Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 5. Episode 9.

25 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Good Wife

vlcsnap-2013-11-25-14h14m19s249.png

 

The Good Wife // Saison 5. Episode 9. Whack-A-Mole.


C’est presque étrange de voir The Good Wife reprendre sa manière habituelle de faire les choses. Mais pourtant, cet épisode était très bon. Notamment car il parvient à nous introduire un nouveau personnage intéressant et à nous offrir un bon cas de la semaine. Cet épisode était presque meilleur que le précédent (même si j’ai adoré le retour du personnage d’America Ferrara). Disons que ce qui me surprend finalement avec The Good Wife c’est le fait que la série parvient, malgré le fait que l’on retrouve la mécanique classique, à garder ce rythme effréné que l’on a depuis le début de la saison. Cependant, je me demande encore combien de temps cela peut rester comme ça. La musique fait une grande partie du boulot. Elle donne le ton de pas mal de scènes et surtout des transitions entre les scènes. Dans ce nouvel épisode, un site d’investigation, Scabbit (ce n’est pas aussi classe que ChumHum dans le genre des noms inventés par The Good Wife) fait un recoupement autour d’une explosion à Milwaukee. Et ce serait Zayeed, le client d’Alicia (incarné par Haaz Sleiman) qui serait le responsable. L’idée est bien utilisé, surtout que dans le genre théorie de la conspiration, cela fonctionne parfaitement.

Toute l’affaire était surtout intéressante pour le face à face entre Alicia et Will que cela nous amène au tribunal. Je dois avouer que j’ai déjà envie d’en voir plus de ces faces à faces même s’il ne faut pas que cela devienne un classique et que l’on nous délivre encore et encore les mêmes faces à faces. Ce serait décevant vous ne pensez pas ? Alicia et Cary de leur côté tentent de poursuivre leur aventure et surtout de sauver leur client qui est maintenant sous le coup d’une investigation du FBI. Je dois avouer que cela fonctionne parfaitement. Mais cela permet également à Diane d’être un peu nostalgique. J’ai adoré le moment où Diane se souvient du moment où elle avait créé L/G avec Will. C’est une bonne idée, notamment car j’ai toujours vu Diane comme quelqu’un qui n’était pas forcément d’accord avec tout ce qu’il se passe à L/G. Notamment le rebranding qu’elle ne semblait pas partager ou comprendre. Je ne suis pas non plus sûr que Diane veuille d’une firme qui a des bureaux à New York. C’est trop grand pour elle. Cette femme a besoin d’une firme humaine pas d’une usine.
vlcsnap-2013-11-25-14h06m41s21.pngEt c’est ce qui est en train de se passer avec LG. Je me demande d’ailleurs si Diane ne va pas avoir envie de travailler pour Alicia et Cary à un moment donner. Notamment car Will est en train de devenir une sorte de surhomme qui a envie d’écraser les autres. Cette semaine était également l’occasion de retrouver Jeffrey Tambor dans le rôle du juge. J’adore cet acteur et son personnage, surtout quand ce dernier propose d’aller boire un verre à Alicia. C’était une fin d’épisode jouissive et étrange à la fois mais cela fonctionne à la perfection. Je ne pouvais pas demander mieux de la part des scénaristes. George Kluger est un personnage que l’on sera forcément amenés à revoir prochainement. Je me demande si Kluger sait qu’Alicia est mariée au Gouverneur ? Pendant ce temps à LG, Will va recruter un nouvel avocat qui a le vent en poupe. Le mec, incarné par Jason O’Mara (Terra Nova, Vegas) qui a certainement eu son meilleur rôle depuis une éternité, était jouissif lui aussi.

Notamment dans cette petite guerre que se vouent Alicia et Will. Il va réussir à enlever le mobiliers de Florrick / Agos & associates. C’était un grand moment. Damian Boyle apporte pas mal de légèreté dans un épisode qui n’en avait pas nécessairement besoin. Sauf que Boyle parvient à se rendre indispensable à l’épisode. C’était bien construit et surtout on s’amuse comme des petits enfants. J’espère que cela ne va pas se transformer en relation pour Kalinda (à moins que l’on veuille nous offrir plus de Kalinda dans The Good Wife et là, je suis opérationnel). Et puis dans un registre complètement différent nous avons Jackie et Eli. Leur relation, toujours aussi complexe mais bien fichue, fonctionne à merveille. Jackie est une femme un peu folle sur les bords, qui sait ce qu’elle veut et qui se donne les moyens d’y parvenir. C’est pourquoi le face à face avec un homme qui est du même genre fonctionne à merveille. Je ne pouvais donc pas rêver mieux. Finalement, les choses fonctionnent toujours aussi bien dans cette petite série et je ne pouvais pas rêver mieux.

Note : 9/10. En bref, mais où va s’arrêter The Good Wife ?

Commenter cet article

simedina 25/11/2013 20:11


Cette saison 5 surpasse mes attentes à tous les niveaux ! En 9 épisodes, elle a dépassé de loin les quatre saisons précédentes qui étaient déjà brillantes. La musique joue un rôle important comme
tu dis, mais si c'était mal écrit, on le sentirait, musique ou pas... Je ne vois pas comment finira la saison, j'avoue que c'est assez imprévisible, ce qui dans une série de nos jours devient de
plus en plus rare :)