Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Inbetweeners (US). Saison 1. Episode 8.

11 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-10-11-00h02m57s69.png

 

The Inbetweeners (US) // Saison 1. Episode 8. The Field Trip.


Je ne pense pas regretter The Inbetweeners quand elle sera annulée (les audiences parlant d'elle même), mais je pense cependant que je serais content du petit voyage que j'aurais fait avec cette comédie. Elle a ses gros défauts c'est certain, et comme dans l'épisode précédent dans la redite de la série originale. Cependant, elle peut aussi faire preuve de créativité notamment avec l'épisode de cette semaine. Cette semaine, les élèves prennent le bus pour aller faire une petite expérience de la Guerre Civile. Pour une fois nous sommes donc en pleine culture américaine. Un choix judicieux qui se trouve être amusant durant certains passages grâce à une poignée de personnages comme Jay ou Neil. Ces deux là conservent leur titre de meilleur personnage de la série. Jay était surement le plus amusant de la semaine. J'ai notamment aimé la scène avec le ralenti. C'était amusant et c'est aussi ce que l'on peut attendre de la part d'une telle série. C'est sans compter sur l'arrivée d'une petite nouvelle, la fameuse "new girl". Elle s'appelle Lauren, elle est mignonne et partage un point commun avec Will : elle est aussi malade dans les transports. La scène du vomi à la fin de l'épisode n'était cependant pas nécessaire et m'a réellement donné la nausée.

Mais ce n'est pas ce que je veux retenir de cet épisode non plus. Pendant que Will découvre donc qu'il a des points communs avec cette fille, Simon découvre que Carly ne veut pas être sa petite amie mais uniquement une amie. Autant dire tout de suite que c'est tout pour casser son envie. Surtout que Carly est jalouse quand elle voit Simon avec Lauren. Le jeu des chaises musicales n'était pas forcément très inspiré mais cela peut être amusant à suivre malgré tout. The Inbetweeners n'a jamais été une série qui a fait dans la finesse alors on ne va pas chercher midi à quatorze heures non plus. Simon et Will sont donc les points faibles de l'épisode. Leurs répliques manquent d'inspiration et les personnages en eux même laisse l'impression qu'ils stagnent et n'évoluent pas. Pendant ce temps, Neil et Jay n'évoluent pas, voire encore moins, mais offre quelques lignes de dialogue inspirées et drôles. Ce n'est cependant pas mémorable je veux bien vous l'accorder.
vlcsnap-2012-10-10-23h54m11s189.pngL'idée de base de "The Field Trip" était aussi de tourner à la dérision une partie de la culture américaine. Un choix qui reste amusant mais qui rapidement devient aussi répétitif et barbant. La fausse scène de combat avec le ketchup n'était pas forcément drôle mais cependant était amusante. Je n'attendais de toute façon pas grand chose de cet épisode de The Inbetweeners mais je remarque malgré tout que la série me fait passer un bon moment avec des adolescents un peu bête sur les bords (voire beaucoup pour certains). L'exploration des relations de chacun des personnages manque cependant de crédibilité. Mis à part l'amitié de notre bande de quatre, le reste est comme une accessoire jetable et pas forcément bien utilisé. Du coup, les épisodes s'enchainent mais ne déclenchent pas forcément la réaction attendue de la part des téléspectateurs. Il reste maintenant quatre épisodes à la saison (et accessoirement à la série). J'irais au bout (j'ai fais le plus gros du chemin) mais je reste persuadé du fait qu'elle aurait pu être bien meilleure et plus drôle sans cette volonté de copie.

Note : 4.5/10. En bref, parfois décevant mais agréable, un épisode classique et parfois drôle de The Inbetweeners.

Commenter cet article