Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 3. Episode 6.

31 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #The Good Wife

vlcsnap-2011-10-31-18h16m44s171.png

 

The Good Wife // Saison 3. Episode 6. Affairs of State.


L'épisode de la semaine dernière était déjà très puissant, et surtout nous plongeait dans plusieurs univers à la fois sans se brûler les ailes. Ce nouvel épisode fait à peu près la même chose, de façon très différente. Notamment autour de cette affaire - et encore une fois The Good Wife se mêle d'un truc borderline - d'immunité diplomatique et de meurtre lors d'une soirée un peu beaucoup arrosée. Le ressortissant taïwanais qu'Alicia doit défendre - et que l'on pense être innocent - va finalement se révélé coupable. Forcément, c'est un plus pour l'épisode car la résolution n'est pas totalement classique et attendue. C'est d'autant plus que ce j'aime dans les séries judiciaires. Ce n'est pas bien de vouloir toujours faire gagner les clients de Lockhart / Gardner. Après on voit qu'Alicia est mise en retrait dans cet épisode, sûrement pour prendre le temps de faire un temps mort après l'épisode précédent qui était déjà très prenant et surtout très bien maîtrisé sur la partie du personnage.

Le duo qu'elle va formé avec Caitlin la petite nouvelle qu'elle s'est vue recrutée de force donne une nouvelle dynamique. Forcément elle fait cruche, et c'est dommage que le cliché soit aussi visible mais j'aime bien le personnage, juste l'actrice qui fait peut être redondante par rapport à ce que l'on a déjà pu voir dans d'autres séries avec ce genre de personnages. Par ailleurs la scène finale avec Will laisse pensé qu'elle va tenter de mettre le grappin sur son patron, et j'espère qu'Alicia va pas se laisser faire. Mais que veut-elle réellement ? Quelles sont ses intentions ? Telle est la question. On va également mettre Alicia au milieu d'une histoire informatique pas passionnante pour un sou, juste là pour jouer la première rencontre entre Zach et Will. Un grand moment de la série qui à mon sens représente parfaitement le moment comme je l'imaginais dans mon esprit. C'est même cette gêne qu'a Will, ou encore la dernière phrase que sortira Zach spontanément : "I want a car" qui transforme toute la scène en véritable bulldozer d'excellence.
vlcsnap-2011-10-31-18h24m47s135.pngCar The Good Wife c'est une série de soap avant tout, et pas forcément judiciaire. Ce dernier n'est qu'accessoire dans la plupart des épisodes. Dans cet épisode c'est bel et bien le cas, même si l'affaire n'était pas mauvaise, et qu'elle pose des questions sur le droit et ses failles - notamment dans les immunités diplomatiques -. Mais ce n'était pas forcément des plus passionnant quand on y regarde de plus vrai, le Chin n'avait pas grande place dans l'épisode. Alors on va jouer avec Cary Agos, le personnage prend tout d'un coup plus de place dans la série, et je ne suis pas contre mais je suis surtout surpris. L'arrivée de Monica Raymund dans la série, dans le rôle de Dana Lodge permet de relancer l'intérêt autour du personnage et notamment de ses relations amoureuses. On en a fini du tourniquet autour de Kalinda, et c'est pas déplaisant de plus que l'actrice est excellente dans son rôle et le duo Cary / Dana nous offre son pesant de bonnes idées. J'aime quand la série surprend. Elle le fait de façon vive et féroce.

Forcément le plus intéressant de ses problèmes de bureau à Cary reste la chute de l'épisode, que j'attendais pas vraiment, bien au contraire, mais qui m'a bien surpris. J'ai hâte de voir ce qu'ils pourront bien nous servir maintenant qu'il a une place bien plus importante. Kalinda travaille toujours avec Eli et cette fois elle doit enquêter sur la vie passée de l'ex femme de ce dernier. Forcément on a d'excellents moments entre Kalinda et Eli. Je m'attendais quand même à ce que l'humour soit plus vif mais le côté corrosif de l'affaire Ben Laden permet d'offrir à l'épisode quelque chose de critique et nouveau. Au final, on est face à splendide épisode une fois de plus qui fonction de part la facilité déconcertante qu'ont les scénaristes de nous balancer d'histoires en histoires sans se casser les temps lors d'un embrochement de tempo. Réussie et maîtrisée au diapason, The Good Wife est définitivement l'une des meilleurs séries actuellement diffusées.

Note : 8/10. En bref, un épisode spectaculairement bon. La série n'en finira jamais de nous surprendre.

Commenter cet article