Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Hour. Saison 2. Episodes 1 et 2.

24 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-11-24-16h35m33s136.png

 

The Hour // Saison 2. Episodes 1 et 2. One / Two.


Un an et demi après la première saison, The Hour était enfin de retour. Je dois avouer que même si je n'avais pas trouvé la première saison exceptionnelle sur le plan des intrigues, son ambiance et ses personnages étaient passionnants. J'avais donc hâte de voir ce que cette seconde saison pouvait bien donner, d'autant plus que de nouveaux personnages font leur apparition. Notamment Lizzie Brocheré, l'actrice française qui a la côte ces derniers temps dans les producteurs anglophones. Après l'excellent rôle de Grace dans American Horror Story, elle se retrouve en femme de Freddie Lyon dans The Hour. Une belle galerie de rôles quand l'on sait que cette actrice a fait ses armes dans Dolmen ou encore Le Miroir de l'Eau (deux sagas estivales de TF1). Comme quoi, des fois, n'importe qui peut réussir à l'étranger. A quand Laurent Ournac dans une série américaine ? Je plaisante bien évidemment. Pour un retour, la série met les petits plats dans les grands et nous offre encore une fois une ambiance feutrée. J'ai attendu d'avoir deux épisodes en stock pour les regarder à la suite afin de pouvoir mieux retrouver cette ambiance.

Ce n'est pas facile de pénétrer dans un monde qui n'est pas le notre et avec deux épisodes j'ai pris plus de temps pour en apprécier la substantifique moelle. La première bonne idée c'est de mettre Hector Madden sur un piédestal. Dominic West incarne à merveille son personnage et le fait qu'il ne se retrouve plus vraiment en haut de l'affiche durant cette saison est une bonne idée. Surtout qu'il sera accompagné d'un co-animateur. Ce dernier n'est personne d'autre que Freddie Lyon qui lui, devra évidemment faire ses preuves. Il sera intéressant de développer toutes ces petites intrigues dans les prochains épisodes et notamment le face à face qu'il y aura lieu entre les deux personnages. Le fait que Freddie Lyon soit de retour et qui plus est en haut de l'affiche est surprenant quand l'on se souvient de l'épisode final de la saison 1. Par ailleurs, le jeu qui se joue entre Bel et Freddie est tout aussi passionnant. La série ne veut pas s'encombrer par rapport à la saison précédente et enchaine alors les bonnes scènes.
vlcsnap-2012-11-24-16h02m30s20.pngDu côté des nouvelles, si l'an dernier les rebondissements du Canal de Suez rythmaient plutôt bien la première saison, cette année ce sera la course au nucléaire. J'ai vraiment hâte de voir où ils veulent en venir avec cette histoire car au fond, le nucléaire et la conquête de l'espace sont deux thèmes très importants de ces années. Quand l'espionnage (façon rudimentaire) faisait les beaux jours de la première saison, la seconde n'a pas encore dit tout ce qu'elle avait à dire. Il y a cependant fort à parier que les personnages vont tous se retrouver encore une fois dans des situations assez rocambolesques qui pourraient soit mettre fin à leur carrière, soit les tuer tout simplement. Car tout cela respire assez bien la corruption et moi cela m'intéresse tout autant que les complots d'espionnage. La première saison avait été assez feignante, notamment en laissant beaucoup trop en retrait le personnage de Freddie. J'espère que cette année ils ne feront pas les mêmes erreurs au risque de perdre en attention de la part des téléspectateurs (cela a déjà commencé puisque les audiences chutent encore et encore).

Du côté d'Hector, il y a une belle mise ne abîme du personnage. Cela me plait bien de le voir dans cette position inconfortable. D'un côté il ne veut pas se retrouver dans l'ombre de quelqu'un, ni même se retrouve hors des lumières. Je pense qu'il va y avoir quelques très bonnes réflexions de faire et le personnage de Dominic West pourrait tout y perdre bien évidemment. Le premier épisode était assez riches en informations et c'est peut être l'inconvénient d'une série comme The Hour. A trop en dire on oublie beaucoup de choses. J'ai trouvé que c'était d'ailleurs beaucoup plus intéressant de voir deux épisodes à la suite afin de ne pas perdre le fil conducteur. Qui plus est, ces deux épisodes étaient écrit par Abi Morgan, la créatrice de la série. Il n'en sera pas de même avec les deux prochains (avant qu'elle ne revienne écrire les deux derniers de la saison). Le second épisode participe un peu plus à la chute d'Hector. Je ne sais pas trop où ils veulent nous emmener avec lui mais cette accusation de violence sur une jeune femme ne peut pas le servir.
vlcsnap-2012-11-24-16h58m38s158.pngAussi bien publiquement (il sera surement lynché) mais personnellement puisque sa femme ne sait plus qui croire (mais surtout ne peut pas croire entièrement Hector). Marnie est du coup entre deux eaux, dans une réflexion sur sa vie amoureuse qui part en lambeaux. Freddie commence quant à lui à prendre ses aises. Il arrive à imposer un tout nouveau ton maintenant que sa nouvelle place dans la série est bien plus imposante que durant la première saison. Ce que j'ai peur c'est que l'on perde un peu l'identité du personnage qui était celle d'un journaliste qui va sur le terrain en quête de la vérité vraie. Finalement, ce nouvel épisode continue ce que le premier avait déjà ouvert avec finesse et toujours dans une ambiance feutrée très proche de ce que l'on peut attendre d'une production de ce genre là. Assez loin de Mad Men (elle est souvent comparée à cette série américaine), The Hour s'émancipe petit à petit et devient alors une série bien plus intéressante. Ce n'est pas pour autant que je trouve le tout parfait. La série est perfectible du point de vue de son histoire, le reste étant suffisamment soigné pour que l'on ne puisse en faire que des éloges.

Note : 7/10 et 6.5/10. En bref, deux épisodes intéressants qui relancent la série dans une toute nouvelle direction. D'un côté plaisante et de l'autre étrange. A suivre...

Commenter cet article