Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Inbetweeners (US). Saison 1. Pilot.

21 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-08-21-13h04m51s37.png

 

The Inbetweeners (US) // Saison 1. Episode 1. The Inbetweeners / Pilot.


L'adaptation d'une série anglaise est toujours très risquée. On l'a bien vu avec Skins. MTV voulue en adapter une seconde, mais cette fois c'est une comédie : The Inbetweeners. Je vous avais déjà parlé des trois saisons de cette comédie et accessoirement du film (sorti sous le nom Les Boloss en France l'été dernier). Et après l'essai raté qu'était Skins, MTV a réussie à faire un remake de bonne facture d'une série anglaise. En effet, l'humour est bien présent, et l'on retrouve un peu de ce qui fait le charme d'Awkward (comédie à succès de la chaine). Cette très bonne surprise s'agrémente d'un bon cast. Chacun des acteurs incarnant les personnages trouvent très bien sa place dans la série. C'est amusant et surtout dans l'air du temps. Comme dans la version originale, The Inbetweeners se concentre sur Will McKenzie, et sa bande d'ami un peu hors du commun. Chacun à une place précise dans la série et chacun parvient à être drôle au détour d'une réplique ou bien d'une action.

Adolescents ringards, Will, Simon, Jay et Neil ont l'art de progresser vers l'âge adulte en faisant d'un pas en avant... et trois en arrière. Dans leurs efforts désespérés pour impressionner la fille de leurs rêves, ils s'humilient eux-mêmes et subissent les moqueries de leur entourage. Qu'importe, ils ont la "boloss attitude" !
vlcsnap-2012-08-21-13h13m19s251.pngAlors certes, The Inbetweeners (US) reprend pas mal d'éléments du pilote de la série originale. C'était logique, mais contrairement à beaucoup de remake, celui ci les réadapte parfaitement à la sauce américaine. Les blagues ne sont pas du même acabit, et les répliques sont plus ancrées dans ce que l'on peut attendre de la culture américaine. C'est pourquoi The Inbetweeners (US) ressemble un peu à Awkward. Les deux séries ont des similitudes assez légères. Il y a aussi quelques changements, comme le fait que McKenzie soit très bien accepté dans le groupe contrairement à la version anglaise où il a toujours eu du mal à s'intégrer. Cette différence permet aussi au remake d'explorer d'autres possibilités. Comme dans la version anglaise, mon personnage préféré reste Simon Cooper. C'est aussi grâce à lui que j'ai le plus ri durant ce premier épisode (le vomi était dégoutant mais un très bon comique de situation, sans compter toute l'histoire amoureuse qui se développe autour de lui).

Pendant ce temps, on nous offre quelques passages dans les couloirs du lycée afin que l'on comprenne un peu le monde de ces adolescents. Comme McKenzie qui est moqué dans toute l'école entre autre pour ses tenues étranges ou encore son régime végétarien. J'ai aussi beaucoup aimé Jay. Ce personnage était assez drôle dans la version originale, et je dois avouer qu'ils savent tirer partie de l'humour du personnage. Ses conseils sur le sexe étaient abominablement drôle. The Inbetweeners se permet donc un peu plus de choses, sans que l'on tombe dans les vulgarités (et donc dans le bip facile, ce qui gâcherait vraiment le plaisir que l'on pourrait prendre à regarder cette comédie). Au final, je pense que The Inbetweeners aime bien MTV et MTV le lui rend bien. C'est une solide comédie que l'on a là, et surtout un bon premier épisode. Croyez moi, je serais au rendez vous pour la suite car The Inbetweeners (US) le mérite bien.

Note : 7/10. En bref, un premier épisode drôle, fun, et permettant de prouver que MTV peut aussi faire de bons remakes de séries anglaises.

Commenter cet article