Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 2. Episode 10.

13 Janvier 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #The Good Wife

vlcsnap-2011-01-13-19h14m24s24.png

 

The Good Wife // Saison 2. Episode 10. Breaking Up.


J'adore Leelee Sobieski. Je sais pas pourquoi mais depuis que j'ai vu La Prison de Verre, je l'adore et m'attarde sur sa petite carrière bien miséreuse et c'est dommage. Elle était présente dans ce nouvel épisode de The Good Wife. Et sa présence n'a fait que confirmer mon amour pour cette série, si bien construite. Le seul reproche de l'épisode et je vais commencé par ça, c'est cette petite discussion sur l'homosexualité du frère d'Alicia, Owen, qui était de retour et qui discutait avec sa mère, c'était assez bien contrôler mais j'aime pas quand la série tente de la jouer conservatrice au travers du personnage de la mère d'Alicia pour se donner bonne conscience d'être sur CBS. C'est dommage.
Mais bon, cet épisode était tout simplement génial. Tout d'abord pour la relation Owen et Alicia. Elle est géniale. C'était doux et on voit Alicia rire. C'est rare quand même de la voir rire. On la voit épanouie mais jamais rire. Et avec Owen elle se lâche et se perd d'autres choses. Les deux personnages sont si complique qu'on a donc droit à d'excellentes scènes dont celle de la fin de l'épisode.
Entre drame et comédie, l'épisode joue parfaitement là où il faut sans faire d'écart. Il parait que c'est les créateurs de la série qui ont écrit cet épisode et j'adhère totalement. Je comprends mieux pourquoi on retrouve un peu de cette innocence qu'il y avait dans le pilot de la série. C'est dingue mais l'écriture est si fine, si belle que je ne peux qu'être amoureux.
Bien sûr, l'affaire de la semaine n'est pas en reste. Leelee Sobieski était excellente. Je l'adore et l'idée du choix impossible était parfait. Même si c'était déjà vu dans l'idée, la construction de l'intrigue était totalement géniale et donnait cette impression que The Good Wife n'est pas une série ordinaire au final. Elle est tout le contraire en tout cas.

Note : 9/10. En bref, un épisode génial et soigné. Parfait.

Commenter cet article

Thomas URBAN 18/10/2013 11:42


Je me demande pourquoi vous qualifiez la carrière de Leelee Sobieski de petite et de miséreuse ? Parce que je trouves que cette critique est non seulement exagérée mais aussi injustifiée !

Jean pierre 14/01/2011 13:05



Ok , donc , on l'a senti pareil  la scene parce que moi aussi sortant de la bouche de Owen ça ma surpris et choqué ( d'autant plus que c'est un universitaire democrate ). Cest maman Florrick
qui ma agreablement surpris , parce qu'elle ma paru plus ouverte que l'on aurait pu le penser ....



delromainzika 14/01/2011 12:45



Alors c'est vrai que c'est une série hyper démocrate quand elle parle politique ce qui d'ailleurs doit beaucoup dérangé le public de CBS et notamment de NCIS, et donc voilà pourquoi les audiences
sont aussi moyennes. Et sinon, pour la scène j'ai trouvé que justement c'était conservateur. Certes le personnage d'Owen est un gay ouvert qui peut parler ouvertement de qui il est mais je sais
pas, cette discussion m'a choqué. Certes il y a cette crainte et je suis d'accord mais quand Owen dit "on naît gay", je sais pas, ça m'a fait penser que les dialogues n'étaient pas forcément si
libres que ça.



Jean pierre 14/01/2011 12:34



Je voulais revenir sur la scene etre maman Florick et le frere d'Alicia qui te fait penser que le diffuseur a voulu se la jouer conservatrice pour ne pas froisser le public. C'est marrant parce
que moi j'ai eu un  lecture contraire à la tienne de cette scene. Deja la façon directe dont elle pose la question est surprenante de sa part : tres directe et sans langue de bois . Ensuite
, elle pose la question car elle a la crainte que sa petite fille soit lesbienne . Comme toutes les grands meres je pense , elle a peur que sa fille soit homosexuelle , et c'est normal ( non pas
que ce soit mieux ou pas detre hetero , mais il est mieux detre dans la normalité que de prendrele risque detre hors norme dans notre monde ). Donc elle espere et s force a croire fortement que
l'on a le choix pour faire changer sa ptite fille , alors que le frere d'Alicia lui avance la these que l'on nait homo. Donc , je trouve qu'il nya pas de parti pris dans cette scene. Cette
impression est renforcée par la blague readers digest et par le fait que finalement maman florrick revetira la perruque temoingnant dun echange "complice " entre eux.....



delromainzika 14/01/2011 10:05



Oui. En fait le début de la saison on parlait beaucoup de Peter et Eli, et de Blake et Kalinda. Là on va se concentrer sur le cabinet et peut être Cary.