Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Killing. Saison 1. Episodes 1 et 2. Pilot.

4 Avril 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-04-04-20h57m36s72.png

 

The Killing // Saison 1. Episodes 1 et 2. Pilot / The Cage.


Je crois que je viens de me prendre une jolie claque en plein visage et pas celle qu'à prit Jasper Ames en pleine face, non, une bien plus forte. C'était magnifique visuellement, les dialogues sont percutants et il y a un vrai sens du rythme. Je me pose maintenant des questions car forcément, j'ai envie de découvrir la version originale de cette série, la version danoise (je m'empresse de regarder le pilot dans la semaine et je vous en parles tout de suite après). The Killing c'est donc la jolie petite révélation d'AMC. Après la déception que fût The Walking Dead pour moi, je m'en remettait donc aux doutes et aux insanités que l'on peut dire sur les remakes. Celui ci est effroyablement bon.
vlcsnap-2011-04-04-21h46m42s95Tout d'abord l'ambiance pluvieuse de Seattle. Ca me fait toujours bizarre de voir la Space Needle de Seattle que j'associe malencontreusement toujours à Grey's Anatomy. En tout cas il pleut et c'est beau. C'est tellement triste dans la réalisation que j'ai eu l'impression de voir un peu de ce polar de Tavernier : Dans la Brume Electrique (autre région, j'en conviens, on est dans le Bayou). Le fait qu'on soit dans un thriller noir est donc bien mis en place et les enjeux sont donc forcément plus poignant. Les scènes déchirantes comme celle du père qui découvre que sa fille est morte ou encore de la mère pendue au fil de son téléphone afin d'avoir des nouvelles. C'était tellement beau à l'image que j'ai eu du mal à me contenir. Voilà, je suis encore quelqu'un qui fond devant ce genre de séries.

La réussite de la série passe également par ses histoires. Je crois que les trois points de vues (politique, famille, policier) est très original et permet d'avoir vraiment différentes idées sur l'affaire. On ne sait pas qui a tuée Rosie Larsen mais c'est là tout le but de cette saison. Une sorte de Twin Peaks des nouvelles années. D'ailleurs la petite référence à Facebook au début de l'épisode quand Sarah Linden parle à son fils d'envoyer des lettres à ses amis de Californie, c'était plutôt bon. Car justement mis à part quelques éléments de technologies logiques on est face à une série intemporelle, ce qui est plutôt bien vu.
vlcsnap-2011-04-04-22h20m27s127.pngOn ne s'attarde pas tellement sur Sarah Linden et sa vie personnelle ce qui reste peut être le seul regret que je peux avoir pour elle car son personnage est tout simplement magique. D'ailleurs Mireille Enos est absolument époustouflante dans son rôle. J'ai vraiment cru voir la flic qui débarque. Et c'est là que ma référence à Dans la Brume Electrique est encore plus frappante. Son côté engoncé sur elle même me rappelle un peu l'ambiance de ce film. L'enquête est également un point saisissant du pilot, certainement l'une des meilleurs parties. En tout cas c'est la plus maîtrisée. Elle pose plein de questions sur qui est qui et qui fait quoi. J'attends la suite avec impatience.

La partie politique de la série est très intéressante. J'adore Bill Campbell. Il est absolument génial cet acteur et il me manquait depuis l'arrêt des 4400, je m'avoue vaincu. Dans le rôle de Richmond il semble vraiment avoir un côté mystérieux et noir que l'on ne va pas tarder à découvrir à mon avis. C'est en lui que j'ai revu un peu de Pierce Brosnan dans The Ghost Writer. Je reviens également sur un petit ami supposé de Rosie : Jasper Ames. J'aime bien ce gosse. Il est vraiment le genre de personnage qui aura un rôle à jouer plus tard. Soit il va mourir soit réchapper à la mort mais cela me semble logique qu'il va lui arriver un truc du genre. J'adore. Ce qui encadre toute l'histoire est donc ici plutôt maîtrisée. J'attends la suite avec impatience également car les sujets politiques dans les séries c'est souvent ma tasse de thé (je ne suis pas un fan de politique en temps normal).
vlcsnap-2011-04-04-22h27m15s109.pngEt enfin, la famille. Michelle Forbes joue le rôle de Mitch Larsen, la mère de Rosie. Elle est parfaite et son regard si touchant m'a donné envie de la serrer dans mes bras pour la consoler. En tout cas cette série est parvenu à me faire ressortir de ces émotions. C'est vraiment réussi. J'ai juste un problème avec Stan, le père. J'aime pas trop Brent Sexton, l'acteur, c'est peut être pour ça que tout n'est donc pas passé. J'ai cependant adoré la jolie scène où il explique à ses enfants que leur soeur est morte et qu'elle ne reviendra pas. C'était très émouvant et bien interprété.

Au final, The Killing est vraiment la série que j'attendais pas du tout au tournant et qui m'a surpris. Je suis ravi d'une telle réussite. C'est une vraie révélation pour moi et j'en garde un souvenir impérissable d'une saison sérielle très mauvaise pour la plupart des nouveautés de la mi saison pour le moment. C'est donc dépaysant de voir quelque chose qui change des lieux théoriques des Etats-Unis. D'ailleurs, si cette série avait été tournée en Louisiane, dans le Bayou, elle aurait sûrement eu le même impact sur moi. Un excellent choix, des dialogues au poil et un casting réussi. Voilà ce que je demande à une série.

Note : 9.5/10. En bref, WHOUA est le seul mot auquel je pense pour décrire cette série. Claque de sériephile.

Commenter cet article

jean pierre 23/07/2011 23:52



Je ne vis pas en France , donc je ne sais pas ce qu'il en est du telechargment mais je lai trouve en torrent , diffusion BBC avec les sous titres en anglais....



delromainzika 23/07/2011 23:43



Pour retrouver des critiques de pilots, j'ai créé une page très pratique : http://cadebordedepotins.over-blog.com/pages/Le_DVR_des_critiques_du_blog-5383443.html


 


Sinon, ouais, je vois. En tout cas j'ai prévu de voir un jour The Killing l'original. Mais alors il va falloir que la France sorte les DVD sans coffrets séparés car ils sortent la s1 en 2 volumes
, ca va faire cher, alors je vais attendre ^^



jean pierre 23/07/2011 23:41



Désolé, je nai pas reussi a retrouvé "Forbrydelsen". Je viens de regarder la saison , quel regal hallucinant...De voir que mon pays d'adoption pouvait faire une telle merveille... Une mention
speciale a la soundtrtack envoutante de fin d'episode avec tous ces plans qui en disent tellement....Je vais attendre un peu avant d'attaquer the Killing us pour ne pas faire de comparaisons
systematiques.. Quel pied nempeche...



delromainzika 11/04/2011 11:42



Ahlala, toi et Big Love. ^^ Moi je l'ai adorée, et une excellente actrice reste excellente de partout :)



iKkyu 11/04/2011 11:26



Je ne suis pas aussi enthousiaste que toi ! J'ai été déçu par la prestation de Mireille Enos, ce qui m'a déçu globalement de ce double épisode. Je crois que Mireille Enos sera toujours Jodeen
dans Big Love pour moi ...