Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Killing US. Saison 2. Episode 4. Ogi Jun.

16 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

a-killing-clue_516x363.jpg

 

The Killing US // Saison 1. Episode 4. Ogi Jun.


La semaine dernière, l’épisode permettait de relancer l’intérêt de l’intrigue et des personnages dans de nouvelles histoires pour la saison. Ainsi, ce nouvel épisode nous plonge logiquement un peu plus dans l’enquête. Mais je trouve quand même que l’on tente par tous les moyens de nous faire tourner en rond jusqu’au dénouement final. C’est fou comment The Killing US est assez forte pour nous captiver mais aussi en même temps nous sortir complètement de ce qu’elle tente de raconter. Linden et Holder vont découvrir que le tatouage d’Ogi Jun appartient à un garçon nommé Alexi. Son père était l’homme que Stan Larsen a tué. C’est moi où cette histoire avait un arrière goût de Millénium ? L’épisode aurait très bien pu s’appeler The Boy with the Japanese Tattoo en fait. Cela aurait pu être assez marrant au fond. Malheureusement, la série reste un peu trop statique par moment, et tout ça est dû au déroulement de son récit (un épisode, un jour). Tout se passe la nuit. J’ai cette impression que les seules bonnes choses se déroulent à ce moment là. Même si on a quelques scènes d’action durant la journée (notamment une course poursuite dans cet épisode).

 

Cependant, ce que j’ai bien aimé (et qui change de la première saison) c’est qu’ils vont plus loin dans la recherche de preuves. Alors que dans la première saison le moindre indice avait tout de suite un coupable tout désigné derrière, les deux erreurs (d’abord celle du professeur, puis celle de Richmond) mènent maintenant l’enquête dans une toute autre dimension assez captivante en soit. Ce que j’ai aussi aimé c’est qu’ils tentent de prouver que Janek est connecté au meurtre de Rosie. Ils savent que Janek est connecté à la mort de Rosie. S’en est plus que logique de toute façon. Mais ce qui est encore plus excellent c’est que Stan lui-même a réussi à mettre en doute Janek, en pensant qu’il pourrait être bien plus connecté à sa fille qu’il ne le pensait. Mais maintenant que l’on s’intéresse de plus en plus officieusement à Janek, je pense que cela ne sera pas ce personnage le tueur. Ce serait trop facile. J’espère juste que la surprise finale sera de taille car l’an dernier, la fin de la saison paraissait un peu trop cousue de fil blanc (même si la partie Richmond on ne la voit pas venir). La découverte du dessin de Rosie que détient Alexi relance encore plus les suspicions, mais tente surtout de noyer le poisson. On voit clairement que The Killing US tente de nous cacher pas mal de choses afin d’être sûr que l’on aille sur la mauvaise piste.

03-Janek.jpg

Pendant ce temps, la série développe d’autres intrigues, et notamment la vie personnelle de Linden. Cette dernière découvre que son ex femme la suite pour la garde de leur fils parce qu’elle ne sait pas s’en occuper et qu’elle ne lui fourni pas l’éducation dont il a besoin. Je notais dans l’épisode précédent le fait que le jeune garçon apprend à devenir autonome et c’est assez intéressant de le confronter au travail de sa mère. J’espère que le fils voudra rester avec sa mère si procès il y a (je sens venir un épisode spécial consacré à cette intrigue à deux épisodes du final, comme l’an dernier on nous avait offert un épisode sur la disparition du fils de Linden complètement déconnecté de l’intrigue de la série). Il y a du potentiel derrière cette histoire tant qu’elle reste en filigrane. Si elle commence à prendre trop d’ampleur, le souci pourrait être d’en perdre le fil. Du côté de Stan également on fait quelques avancées. Ce personnage est excellent et très bien développé, mais il lui manque une prise en main de ce qu’il développe avec nous. J’ai l’impression qu’il ne sait jamais vraiment quoi faire. Le retour du duo Holder / Linden est assez bien mené et réjouissant. Après avoir éloigné les deux personnages, on les réunit pour le meilleur désormais.

 

Enfin, Richmond est frustré d’être paralysé et veut que Jamie écrive un discours pour qu’il quitte la course politique. C’est dommage car Richmond faisait un bon politicien, maintenant j’espère juste qu’il restera dans l’ombre si jamais il se retire de la vie politique car sans ça je ne vois pas trop l’intérêt du personnage. Au final, ce nouvel épisode de The Killing US prouve une nouvelle fois le talent des scénaristes pour nous perdre au milieu de tout et de rien, mais c’est fait avec assez de malice et d’intelligence pour ne jamais nous ennuyer.

 

Note : 7/10. En bref, un scénario toujours aussi maitrisé et bien incarné.

Commenter cet article

Cilou 18/04/2012 12:03


J'aime toujours cette série. Les répliques de Holder me font bien rire. Le duo fonctionne à merveille. Par contre l'histoire qui gravite autour du personnage de  Janek ne m'intéresse pas ,
j'accroche pas . J'espère vraiment que le meurtre de Rosie n'a rien à voir avec lui .Quant à Richmond il est temps que ce personnage retrouve de l'épaisseur , les scènes à l'hôpital ça commence à
bien faire ...