Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 5. Episode 21.

12 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Good Wife

vlcsnap-2014-05-12-10h16m28s182.jpg

 

The Good Wife // Saison 5. Episode 21. The One Percent.


Après le coup de mou de la semaine dernière, je me demandais si j’allais retrouver du très bon The Good Wife d’ici la fin de la saison et cet épisode, préparant le terrain pour le dernier épisode de la saison fonctionne terriblement bien. A commencer par Alicia. La manière dont sa relation avec Peter est aujourd’hui consommée est amusante. Surtout que Eli s’en rend (enfin) compte. Je dois avouer que la place d’Eli là dedans, tentant plus ou moins de jouer au médiateur, fonctionne très bien. C’est ce qui fait aussi le charme de ce personnage, toujours là pour tenter de résoudre même les cas les plus complexes. L’issue de cet épisode est terrible. Peter aime Alicia mais Alicia n’aime plus Peter. Sauf que Peter est un homme est Peter a donc des besoins qu’il ne peut plus satisfaire avec Alicia. C’est pourquoi il va très probablement faire une nouvelle fois cocu sa femme. Sauf que pour le coup c’est assez justifié cette fois-ci contrairement à la fois précédente avec Kalinda où finalement le problème n’est pas tant l’amour que lui portait Alicia mais plutôt son côté masculin désireux qui remontait à la surface. C’était une erreur mais est-ce que ce que The Good Wife tente de nous préparer est une erreur ou simplement la continuité les choses ?

C’est une question que je me pose car au fond, The Good Wife pourrait très bien revenir au point de départ. Ce n’est pas une mauvaise idée, notamment car aujourd’hui tous les personnages de la série sont bien différents mais au fond, Alicia est aussi quelqu’un de sensible et elle pourrait se retrouver blessée à nouveau. Il y a quelque chose chez elle qui est tout de même surprenant : elle n’a pas d’amis. La seule amitié qu’elle avait était celle qu’elle partageait avec Kalinda mais depuis la seconde saison de la série et la révélation au sujet de Peter, elles n’ont jamais réussi à retrouver l’amitié qui les unissaient. Le truc avec Alicia c’est donc qu’elle a plutôt des collègues de bureau, des potentiels intérêts amoureux, des clients mais on ne voit pas vraiment d’amis à l’horizon. Sa relation avec Kalinda est parfois amicale autour d’un verre mais c’est de plus en plus rare, elle boit aussi des verres avec Diane comme avec une vieille amie que l’on n’a pas revu depuis longtemps mais avec qui l’on ne partage plus nécessairement grand chose en commun à part le boulot. Elle est aussi proche de Cary mais c’est là aussi une relation professionnelle sans compter Eli avec qui elle n’a pas peur de dire les choses.
vlcsnap-2014-05-12-10h33m32s191.jpgMais cette année on nous a aussi introduit un tout autre personnage en la personne de Finn. Je dois avouer que je ne sais pas trop dans quelle catégorie le caser même si je serais tenter de le mettre dans celle des intérêts amoureux. Ce que j’aime bien chez Alicia également c’est le fait qu’elle est toujours à fond dans son travail. C’est même ce qui lui a souvent valu de gagner des combats pour le compte de LG et maintenant pour le compte de Florrick Agos & Associates. Ce qui la rend si combative finalement c’est le fait qu’elle est tout le monde en compétition avec ses adversaires. Elle ne cherche pas d’autre place que celle-ci. C’est aussi sûrement pour ça qu’elle n’a pas d’amis à proprement parler. Mais c’est peut-être aussi ce qui dépeint plus ou moins le monde des avocats en général. On ne peut pas être amis dans ce monde de requins. L’affaire de la semaine n’était pas nécessairement ce que The Good Wife a fait de plus intéressant cette année mais j’ai beaucoup aimé la relation entre Alicia et son client, James Paisley. C’est une relation amusante et puis il y a quelque chose de léger qui fonctionne ici et qui ne fonctionnait pas dans l’épisode précédent.

Peut-être est-ce l’alchimie ou bien les dialogues savamment choisis. Je ne sais pas vraiment mais en tout cas, je suis ravis de voir que la série sait très bien où elle va et comment elle veut y aller. James Paisley est quelqu’un de coriace qui ne va pas changer son opinion tout de suite et qui va donc donner du fil à retordre à Alicia (surtout quand elle va devoir s’expliquer à la télévision en direct et se ridiculiser en ne sachant pas à qui s’adresser entre les deux animateurs de l’émission dans laquelle il est interviewée). Pendant ce temps, nous avons toujours Louis Canning qui essaye de ruiner complètement LG. Le fait que cela soit un combat pour Diane permet aussi de changer un peu les rôles. Habituellement c’est Alicia qui se retrouve dans cette place de combattante mais pour le coup j’ai hâte de voir Diane jouer au jeu de Canning et le prendre à son propre piège. Finalement, cet épisode était beaucoup plus réussi que le précédent, permettant de revenir à ce qui fait la force de cette série : Alicia, tout en développant une petite histoire assez sympathique dans son ensemble. Mine de rien, c’est tout ce que l’on peut attendre de la part d’une série comme The Good Wife.

Note : 9/10. En bref, du très bon The Good Wife malgré le fait que le cas de la semaine soit par moment imparfait.

Commenter cet article

Kami 12/05/2014 20:52


J'aurais juste une question par rapport à cet épisode, vu que ça me triture l'esprit et que j'aimerais savoir si quelqu'un a compris comme moi : quand Castro montre la photo à Peter, ce dernier
pense d'abord qu'elle a été prise après la scène du 5x17 quand Finn visite Alicia alors qu'elle est son avocate, soit 2 mois auparavant. Mais Castro lui dit qu'elle est bien plus récente que ça,
donc si Castro dit vrai, Finn a visité Alicia 2 fois. Plus tard, quand Eli en parle à Alicia, celle-ci dit qu'il s'agit de la même occasion à laquelle a pensé Peter, celle de 2 mois plus tôt, et
qu'il s'agit de la seule fois où Finn est venu à son appartement, comme Eli ne savait pas exactement de quand datait la photo, il a accepté cette explication. Je ne sais pas si c'est moi qui me
monte la tête, mais j'ai l'impression qu'il y a un souci de timeline là. Si Castro dit vrai (et il n'aurait pas intérêt à mentir, cette photo est un moyen de pression pour lui et provient d'une
caméra de surveillance, la date où elle a été prise peut être facilement vérifiée), il y a eu une 2ème visite de Finn chez Alicia. Ca peut être dans le même contexte du procès de Finn, mais je
n'y crois pas trop : de un, Alicia elle-même parle d'une seule visite, de deux, c'était environ 2 mois plus tard, le procès de Finn était forcément achevé, de trois, quand Finn était passé voir
Alicia c'était plutôt pour s'assurer qu'elle le représentait toujours, pas pour bosser dans son appart' ... Je suis la seule à trouver ça un brin " suspect " ? Désolée pour ce roman en tout cas !