Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Hotwives of Orlando. Saison 1. Pilot.

18 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

hotwives_of_orlando_schaal.jpg

 

The Hotwives of Orlando // Saison 1. Episode 1. Meet the Hotwives (Pilot).


Sortie de nulle part, The Hotwives of Orlando est la toute nouvelle production originale de Hulu.com. Je ne m’y attendais pas du tout mais en tout cas, je dois avouer que j’ai adoré. C’est terriblement drôle. Pour replacer le tout dans son contexte, The Hotwives of Orlando est une parodie des Real Housewives, cette saga de télé-réalité qui cartonne sur E!. Je ne savais pas vraiment quoi attendre de cette parodie mais je suis forcé de constater que c’est du pur génie. Créée par Dannah Freinglass Phirman (Le Chihuahua de Beverly Hills 2) et Danielle Schneider (Le Chihuahua de Beverly Hills 2 qui joue aussi le rôle de Shauna dans la série), cette comédie enchaîne les dialogues succulents autour de ces personnages complètement barrés et qui, pour le coup, ont de quoi rappeler les Real Housewives (un programme que j’aime beaucoup d’ailleurs, sans honte aucune, même si je n’en regarde pas toutes les déclinaisons non plus). Pour faire une bonne parodie il faut qu’elle soit efficace, drôle et tout simplement cinglante. Et c’est pile poil tout ce que l’on retrouve dans ce premier épisode. Rien que la présentation de l’univers, de la ville d’Orlando (« the 97th most glamorous city in America ») par nos très chères « hotwives » c’est du pur génie télévisuel.

Dans cette parodie de la franchise des "Real Housewives" située à Orlando, la ville "la plus sexy de la Floride centrale", six femmes se battent pour à peu près tout, excepté leur amour pour les chaussures, la chirurgie esthétique et l'argent de leurs maris respectifs....
imrs.jpgJe suis devenu parfois un peu difficile avec les comédies qui se veulent vraiment hilarantes mais je n’ai pas mis bien longtemps à comprendre que The Hotwives of Orlando était brillante. En plus d’avoir des dialogues ciselés et parfaitement exécutés, on a aussi un casting fabuleux. A commencer par Casey Wilson (Happy Endings) qui se lâche complètement sous les traits de cette femme qui pense que son mari est mourant alors qu’il n’a que des allergies (incarné par Stephen Tobolowsky - Californication -) et qui tient une entreprise vendant des talons aiguilles pour… chiens. Vous pensez que c’est ridicule ? Vous n’avez vraiment pas tout vu. Mais mon personnage préféré ce n’est pas Tawny même si cela aurait pu être le cas. Non, c’est Phe Phe (« I got to be Phe Phe. I'm speaking my mind. I'm a true friend »). Cette dernière est un délice. Le personnage, à chacune de ses apparitions est hilarant à souhait. Ses dialogues sont très bien écrits mais en plus de ça, Tymberlee Hill est en train de surpasser Afida Turner et rien que pour ça, je dois avouer que c’est un truc merveilleux à voir. En accentuant tous les traits, la série est une parodie de bonne facture car elle ne veut pas à tout prix nous vendre son humour.

Au contraire, on sent que The Hotwives of Orlando est une comédie spontanée (les sept épisodes tournés en 7 jours, ça aide). Dans le reste des personnages nous avons la femme croyante qui ne connait rien à la Bible et préfère écouter son mari (incarnée par Angela Kinsey - The Office -), nous avons aussi sa soeur, une alcoolique chronique qui est connue pour avoir fait une publicité dans la région et puis c’est tout (incarnée par Kristen Schaal - 30 Rock -). Il y a tout de même un sacré casting dans cette comédie et le pire c’est qu’une fois le premier épisode terminé, on a envie que d’une seule chose : enchaîner une seconde petite douceur. Car c’est comme ça les séries de ce genre là, on a toujours envie d’en voir encore plus. C’est tellement délicieux que comme un gâteau que l’on aime bien, on ne peut pas être raisonnable et n’en manger qu’une seule part. La gourmandise fait que l’on en veut toujours plus. Et c’est la même chose avec The Hotwives of Orlando. Cela ressemble à une vraie comédie de sketchs tous plus réussis les uns que les autres car il n’y a pas un personnage laissé au hasard. Tous sont drôles. C’est ça qui est merveilleux.

Note : 9/10. En bref, certainement ce que j’ai vu de plus drôle en comédie depuis un sacré bout de temps. C’est spontané, cinglant et hilarant à souhait.

Commenter cet article