Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Gates. Saison 1. Episodes 8 et 9.

27 Août 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2010-08-27-16h38m03s191.png

 

The Gates // Saison 1. Episode 8. Dog eat dog.

 

Je n'ai pas choisi la plus mauvais capture de l'épisode hein ? Voilà, la guerre est proche entre loup garous et vampires. L'Alpha des loups a été salement amoché dans l'épisode et la guerre face au vamps approche à grand pas. Nous pas à grands pas de loups mais simplement à petit pas de... et ben mince, je n'arrive pas à trouver la parfaite harmonie avec les personnages de la série. Globalement, la série reste correct sans être non plus tonitruante et restant assez déjà vu au final.
Seulement voilà, quand les vampires chatouilles les loups garous, c'est jamais bon signe. Ca fini toujours par des confusions d'un genre tout particulier que seuls ces deux espèces peuvent comprendre. Alors, tout de suite, je vais dire que la "team wear-wolves" je l'aime beaucoup. J'ai découvert un truc, on les appelle les "lycanthropes". Je ne savais pas du tout, et bien voilà. En tout cas, j'ai bien aimé le regard de Nick qui il découvre l'existence des loup garous. C'était génial. Frank Grillo se surpasse ces derniers épisodes je trouve (enfin, pas tellement au final). Bref, cette intrigue couplée avec l'enquête sur qui a agressé Alpha était une idée sympathique, vite expédier et plus digne d'un cop show de seconde zone mais bon. Bref, il ne fait pas de duo avec Dylan cette fois car son meilleur ami le vampire est déjà bien occupé dans l'épisode.
Bien occupé par Christian. Il découvre que sa femme, Claire Radcliff, a été chassée le sang humain avec lui. Dylan en veut donc à sa femme mais surtout à Christian car elle, maligne comme elle est, elle remet la faute sur lui. Bref, c'était sympathique le face à face Christian / Dylan même si ça manquait totalement de classe et de "vampiritude". J'aurais aimé un beau combat de vampires, un truc où des mecs se roulent dans la boue, là où Dylan aurait sali sa chemin en satin et son pull en cachemire mais non. C'est dommage. Par ailleurs, de l'autre côté, on a Andie qui est de retour dans les bras (enfin, pas totalement) de son hottie de loup garou Brett. Il va même jusqu'à se couper le bras au couteau pour lui prouver son amour. Quel loup !
Enfin, pour ce qui est des sorcières, c'était une catastrophe, la fille de sorcière qui se croit la plus forte et qui commence déjà a me courir sérieusement sur le haricot.

Note : 5/10. En bref, un épisode dans la lignée de ce que sait faire la série en un tout petit peu moins captivant que l'épisode précédent.

 

vlcsnap-2010-08-27-19h20m39s210.png

 

The Gates // Saison 1. Episode 9. Identity crisis.

 

Mon rite de passage achevé, The Gates commence a me plaire. Pour l'été c'est tellement jouissif de voir des séries qui ne sont pas géniales mais qui ont le mérite de divertir. The Gates fait partie de ce lot là. Et j'en suis. Dans ce nouvel épisode l'intrigue prend de l'épaisseur, une épaisseur intéressante qui donne envie de voir la suite. En effet, on s'attache aux personnages et là, c'est fait pour moi.
Alors, dans cet épisode on met la main sur un vampire qui crée de fausses identités et bien sûr l'agent du FBI, dépêchée sur place sur les bases de fraudes bancaires, en fait donc son affaire. C'est facile comme histoire mais on se laisse porter car derrière Dylan et tous les vampires de la ville sont impliqués. Ces immortels qui doivent avoir de nouveaux papiers. Et bien sûr, notre gentille adjointe du shérif fait partie de cette liste elle aussi. Alors, c'est vrai que c'est mal joué tout ça mais bon, on s'en fou c'est l'été je vous dirais. Car mes envies l'été sont différentes, j'ai des envies de divertissement, pas forcément de séries où il faut trop réfléchir.
Puis, bien cette intrigue avec Brett et Andie, pendant que Charlie se retrouve dans les filets (de bave ?) d'une loup garous qui joue avec lui, et lui qui semble intéressé. En tout cas, Brett et Andie j'aime pas trop. D'une part je déteste Andie, je trouve qu'elle est mollassonne, qu'elle est beaucoup trop statique à mon goût et d'autre part, ces deux là, ça s'en va et ça revient. Je trouve que c'est du déjà vu et j'aime pas trop les histoires d'amour qui n'ont rien à offrir au public car ça a toujours un côté mielleux détestable.
Ainsi, on se retrouve avec un épisode solide grâce à l'intrigue mêlant les vampires dans une spirale infernale qui pourrait bien les faire tombés l'un après l'autre. Une intrigue qu'on laisse nous porter à son dénouement. On n'est pas surpris, c'est prévisible mais ça fait parfois du bien de se vider la tête avec une série divertissante.

Note : 6/10. En bref, un épisode correct et sympathique, pas plus.

Commenter cet article