Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 5. Episode 5.

28 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Good Wife

vlcsnap-2013-10-28-01h33m34s127.png

 

The Good Wife // Saison 5. Episode 5. Hitting the Fan.


Vendu par les critiques américains comme le meilleur épisode de la série, ils ne se sont pas trompé. Je ne sais pas vraiment comment décrire cet épisode, ce moment de télévision si ce n’est qu’il était parfaitement orchestré et pile poil ce que l’on pouvait demander de la part de The Good Wife. Enfin, même plus que ce que l’on pouvait demander. Car finalement tout change dans cet épisode, que cela soit la place de Diane ou encore les nouveaux bureaux de Florick / Agos. Cet épisode c’est une association de tout ce que la télévision fait d’excellent. Que cela soit le jeu des acteurs, les dialogues, la musique, la réalisation, le montage. Si l’on devait donner des Emmy Awards demain, cet épisode remporterait tout un tas de choses. « Hitting the Fan » est au fond un titre pervers dans le sens où on parle de faire du mal au fan. Certes, je n’ai pas eu mal mais j’ai plongé en apnée durant tout l’épisode à me demander ce que je pouvais bien faire pour mieux respirer. Car finalement, il n’y a pas de répit laissé au téléspectateur. Tout commence sans introduction, nous sommes directement mis dans le bain. Nous reprenons l’histoire à la scène finale de l’épisode précédent mais ce n’est pas du point de vue de Diane que l’on voit ce qu’il se passe mais du point de vue de Will.

Tout s’enchaine très rapidement et l’épisode gagne alors en richesse. Les dialogues sont là, fournis, fouillés. Il y a alors des faces à faces qui s’enchainent. Entre un Will furibond capable d’essayer d’un coup de bras le bureau d’Alicia de tout ses effets personnels, de lui prendre son téléphone, et de tout faire pour que l’on soit plongé encore plus rapidement dans ce bordel qui n’a de fin, que la fin que voudra bien donner l’épisode. The Good Wife joue dans la cour des grands depuis un bout de temps maintenant mais cet épisode est la preuve que la série peut faire de brillantes choses. Je ne veux pas dire mais il se passe réellement un truc avec cet épisode qui est presque l’aboutissement de tout rêve de fan de la série. Quand j’ai entendu dire que les critiques américains parlaient du meilleur épisode de la série, je me suis dis qu’il y avait une anguille sous roche. Notamment car j’avais réellement peur que l’épisode soit décevant. Trop d’attentes tout l’attente souvent. Mais au contraire, j’en ai pris plein les mirettes et même plus encore. Alors que j’écris ces lignes, tout tremblant, échaudé par un épisode sensationnel, je me demande comment je vais bien pouvoir faire pour m’endormir.
vlcsnap-2013-10-28-01h53m46s215.pngEt surtout, je n’ai pas envie de voir quelque chose d’autre tout de suite. Il me fait digérer cet épisode et l’envie monte : celle de le revoir. Il y a des moments dans cet épisode qui forcent le respect. Notamment la marche de la honte d’Alicia, virée comme une mal propre, escortée jusqu’à l’ascenseur dans lequel elle va fondre en larmes alors qu’elle se rend compte que Will prend quelque chose personnellement alors que cela ne l’avait jamais été. Jusqu’à moment. Car maintenant qu’Alicia est partie, ce n’est plus que contre Alicia que Will va se battre mais également contre Peter. Peter est un atout de taille dans la manche d’Alicia et je ne l’avais pas nécessairement vu venir. C’est grâce à lui que Florick / Agos va gagner ChumHum, c’est grâce à lui que Diane va perdre sa place de juge à la cour Suprême (après que Eli l’ait assuré du contraire), c’est grâce à lui que finalement Lockhart/ Gardner va petit à petit s’effondrer. Il y a certainement de la place pour tout le monde mais il sera très intéressant de voir comment tout va se jouer par la suite dans les procès. Maintenant on ne sait pas quel camp va gagner. Cela peut être L/G ou encore F/A (on va jouer les abréviations, c’est plus simple). Personne ne sait.

Je pense vraiment que cet épisode de The Good Wife permet également de voir à quel point le casting est talentueux. Cela commence par Julianna Margulies qui va être sensationnelle du début à la fin et je pèse mes mots. J’ai envie de crier au génie, à l’actrice parfaite à celle qui doit tout de suite être récompensée pour toutes ces années de snobinage aux Emmy, etc. Car ici elle mixe tout ce qu’elle sait faire. De la femme qui a peur, la femme qui pleure, la femme heureuse, la femme excitée (et cela va même donner un face à face assez marrant avec Peter et même une petite partie de jambes en l’air - je remarque d’ailleurs qu’ils aiment faire ça quand il y a du monde à la maison -), la femme sûr d’elle, la femme forte (au tribunal quand elle fait face à David Lee, voilà un grand moment de femme forte), etc. Elle passe par tellement d’états dans cet épisode que l’on a l’impression d’avoir vécu une saison entière en un seul épisode. Je suis alors épuisé, lessivé. Je ne sais pas comment je vais me remettre de mes émotions. C’est aussi Archie Panjabi qui, derrière son personnage très ombragé (ces derniers temps elle est très secondaire), va aussi trouver son intérêt.
vlcsnap-2013-10-28-01h55m57s243.pngEn trompant Cary comme elle sait le faire, en donnant sa parole à Will qu’elle ne va pas le quitter ou L/G, etc. Elle va être parfaite. C’est aussi Chris North qui dans son face à face au téléphone avec Josh Charles était brillant. Josh Charles qui lui aussi était brillant dans le rôle de Will. Que cela soit l’homme qui bouillonne, l’homme qui s’énerve, l’homme qui exulte sa colère, etc. il était brillant. La première partie de l’épisode se concentre donc sur le licenciement d’Alicia avec effet immédiat et accessoirement des autres associés qui ont prévu de partir de la société (et qui tentent tant bien que mal de sauver les apparences pour télécharger quelques fichiers). Il y a même un petit moment qui a retenu mon attention quand Will informe Alicia que sa fille a appelé. On a l’impression qu’un drapeau blanc virevolte dans les airs durant quelques secondes avant que la bataille ne reprenne de plus belle. C’était un moment marquant mais aussi étonnant qui permet de prouver encore une fois à quel point The Good Wife est une série surprenante. La seconde partie de l’épisode se concentre sur : qui aura ChumHum ?

A coup de petits jeux amusants (des restrictions, le coup d’échec de Peter, etc.) tout va prendre une forme beaucoup plus inattendu que l’on ne pourrait le penser. Et cela fait plaisir de voir que tout le monde joue un jeu dans cet épisode (même le fils Florick va participer à l’histoire). Je ne sais pas ce que la suite de The Good Wife nous réserve mais les scénaristes peuvent être sûrs d’une chose : jamais je quitterais la série. Jamais. Au grand jamais. Comment quitter une telle série alors qu’elle nous offre des trucs auxquels on pourrait même ne pas penser. Mention spéciale à David Lee et ses mouvements de bras façon homme à la mer pour informer Will qu’Alicia est en train de discuter avec l’une des clientes de L/G. Et comme le disait si bien Peter : « Don’t mess with my woman ».

Note : 10/10. En bref, bien entendu que cette note est bien trop légère mais 11/10 n’existe pas… malheureusement.

Commenter cet article

Callie 01/11/2013 20:09


Juste, pour info, le titre "Hitting the fan" vient d'une expression, abrégée pour le bon goût ici, mais c'est "Shit's hitting the fan", en gros : c'est la débandade, c'est la merde.


Je ne pense pas qu'il y ait un parallèle avec les fans de la séries en tant que tel.


Grand épisode, évidemment, Julianna et tous ses copains au plus haut de leur forme.

julien 28/10/2013 20:40


j'ai arreté de suivre la série dès la saison 2, je n'accroche pas aux histoires judiciaires mais là, effectivement j'ai vu et j'ai été retourné! quelle cadence, quel brio! Je ne comprends pas et
c'est normal pourquoi Alicia devient si garce mais j'aime! du grand art!

marion 28/10/2013 18:55


Tu aurais pu oser le 20/10 :p

delromainzika 28/10/2013 17:35


@DavidLee : Tant de choses à dire sur cet épisode et ouais mais ce n'est pas tant la note qui veut dire quelque chose mais le ressenti :)

DavidLee 28/10/2013 17:29


Seult 11/10?! Ta note n'est pas à la hauteur de l'épisode mon cher!!! Et la scène Cary/Diane?! Et le Bible camp?! :D