Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 5. Episode 17.

14 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Good Wife

vlcsnap-2014-04-14-12h06m58s255.jpg

 

The Good Wife // Saison 5. Episode 17. The Material World.


Nous sommes toujours dans les conséquences de ce qui s’est passé quelques épisodes auparavant mais je dois avouer que je ne sais pas trop quoi en penser. J’ai été touché encore une fois par la prestation de Julianna Margulies, terrifiante que cela soit sous sa couette ou encore face à son mari dans la cuisine. Pour ce qui est de cette scène justement, le tout est particulièrement jouissif et la série s’emploie à créer la distance entre deux personnages qui avaient déjà eu beaucoup de mal à se rapprocher il y a de ça deux saisons maintenant. Mais Peter et Alicia c’est un couple maudit, brisé par les bêtises de l’un et l’amour de l’autre. Tout cela fonctionne d’ailleurs très bien dans la série et elle sait aussi l’utiliser à sa juste valeur dans le but de nous plonger dans un univers encore plus sombre. Alicia peut reprocher tout un tas de choses à Peter mais ce dernier peut en reprocher aussi quelques unes à sa femme. Il y a quelque chose de terrible au moment où Alicia décide que divorcer ne serait pas une bonne chose pour lui car elle a trop besoin de Peter professionnellement parlant. C’est sacrément bien dit mais cela accentue encore plus la misère des choses. Sans compter que Peter validait quelques dialogues plus haut avec son « Each other is all we have now ».

Ce qui est vrai. La relation entre Peter et Will a toujours été difficile et même si elle avait eu tendance à s’apaiser il y a de ça quelques temps, quand Alicia quittait LG au début de la saison, cela n’avait fait qu’accentuer à nouveau l’animosité. Surtout que Peter s’est toujours rangé du côté d’Alicia et l’a même aidé à monter sa firme. C’était un geste touchant qui changeait presque le personnage. Mais maintenant que Will est mort, cela est vécu très étrangement par les personnages de la série. La scène d’ouverture de l’épisode avec Alicia et Diane en train de voiture un martini était elle aussi brillante. C’est ce genre de petites scènes qui forgent le caractère de The Good Wife et lui donne son côté étincelant. En tout cas, je ne pouvais pas rêver mieux de la part de la série car cette scène s’inscrit parfaitement dans ce que je peux attendre. Alicia et Diane n’ont jamais vraiment été des ennemies. Disons que cela a été l’inverse de la relation entre Alicia et Will qui s’est peu à peu étiolée, certainement à cause de leur relation professionnelle en plus d’être privée. Diane n’aimait pas trop Alicia au début de la série et maintenant, le deuil les a plus que jamais réunies. Mais c’est aussi car Diane a appris à connaître Alicia et a la trouver sympathique.
vlcsnap-2014-04-14-11h43m17s128.jpgDiane de son côté justement est perdue. Pendant que ses employés (en l’occurrence David Lee et Damian) tentent de prendre sa place en tant que gérant de la firme, elle finie presque par s’en moquer. Car au fond, elle ne sait tout simplement plus quoi faire, comment faire. « I don’t know what to do ». The Good Wife gère très bien les conséquences de la mort d’un personnage. Au début on pourrait penser que ce n’est qu’un mort de plus dans une série mais il n’en est rien car sa mort se vit encore au travers des intrigues. On voit les gens touchés, les gens perfides, etc. On voit tous les types de gens touchés par la mort de quelqu’un. Du point de vue de David Lee et de Damian, les choses dont très différentes. Notamment car ils n’ont pas envie de voir LG fusionner avec Florrick / Agos. Ils ont raison d’un côté mais d’un autre, ce serait certainement plus efficace que l’on ne pourrait le penser. Le cliffangher laisse déjà espérer une suite des plus efficaces. Je pense que Louis Canning est l’homme parfait qu’il fallait appeler à la rescousse de tout le monde. Le but est clairement de faire en sorte que l’on passe un agréable moment et que The Good Wife commence à nous faire oublier la mort de Will.

Ce n’est pas facile mais Louis sera tellement drôle que l’on ne peut pas en vouloir à la série de tenter cette expérience. Pendant que David et Damian tentent de faire leur petite cuisine de leur côté, Kalinda va mettre en garde Diane et même protéger cette dernière. J’ai trouvé ça touchant et l’on sent à quel point LG (et accessoirement F/A) ce sont des grandes familles. C’était une occasion en or pour faire revenir la fliquette de Kalinda. Mais The Good Wife cherche aussi à creuser un peu plus loin que ça, notamment car la force de l’épisode c’est bien évidemment la manière dont Alicia vit le deuil. Griffin Dunne, le réalisateur de l’épisode parvient à faire quelque chose d’assez intéressant avec le personnage, notamment avec le visage de l’actrice. La manière dont celui-ci traverse l’épisode et est mis en scène m’a énormément plu. Mine de rien, The Good Wife est une série fascinante qui enchaîne tellement de bonnes choses que l’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Alicia est en train de reprendre du poil de la bête également, notamment quand il s’agit de virer Peter de la maison. C’est un geste intéressant qui permet aussi de voir que même si Alicia n’aime pas les bruits de couloir, elle se donne l’occasion de faire les choses différemment.

Note : 8/10. En bref, encore du très bon The Good Wife.

Commenter cet article