Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Killing US. Saison 2. Episode 10. 72 Hours.

28 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-05-28-15h29m14s205.png

 

The Killing US // Saison 2. Episode 10. 72 Hours.


L'épisode précédent nous laissait avec Linden assommée au dernier étage du casino par quelqu'un que l'on ne connait pas. La résolution facile de cette intrigue m'a déçu. En effet, Linden est placée dans un hôpital psychiatrique pour 72 heures (comme l'indique le titre de l'épisode) après que le casino ait clamé qu'elle a tentée de se suicider en sautant du haut de la tour. Alors que ce n'était pas du tout le cas. Tout l'équipe hôpital psychiatrique n'avait pas grand chose à nous offrir. Malheureusement le maigre lot de consolation viens des choses que l'on tente de nous offrir autour du personnage : pourquoi elle est obsédée par les affaires qu'elle tente de résoudre et notamment celle qui l'avait déjà placée dans un établissement psychiatrique. L'intrigue est plus psychologique qu'autre chose. On tente de nous offrir des nouvelles choses autour du personnage afin de comprendre un peu mieux sa persévérance, sa fascination, … Sauf que cela aurait à mon avis dû être fait la saison dernière et pas cette année. Cela permet par ailleurs de faire un nouveau break dans l'intrigue de la saison.

J'ai cette impression que l'on avance un épisode sur deux, ce qui est très dommage car il y a tellement de choses à faire encore à mon avis, que l'on a pas fini d'en parler de cette affaire de Rosie Larsen. Outre le fait que l'on tente de nous offrir de nouvelles choses sur le personnage de Linden, on oublie presque Holder à côté qui tente par tous les moyens de faire sortir sa coéquipière de ce guêpier. Evidemment que les gens du casino on été dire qu'elle avait tenter de se suicider, cela a permis d'écarter Linden de l'affaire encore quelques temps (72 heures pour être précis). De quoi continuer les travaux au dernier étage, et ainsi faire disparaitre tout indice possible. Malheureusement pour eux, ce n'est pas le cas puisque la fameuse carte d'accès à la Mairie est encore bel et bien présente comme l'indique la dernière image de cet épisode. J'ai maintenant hâte de savoir ce que The Killing US nous réserve par la suite car il y a tellement de choses à dire autour de cette carte. Est-ce le Maire ? (mon premier suspect). Telle est la question que l'on peut se poser. Légitimement.
vlcsnap-2012-05-28-15h30m12s18.pngDe même que Holder se rapproche un peu plus de cette idée. Mais pourquoi ce serait réellement lui maintenant ? Ce serait encore plus simple. Cela m'énerve parce que j'adorais ma théorie mais le fait qu'elle coule maintenant de source est bien trop facile. La semaine dernière on m'a proposé comme théorie que ce soit le père de Gwen. Pas bête même si ce serait très décevant parce que ce personnage n'a pas été très souvent là sous nos yeux. Holder découvre quant à lui une histoire autour de Jackson, Janek et le Maire Adams. Je ne sais pas trop quoi attendre de cette intrigue mais elle semble avoir de bonnes choses à dire dans les prochains épisodes (il n'en reste que trois). Enfin, Stan tente d'aller de l'avant dans sa vie et de trouver enfin un sentiment de paix. On a donc droit à des scènes familiales (le chien), et banales (la réparation). Pas grand chose de très excitant finalement. J'espère maintenant que l'on n'ira pas plus loin avec le personnage. Il commence sérieusement à devenir ennuyeux et inintéressant.

Note : 6/10. En bref, un épisode transitoire assez moyen dans son ensemble. Il y a des bonnes choses mais pas suffisamment.

Commenter cet article

cilou 02/06/2012 00:19


@Sabrina, je me faisais la même réflexion quant à Mitch. Je ne comprends pas pourquoi les scénaristes ont "flingué" son personnage cette saison. Michelle Forbes est devenue inexistante voire
transparente ,elle qui était si juste et touchante la saison précédente. Le personnage de Mitch est sacrifié, pourquoi ??


Cet épisode était comme beaucoup d'épisodes cette saison ni bon ni mauvais . Il y avait de bonnes choses  mais pas assez à mon goût. Je pense que je me suis lassée de la série , j'ai
vraiment envie que cela se termine . Quel gâchi quand même cette saison 2. C'est incroyable quand on voit la qualité de
la saison 1.

sabrina 28/05/2012 23:06


J'ai vraiment bien aimé cet épisode. D'abord pour les séances de thérapie de Linden qui refoule clairement quelque chose, ce qui l'empeche d'avancer ou de faire le dueil d'un évènement de son
passé. C'est très interressant, surtout la scène ou elle attaque son dejeuner comme si elle découvrait la nourriture pour la première fois. Ca en dit long en réalité sur son état d'épuisement
émotionnel, et c'est ce qui est brillant dans cette série: les choses sont suggérées avec beaucoup de finesse spycologique.


Stan quant-à lui opère le cheminement inverse: il a enfin décider de tourner la page et d'arreter de se punir, chose que Linden n'a pas reussi à faire. Le fait de l'avoir intégré dans le même
épisode est très judicieux car on voit comment 2 personnes blessées par un drame diverges finalement de comportement.


 


Quant-à l'histoire de fond, je ne fais aucun protostiques car je suis certaine que le vrai tueur n'a pas encore été présenté parmi les personnages. On a cru que c'était le prof, le maire, le
petit ami, quelqu'un de la mafia Janek, quelqu'un du casino....


J'ai vraiment l'impression, comme Holder, que Rosie à été la victime d'un "complot" de grande envergure, mais qu'à 3 épisodes de la fin, on ne nous a pas encore donné toutes les pieces du puzzle.


Par contre, je ne comprends pas l'attitude de Mitch qui part en laissant ses 2 enfants derrière elle. Il y a quelque chose de bizzare avec ce personnage. L'emotion que sussite la perte de sa
fille justifie t-elle de tirer un trait sur sa vie ? Je ne sais pas...