Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 3. Episode 14.

30 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #The Good Wife

 

THe-Good-Wife-450x299.jpg

 

The Good Wife // Saison 3. Episode 14. Another Ham Sandwich.

 

Le grand moment du “Grand Jury” de Will est arrive. En effet, Wendy Scott Carr doit présenter les charges et les témoins à charges devant un grand jury exceptionnel qui doit trancher : soit le procès est viable car les charges leurs semble pertinente, ou alors tout est abandonné et laissé à l’abandon. Durant les 40 minutes on est capturé par l’épisode et par ce qu’il nous raconte. Je pense que The Good Wife est une série surprenante je le dis toutes les semaines mais qui arrive à chaque épisode… à se renouveler. Je crois que depuis le début de cette troisième saison, aucune affaire, aucun épisode ne se ressemble ne serait-ce qu’un petit peu. Il y a des effets de style différent dans chaque épisode, mais également des intrigues pertinentes et même innovantes pour certaines. Ce nouvel épisode permet très justement de remettre la série dans une position de nouveauté et surtout de changement des règles entre les personnages. Chacun trouver une nouvelle place dans des enjeux très différents. C’est ça aussi l’efficacité à la The Good Wife. Cet épisode était clairement l’un des meilleurs de la série. De par son originalité, ses dialogues, son côté captivant, son récit, tout. En fait, la perfection a la The Good Wife c’est ce genre d’intrigue là, de scénario comme celui-ci. On atteint clairement des sommets.

 

Mais revenons sur l’épisode. Will Gardner est donc entrain d’être mis sur un pied d’estale et personne ne sait si il va (ou non) être jugé. Jusqu’au dernier moment on se dit qu’il va y avoir un procès et que cela pourrait très justement être très passionnant mais la grande débâcle (merci Wendy Scott Carr qui va bien au-delà des règles en tentant sa carte Alicia Florick) va permettre à Will de s’en sortir pour le moment car Wendy compte bien poursuivre son affaire avec Peter Florick ou sans. Toute la partie des témoignages devant le Grand Jury étaient excellents. Les questions de Wendy triées sur le volet très pinçantes. Le choix est fait avec parcimonie, et très argumenté. Wendy est incarnée par une excellente actrice qui a cette manie de nous faire délirer et surtout de se jouer de nous. Derrière son regard il s’en cache des choses. Will qui arrive à tromper Wendy dans ses propres argumentations, ou encore Kalinda qui va aussi se jouer de Dana qui a crue avoir la main sur la petite sauf qu’elle ne sait pas dans quelle cour elle joue. Dana n’a pas la stature de Kalinda et le fait qu’elle soit en bord des larmes quand elle a perdue le prouve. Kalinda était droite, réclame même qu’elle la gifle (et quelle gifle ! Plutôt perturbant comme scène mais véritablement un grand moment, celui de la rupture, enfin, entre les deux femmes, Kalinda a réussie ce qu’elle voulait : se débarrasser de Dana qui menaçait tout de même Alicia).

The-Good-Wife-3x14-2.jpg

Et justement, l’épisode ne se prive pas de mettre Alicia au centre. Et notamment de la relation entre elle et Kalinda. La petite scène finale avec ce coup de téléphone dit beaucoup de choses. Surtout quand Alicia remercie Kalinda. Les deux femmes semblent avoir fait la paix même si elles ne veulent pas se l’avouer par simple mesure de femme forte, de femme qui ne se laisse pas abattre. Je trouve ça extra. La relation entre ses deux personnages restera à mon avis ambigüe jusqu’au bout mais terriblement passionnante. Mais ce n’est pas le seul moment d’Alicia dans l’épisode. En effet, elle va aussi se retrouver à témoigner et ce moment restera comme l’un des meilleurs de la saison, clairement. En tout cas pour moi c’est l’un des plus marquants pour le personnage. Elle reste forte jusqu’au bout, et va même jusqu’à partir quand les questions de Wendy Scott Carr vont devenir trop impersonnelles – notamment quand elle va lui demander à propos de sa relation avec Will où elle devoir dire la vérité alors qu’elle avait dit à son ex mari qu’il ne s’était rien passé entre les deux quelques heures avant –. Mais Alicia c’est aussi sa relation avec Cary. Ce dernier, bien qu’il ait de la rancœur contre elle pour ce qu’elle a fait en le poussant vers la sorti à la fin de la saison 1, il reste quand même là pour Alicia et va tenter de la sauver de la situation dans laquelle Wendy était entrain de la mettre.

 

Je retiens enfin tout le passage avec Diane qui tente de rester forte même quand elle est déstabilisée par une question. L’an dernier « Ham Sandwich » était déjà un très bon épisode, celui-ci qui n’est aucunement la suite, arrive à être encore meilleur. Disons que  « Ham Sandwich » y allait fort en nous révélant l’histoire Kalinda / Peter. L’épisode ne s’arrête pas à l’affaire Will Gardner qui était excellente certes et très dense mais ne semblait pas suffire à remplir l’épisode car on nous offre d’autres moments avec le reste du cast. En effet, Eli Gold est entendu par la GLAC (Gay & Lesbian Association of Chicago) pour être le gestionnaire de crise d’une affaire.  Sauf qu’il est en compétition avec une rivale à lui : Stacie Hall. Pour toute la partie « affaire » c’était très sous-jacent et plus une raison de nous plonger dans l’univers des personnages et de le bouleverser. Eli Gold apprenant que la GLAC ne l’a pas appelé pour défendre le mariage gay, mais pour une affaire d’envergure très différente à propos de la fusion entre AT&T et T Mobile, qu’ils ont soutenus en échange d’une très belle donation. Et justement, les personnages sont là pour nous offrir de bons moments. Notamment Caitlin qui se retrouve sous la houlette d’Eli qui veut assouvir sa vengeance contre David Lee via sa nièce. Les scènes sont cocasses et Caitlin passe donc encore plus pour la blonde de service. Ce n’était pas mauvais bien au contraire, j’ai trouvé Eli au sommet de sa forme. Le face à face entre David Lee et Eli Gold était également très bon.

The-Good-Wife-Another-Ham-Sandwich-Season-3-Episode-14-2.jpg

C’est ce que j’aime avec Eli, il n’a peur de personne et s’amuse un peu avec tout le monde. Enfin avec Stacie Hall. Cette dernière est très drôle. Rien que sa voix, qui n’est pas sans rappeler celle d’une Kristin Chenoweth, stridente et agaçante au bout d’un moment, mais utilisée avec parcimonie donc cela reste agréablement funky. D’ailleurs, on avait déjà vu Stacie Hall dans la seconde saison, et son retour était donc presque attendu. Le coup des boissons hyper sucrée avec de la crème chantilly, le léchage de doigts, la partie de jambes en l’air, Stacie qui prend en mains la campagne de l’ex femme d’Eli, … tellement de trucs qui rendent le propos complètement fou mais attachant et drôle à la fois. C’était la touche humour de l’épisode. Au final, on se retrouve donc ici face à un grand épisode de The Good Wife qui allie toutes les qualités de la série en un scénario. C’est pas rare que la série soit excellente mais aussi bonne un peu plus. Et puis on a pas forcément l’occasion de s’amuser autant avec les personnages, avoir peur pour eux et surtout de se demander ce que la suite de la série pourra bien nous proposer car oui, l’avenir était incertain. Maintenant j’ai une hâte : ce que la suite va nous livrer et surtout, j’ai hâte de revoir Elisbeth Prescott, elle est excellente cette petite.

 

Note : 10/10. En bref, parfait.

Commenter cet article

simon-edina 04/02/2012 12:58


Entièrement d'accord avec toi, un excellent épisode maîtrisé à la perfection de la première à la dernière seconde. Incontestablement le meilleur moment d'Alicia: je pense que la scène de
confrontation entre Alicia et Wendy Bitch Scott Car était absolument géniale , le départ d'Alicia était juste... Wow.  The Good Wife est clairement l'une des seules séries depuis 3 ou 4 ans
qui ne m'a pas déçu une seule fois, qui n'a jamais fait un seul mauvais épisode, qui n'a pas trahi son téléspectateur. Pourvu que ça dure encore longtemps !

Callie 01/02/2012 20:41


J'aimerai qu'on nous laisse Miss Tassioni en personnage récurent. Rhaaaa je l'adore, magnifiquement joué, un personnage vraiment charmant et différent.


 


Quelle rigolade quand les jurés ont commencé à poser des questions et à formuler les théories de complot !


 


Un épisode qui m'a tenu a bout de souffle pendant les 45min. Chapeau