Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 4. Episode 1.

1 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #The Good Wife

vlcsnap-2012-10-01-21h49m24s158.png

 

The Good Wife // Saison 4. Episode 1. I Fought the Law.


La créativité des scénaristes de The Good Wife est donc sans fin. Ce que j'adore dans cette série c'est qu'elle a toujours su se renouveler et nous proposer quelque chose de frais chaque année. L'an dernier c'était le couple Alicia / Will, qui a été rapidement séparé par une petite affaire passionnante. Mais cette année, c'est tout autre chose. Nous avons une Alicia toujours aussi libre et femme, et qui tente de prendre la vie du bon pied. En tout cas, tout se passe aussi bien qu'elle le veut et tout va pour le mieux pour tout le monde. Enfin, sauf Lockhart / Gardner. En effet, le problème c'est que la firme est pleine de dettes (à hauteur de 60 millions de dollars tout de même, je me demande même comment on peut être autant endetté avec d'aussi prestigieux clients). C'était déjà une intrigue lancée depuis la seconde saison de la série, qui s'est petit à petit enchainée et aggravée. C'est efficace et cela lance la saison de tous les dangers (ils vont devoir faire des économies et évidemment cela ne devrait pas plaire à tous les employés - surtout quand ils ont déjà remployé le petit Cary Agos -).

"I Fought the Law" tente malgré tout de conserver un ton positif. Notamment quand il s'agit de parler de son héroïne, Alicia. Elle va se retrouver dans une situation assez rocambolesque et amusante. Son fils va se faire arrêter en voiture sur le bord de la route par un policier qui fait du zèle. Evidemment, tout cela va se finir au tribunal. Mais le plus passionnant dans l'épisode reste le personnage de Zach. Ce dernier va se révéler, il va tenter de trouver un moyen de construire sa défense et surtout d'aider sa mère. Et si il avait trouvé sa voix, et si il devenait avocat lui aussi ? Ce serait une bonne idée, notamment si The Good Wife est prévue pour durer encore quelques années. Mais j'ai hâte de voir ce qu'ils vont faire de lui durant cette saison car ce n'est pas le porno sur internet qui est le plus intéressant. Par ailleurs, je tiens à signaler la magnifique publicité que The Good Wife fait à Apple et plus particulièrement à son très joli Macbook et à Mac OS X et Safari durant l'épisode. C'est beaucoup plus joli que les pubs qu'ils diffusent déjà en télévision.
vlcsnap-2012-10-01-21h49m30s213.pngPar ailleurs, l'épisode reprenait là où l'on avait arrêté la saison dernière, sur Kalinda attendant le grand méchant loup derrière sa porte, dans la pénombre. Une scène qui m'avait beaucoup plu et qui trouve une suite durant les premières secondes de l'épisode. Assez efficace, tout cela est fait pour nous introduire un tout nouveau personnage : un ami de son ex mari. Je pense que celui ci a prévu de s'éterniser dans les parages, surtout quand il prévoit de passer souvent à Lockhart / Gardner. Je pense que l'on en saura un peu plus dans le prochain épisode, mais je trouve ça assez bien foutu et cela permet à Kalinda de retrouver une place un peu plus importante dans la série. L'épisode s'offre également les services de quelques guests. Outre le clip de campagne du personnage incarné par Matthew Perry (que j'ai trouvé assez sympathique, tout ça pour un clin d'oeil), nous avons la terrible Kristin Chenoweth dont le sourire blanchi pourrait faire peur aux enfants.

L'actrice était idéale, et s'est trouvée un rôle à la mesure de son talent. Une journaliste emmerdante qui pose toujours les petites questions qui fâche et cette fois à Peter et Alicia. Globalement, cela donne quelques bonnes répliques et surtout un côté un peu plus pimenté à l'épisode (qui n'oublie pas la campagne de Peter par derrière). J'ai surtout adoré la question qu'elle pose sur la relation qu'elle entretient avec Peter et qui est plus que troublante (notamment sur leur séparation). Finalement, ce nouvel épisode de The Good Wife permet de reprendre la série du bon pied. De nouvelles choses se profiles, les personnages prennent du galon et surtout, Alicia était plus radieuse que jamais. Comme si cette femme forte était encore plus joyeuse sans amour dans sa vie. Elle est désirable et j'ai hâte de voir la voir de nouveau roucouler (ou avec Will, ou avec Peter, ou avec un petit nouveau, qui sait).

Note : 8/10. En bref, un très bon retour pour l'excellente série judiciaire qu'est The Good Wife.

Commenter cet article