosters a passé ses trois premiers épisodes à construire une solide petite histoire avec des personnnages touchants et attachants. Cette approche a permis à la série de faire ici un épisode plus léger à base d'amour en tout genre. C'est mignon et pile poil ce que l'on est en droit d'attendre de la part de la série. "Quinceañera" était donc un épisode plus mélodramatique que les autres en nous racontant l'histoire de Jesus et Mariana. Ces deux ont une relation conflictuelle, tout en introduisant en parallèle le problème des aventures amoureuses entre adolescents vivant dans le même foyer d'accueil. Bien évidemment qu'il fallait s'attendre à ce que The Fosters évolue dans cette direction de façon intelligente. Callie et Brandon font donc partie d'une histoire fluide qui n'a pas réellement besoin d'être tenue en laisse. Disons que cela est facilité par l'alchimie qu'il y a entre les deux acteurs. Et en plus de ça, The Fosters ne nous fait pas ressentir le fait que cette relation est la seule chose que la série puisse nous offrir pour le moment. Bien au contraire.

Du coup, Mariana passe la plupart de l'épisode sur la touche. Elle va tenter de mettre les choses au clair au fond d'elle même. Au début, elle ne voulait pas que ses mères dancent avec elle et va donc demander à Mike de les remplacer au pied levé. Et puis elle va se rendre compte que finalement elle regrette son geste. La scène finale de l'épisode m'a par conséquent ému car elle découle encore une fois d'une femme prise de conscience assez fluide. Le moment terrible où Jesus se plaint à Lexi qu'elle ne veut pas danser avec ses mères était terrible. Car c'est à ce moment là que Mariana prend conscience qu'elle aurait peut être du faire les choses autrement et accepter de partager cela avec ses mères. Car au fond, ses mères ne demande qu'à l'aimer. Elles vont même dépenser des fortunes pour qu'elle puisse être bien habillée pour le bal. Mariana va se sentir blessée, trahie par son frère et confident. Tout cela est assez classique en soi mais le scénario est bien exécuté et parvient à faire ressortir quelques très bons sentiments.
vlcsnap-2013-06-25-11h52m03s42.pngMais finalement, les choses sont bien plus intéressantes que l'on ne pourrait le croire. Ce qui me dérange cependant dans The Fosters et qui l'empêche d'exploser à mon humble avis c'est que la série ne parvient pas à faire une intrigue avec d'autres personnages. Alors certes c'est leur série mais tout de même. J'aurais bien aimé que l'on découvre d'autres histoires. Pourtant, on tente de nous montrer la mère de Mariana. Sauf que ce personnage un peu caricatural sur les bords ne parvient pas à nous faire apprécier autant que l'on voudrait bien l'histoire. Enfin, Callie a toujours ses propres difficultés à cultiver une identité concrète dans sa nouvelle famille. Elle montre une crainte persistance que l'opinion de tout le monde va changer une fois que les autres vont découvrir ce qu'il s'est passé avec Liam. Alors qu'au fond ce n'est pas du tout de quoi elle devrait se soucier. Bien au contraire. Cet épisode était donc le plus soapesque de tous pour le moment, et il nous montre The Fosters sous un jour plus larmoyant. C'est une bonne chose que de nous montrer que finalement derrière ces personnages attachants il y a quelque chose d'encore plus passionnant.

Note : 6.5/10. En bref, The Fosters s'apprête à explorer de nouvelles idées alors que cet épisode se concentre de façon tragique sur l'amour de chacun à chacun.

Commenter cet article

Morning Madness 27/06/2013 00:25


Je trouve vraiment cette série agréable à suivre. Bien sur rien d'exceptionnel ici, pas d'intrigues à s'accrocher à son fauteuil, mais les personnages sont simples et touchants. Ca me rappelle
l'esprit des vieilles séries de la WB (ou de Life Unexpected il y a 2/3 ans). Une parfaite série estivale en somme !