Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Gates. Saison 1. Episode 4. The Monster Whitin.

21 Juillet 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-13214233.png

 

The Gates // Saison 1. Episode 4. The Monster Whitin.

 

Alors, voilà un épisode de The Gates tout à fait charmant, non je plaisante. Encore une fois c'était cousu de fil blanc et tout juste si on ne voyait pas des jeunes filles jouées à la poupée et d'autre, ayant trop lu Twilight pour nous jouer les loup garous qui courent dans les bois. Je suis méchant oui car même si j'aime bien passer mon été avec cette série qui regroupe finalement vampires, loup garous, succubes, sorcières et je ne sais trop quoi d'autre avec l'adjointe du shérif et sa boîte à bijou tout à fait ridicule. Bref, j'aime bien les intrigues feuilletonnantes avec des rebondissements sans ferveur mais ça, je le garde pour moi car un épisode de The Gates n'est aucune gustatif.

La catastrophe annonée dans l'épisode précédent se poursuit avec celui ci. On est loin des débuts que je ne trouvait pas forcément prometeur mais bon, une série divertissante. Ici elle perd pas mal de son intérêt dans des histoires où donne une intrigue complète sur la mononucléose, sur le chef de meute dans la bande de loup garous qu'est le coach sportif du lycée, une leçon de vie pour le flic qui arrive à se repentir auprès de sa femme, le père qui annonce à sa fille qu'elle est un sucubes et qu'elle aime séduire les mecs comme des jeunes filles jouent encore à Barbie et Ken dans leurs chambres. Les idées sont ridicules et je ne suis pas totallement d'accord avec ce que fait la série de ses intrigues.

D'accord c'est ABC et elle a son lot de très mauvaises séries cette année et d'autres plus ou moins ratés mais ce n'est pas pour autant qu'il faut absolument bâclée les séries d'été car après Soundrels qui est de pire en pire ou encore Rookie Blue qui finalement ne surprend pas au bout de 3 épisodes, The Gates fait de même et reste très (trop) prévisible. Non mais franchement, la "maladie du baiser" quoi, j'en reviens pas qu'on ai fait tout un plat de cette série histoire. Pourquoi pas lui dire tout de suite à sa fille et on en parle plus, c'est bon quoi ! Y'en a marre des intrigues qui traînent en longueur. C'est certainement l'une des plus grosses faiblesses de la série. En dépit d'un scénario qui part dans tous les sens sans trouvé de but, je découvre de plus en plus qu'ils n'ont aucune idée de la fin de la saison.

La seule petite réjouissance reste quand même la dernière scène de l'épisode avec la soeur qui vient se venger auprès du flic de la mort de son frère car il l'a tuer (voilà pourquoi on en parle dans tout l'épisode). Mais je crois que le plus intéressant c'est quand même que Nick, le petit flic fraîchement débarqué découvre la vérité sur le secret de Dylan Radcliff... il est un vampire... D'ailleurs, le mot de la fin fait trop série B : "I think you know what I am". Non mais franchement quoi ! Le jeu des dévinettes c'est dépassé depuis bien longtemps.

 

Note : 4/10. En bref, un épisode ennuyant malgré quelques idées corrects.

Commenter cet article