Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 4. Episode 16.

11 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Good Wife

the-good-wife-lemond-bishop-alicia-florick.png

 

The Good Wife // Saison 4. Episode 16. Runnin' with the Devil.


Je ne suis pas certain que le retour de Lemond Bishop était nécessaire. Disons que ce personnage n'a jamais été un personnage passionnant pour moi. Et puis Make Colter a toujours été un boulet dans les séries où j'ai pu le voir (notamment dans Ringer et j'appréhende prochainement son apparition dans The Following). Sans être totalement dénué d'intérêt, l'épisode manque d'une dynamique et de renouveau. Lemond Bishop est une excuse pour faire revenir un personnage, une intrigue, ... Sauf que cela ne fonctionne pas totalement sur moi. Alors que Lemond est accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, Alicia et Cary vont être obligé de travailler avec un nouvel avocat, Charles Lester, à la demande de leur client. Lester était un personnage bien plus intéressant. On doit cela au talent de Wallace Shawn (Gossip Girl, Toy Story). Ce dernier est toujours aussi amusant et sa prestation excellente. The Good Wife exploite bien souvent des personnages excentrique, lui en fait partie.

Surtout que Lester est quelqu'un de perspicace qui aime bien poser des questions peu orthodoxes. On retrouve donc toujours le côté un peu polisson de la série judiciaire avec The Good Wife. Ce n'est pas parfait c'est certain, mais au moins on passe un agréable moment. La partie judiciaire de l'épisode aurait donc pu être un peu plus passionnante. Ce n'est pas forcément ce que The Good Wife parvient toujours à réussir le mieux (souvent les intrigues de ses personnages sont un peu plus funs et surtout fantastiques). Mais ce n'est pas grave car au fond, quelques moments piquants offrent à cette affaire une dimension différente. Par ailleurs, j'ai aussi aimé le fait que Kalinda se retrouve un peu plus en avant. Le fait qu'une seconde enquêtrice vienne l'épauler ne l'enchante pas vraiment mais justement, cette confrontation était nécessaire pour mettre une fois de plus le personnage en avant. Car Archie Panjabi, qui avait eu droit à une belle exposition en saison 2 se retrouve un peu mise à l'écart depuis le temps. Et c'est vraiment dommage.
the-good-wife-archie-panjabi.pngElle mérite tellement mieux que ça. J'étais donc ravi de voir que  cet épisode de The Good Wife corrigeait le tir. L'autre bonne idée était de faire un face à face entre Alicia et Liz, une ancienne rivale de la fac de droit. Liz n'est pas un personnage qui sort du lot, mais sa relation avec Alicia était réellement bien décrite. Du coup, j'étais très content de voir que cela fonctionnait assez bien dans son ensemble. Enfin, Will et Diane veulent que Lockhart / Gardner ne ressemble plus du tout à une firme qui n'a plus d'argent du coup ils vont reprendre les deux étages qu'ils avaient du laisser tomber durant leur banqueroute. Ils veulent s'aggrandir et devenir la plus grosse firme de tout Chicago. Bon courage mais j'espère que tout cela se fera avec un certain prix. Surtout qu'ils pourraient bien perdre des clients. Et c'est ça qui m'intéresse. Diane et Will ont toujours été intéressants dans leurs petites histoires. Finalement, je n'ai rien à redire au sujet de The Good Wife, elle est plutôt bien fichue cette série mine de rien. Même si cet épisode était l'un des plus faibles de la saison.

Note : 6.5/10. En bref, The Good Wife nous a habitué à bien mieux. Sans être mauvais, l'épisode ralenti un peu trop les choses à mon goût et le retou de Lemond Bishop, inutile, participe à ce frein.

Commenter cet article