Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Fosters. Saison 2. Episode 4. Say Something.

14 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-08-21h22m10s85.jpg

 

The Fosters // Saison 2. Episode 4. Say Something.


L’ambiance de The Fosters est toujours propice aux petits moments mignons et touchants. C’est pourquoi les petites discussions entre Lena et Stef fonctionnent toujours aussi bien. Je dois avouer que j’aime beaucoup Lena à ce moment là mais aussi du point de vue de Stef. Cette dernière fait une réflexion plutôt logique et intelligente qui prépare déjà un prochain épisode des plus sympathique et efficace qu’il soit. C’est en tout cas ce que j’ai pu ressentir bien évidemment. Il y a tout de même un truc qui me chiffonne car je n’ai pas autant apprécié cet épisode que j’aurais aimé. C’est donc pour le moment l’épisode le plus faible de la saison, celui qui a le moins d’enjeux alors qu’il y avait pourtant énormément de choses à faire et je dois avouer que la bande annonce de l’épisode me donnait envie de voir la suite. Mais pour en revenir à cet épisode, il y a donc des tas de trucs qui passent plus ou moins à l’as. A commencer par Callie. Sa première rencontre avec sa demi-soeur Sophia était assez étrange. Disons que cela n’avait aucun enjeu émotionnel et du coup, la série ne savait pas vraiment quoi faire à mon humble avis de ses personnages. C’est là que je me demande vraiment ce qui se passe dans cette série. Il y a du potentiel mais pas suffisamment non plus pour faire de cette rencontre un moment.

Peut-être aurait-il fallu nous préparer un peu plus, introduire cette scène de façon un peu plus intelligente, je ne sais pas mais cela ne fonctionne pas vraiment comme j’aurais pu le souhaiter. Pourtant, Callie est un personnage que j’aime beaucoup dans The Fosters, notamment car elle était l’un des atouts de la saison précédente et que son histoire m’avait beaucoup touché. Cette année on sent que les scénaristes tentent plus ou moins de reproduire ce schéma dans un registre légèrement différent mais ce n’est peut-être pas ce que j’attendais. Brandon et Callie tentent de leurs côtés de passer outre leur relation amoureuse passée afin de jouer au frère et à la soeur. Mariana de son côté (il serait peut-être temps de lui parler de sa couleur de cheveux que je trouve presque ridicule) continue d’être plus ou moins piégée entre la découverte de son vieux vélo (une scène amusante) et toute cette histoire de danse qui me donne l’impression de voir un épisode de Sous le Soleil. Il n’y avait que Hellcats (et maintenant Hit the Floor) pour faire d’une intrigue de danse quelque chose d’intéressant et de réussi. Là c’est assez face et cette équipe de danse aurait clairement pu être un atout plus intéressant. C’est en tout cas ce que je ressens.
vlcsnap-2014-07-08-21h23m11s183.jpgCela ne s’arrête pas là, il y avait aussi de bons moments comme la petite scène entre Jude et Callie. J’ai trouvé intelligent de montrer à Jude que Callie est là, qu’elle sera toujours sa soeur et que cela ne changera jamais. L’an dernier, elle était partie et avait plus ou moins remis cette relation en cause. Dans ce nouvel épisode elle fait le contraire et commence aussi à prouver qu’elle a des responsabilités et qu’elle est bien plus conscience de ce qu’elle peut faire aujourd’hui. Finalement, ce nouvel épisode de The Fosters a beau être assez faible par certains aspects, le tout fonctionne tout de même très bien, notamment grâce aux belles petite scènes émotionnelles que la série peut mettre en scène de façon très réussie. Que cela soit avec Stef et Lena ou encore avec Jude et Callie. Il y a donc des trucs à creuser encore dans cette saison et ce serait une bonne chose que les scénaristes en prenne conscience, surtout que The Fosters n’est pas une mauvaise série, loin de là, c’est juste qu’elle doit trouver un juste équilibre entre ces intrigues bouche trou et de bonnes idées qui pourraient rendre le tout encore plus efficace, plus touchant, plus drôle aussi (après tout, The Fosters n’est pas non plus la série la plus déprimante qu’il soit).

Note : 5/10. En bref, un épisode un peu faible.

Commenter cet article