Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Goldbergs. Saison 1. Episode 12. You're Under Foot.

26 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Goldbergs

vlcsnap-2014-01-10-01h41m45s227.jpg

 

The Goldbergs // Saison 1. Episode 12. You’re Under Foot.


Il est assez rare de voir The Goldbergs se concentrer sur Pops. En effet, ce personnage est pourtant amusant quand il le veut bien mais la série ne semble pas vraiment avoir envie de lui en tête d’affiche. Je peux comprendre que de se concentrer sur un personnage âgé pourrait faire fuir des téléspectateurs mais d’un autre côté cela peut également être une bonne idée. C’est plus ou moins ce que tente de faire « You’re Under Foot ». Cet épisode était plutôt correct dans son ensemble mais comme à chaque fois, je trouve que The Goldbergs est trop correcte. L’histoire de Pops et Murray avait ses atouts mais aussi ses défauts. Disons que l’on tourne rapidement en rond sur le fait que Pops veut prendre la place qu’il lui revient de droit dans le magasin de Murray alors que ce dernier n’aime pas du tout les changements qu’il tente d’opérer. Notamment cette publicité ridicule dont il n’a pas du tout envie. Au fond, il a bien raison car c’est vraiment ridicule de ce que l’on peut voir à la fin de l’épisode dans le générique de fin.

Mais voilà, The Goldbergs c’est aussi une série pleine de bons sentiments qui tente de ne pas brutaliser le téléspectateur. Et j’aime bien ce genre de petites attentions. Notamment car au fond The Goldbergs ce n’est pas mal écrit ou mal fichu. C’est une comédie sympathique mais qui ne cherche malheureusement pas à surprendre. Dans le même genre je me souviens que Tout le monde Déteste Chris prenait un peu plus de risques, haussait un peu plus le ton et était donc beaucoup plus amusante. Je sais que The Goldbergs cherche aussi à nous attendrir avant même de nous faire rire. J’ai compris le petit jeu d’Adam F. Goldberg, le créateur de la série, mais je pense sincèrement que cela aurait pu être aussi beaucoup plus efficace. Car la famille Goldberg est quand même une sacrée famille. Je ne sais pas si tout ce qui est raconté est réel ou non mais en tout cas je pense qu’ils doivent plus ou moins partir d’anecdotes que Adam a pu raconter ici et là aux scénaristes. La série fait malgré tout quelque chose d’assez sympathique avec Adam. En effet, ce dernier commence enfin à avoir ses premiers émois.
vlcsnap-2014-01-10-01h41m51s26.jpgIl rencontre une fille mais elle va s’enfuir. Si à la fin de l’épisode on découvre pourquoi elle s’est enfuie, pour Barry et Erica c’est à cause de sa chambre pleine de jouet, pas du tout accueillante pour une jeune fille. Adam va vouloir ressembler à son frère, adopter sa manière de se parfumer et même de vivre dans sa chambre. C’était cocasse et Sean Giambrone incarne cela avec beaucoup d’humour. J’aime bien cet acteur il est vraiment bien dans le rôle d’Adam. The Goldbergs c’est aussi Beverly, mon personnage préféré. Elle ne comprend pas que son fils puisse changer à se point et va tenter de le raisonner. C’est mignon même si au fond cela aurait pu être encore plus drôle. Il y a des moments où The Goldbergs tente du comique de situation et cela fonctionne d’ailleurs plutôt bien mais la série ne force malheureusement pas trop les traits, à mon grand damne. Du coup voilà une série assez amusante qui continue sur la même lancée. C’est parfois un peu trop léger à mon goût mais bon, on passe un agréable moment et je pense que c’est ce qu’il faut avant tout retenir.

Note : 5/10. En bref, Adam découvre les filles.

Commenter cet article