Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 4. Episode 17.

18 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Good Wife

the-good-wife-archie-panjabi-kalinda-lesbian.png

 

The Good Wife // Saison 4. Episode 17. Invitation to an Inquest.


Chaque semaine je suis ravi de retrouver The Good Wife. Pourquoi ? Tout simplement car j'ai l'impression d'enfin rentrer à la maison. C'est fou comment cette série parvient à me faire me sentir comme chez lui, comme si j'étais encore en pyjama en train de passer un bon moment, au chaud, dans mon lit. La réalité est toute autre bien évidemment. Sauf que voilà, The Good Wife c'est un plaisir différent des séries que l'on peut voir ailleurs sur les networks. Et c'est peut être aussi pour cela qu'elle est l'une de mes préférées (en plus d'être une série judiciaire et Dieu sait que j'aime ce genre de séries).     Bref, cette semaine encore The Good Wife nous offre du grand classique mais quoi de mieux que du grand classique pour encore mieux se sentir chez soi. En effet, après la mort d'un juge dans un accident de voiture, la compagnie d'assurance refuse de payer le contrat d'assurance vie du défunt de 2 millions de dollars à sa femme. Bien évidemment, tout cela amène Alicia à enquêter sur l'histoire et nous offrir de très bons moments. Surtout que l'accident et la mort du juge vont poser pas mal de questions.

C'était alors l'occasion de mettre en avant Kalinda et sa nouvelle partenaire d'affaire à Lockhart / Gardner. Bien que le petit duo ne soit pas parfait, je trouve que les scénaristes ont trouvés le meilleur de rendre ça suffisamment fun et drôle. J'ai eu l'impression de voir deux bonnes copines s'amuser comme des folles. Il n'y avait rien d'exceptionnel mais Archie Panjabi montre encore une fois à quel point c'est une bonne actrice. L'enquête permet par ailleurs d'entrer dans des détails plus juridiques et donc de confronter un peu plus le milieu de la justice. Ce que j'ai toujours adoré dans The Good Wife c'est le fait qu'elle nous emmène dans des terrains différents chaque semaines et c'est fois ci, ce sera encore le cas. Surtout quand la mort de ce juge reste aussi suspecte quand la compagnie d'assurance tente de toute faire pour ne pas payer : négligence du conducteur qui aurait pu boire ou être en train de téléphoner au volant, le suicide aussi. Toutes ces questions, légitimes, sont posées et orchestrent alors l'épisode de façon très intelligente. J'ai par ailleurs bien aimé l'avocat de la compagnie d'assurance incarné par Frederick Weller, un salaud fini.
the-good-wife-carry-argos.pngMais cela va aussi de paire avec ce que l'on peut attendre d'un avocat d'une compagnie d'assurance. Les deux genres font la paire. Et puis nous avons aussi le médecin légiste incarné par Rene Auberjonois qui ne va autoriser que trois questions par témoins. Beaucoup de choses inattendue se déroulent donc dans cet épisode et pour le bien du téléspectateur. Par ailleurs, on revient aussi à quelque chose de plus familial et soapy. Je pense par exemple à Alicia et Will qui sont fatigués de ce sentiment bizarre qu'il y a entre les deux personnages. Ils vont donc décidés à nouveau d'être des amis. Ces histoires d'ascenseur parviennent d'ailleurs à rendre le téléspectateur fou. Il y a un rapport assez excellent entre ce lieu confiné et la série. Je me demande bien ce qui obsède autant les King dans cet espace clos. Peut être le fait que l'on peut tout se dire dans un silence de messe ? Aucune idée. J'ai aussi bien aimé Jordan qui découvre que Zach a une petite amie musulmane et va donc gentiment lui conseiller de rompre avec elle pour le bien de la campagne de son père.

Les histoires politiques dans The Good Wife m'ont toujours plu aussi. Et cette histoire est encore une raison d'aimer The Good Wife. D'une part car Alicia va prouver qu'elle est à fond derrière son fils, mais aussi que Zach est quelqu'un qui n'a pas encore l'étoffe de son père. Il a besoin d'être materné. Maintenant que Jordan est viré par Peter, Eli peut reprendre sa place de droit et j'aime ça. Je me demande bien ce que Jordan pourrait préparer comme vengeance. Aller voir la concurrente ?

Note : 8/10. En bref, un épisode intelligent et rondement bien mené.

Commenter cet article