Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Killing US. Saison 2. Episodes 1 et 2.

2 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-04-02-18h26m41s142.png

 

The Killing US // Saison 2. Episodes 1 et 2. Reflections / My Lucky Day.


Après une bonne première saison, mais un final décevant (non pas pour son dénouement, car je n'ai pas vu la version originale donc je m'en fou mais plutôt pour son côté très lancinant où il ne se passait rien et où l'on faisait de la contemplation). The Killing US revient donc avec deux épisodes, à l'instar du series première qui s'était lui aussi déroulé sur deux heures. Une bonne idée car cela permet de mieux se replonger dans cet univers froid, glacial et pas super accessible. Cette série policière est excellente et reste une très bonne surprise pour moi. Avec le quatorzième jour, on avance un peu plus sur l'histoire. Darren Richmond se faisait tiré dessus dans le season 1 finale par Belko Royce, ce qui avait changé les plans de Sarah Linden, qui s'est alors décidé à rester à Seattle pour poursuivre son enquête. Le choix de la série de poursuivre sur le meurtre de Rosie est une excellente idée. On remet tout en cause, toute l'enquête, et donc on repart de zéro. Tout le monde est de nouveau un/une suspect(e). Je trouve que cette pirouette scénaristique étonnante de la première saison est réjouissante et assez bien traitée. Le premier épisode de la saison traite donc des petites réflexions de chacun et surtout de Linden sur qui a bien pu tuer Rosie.
vlcsnap-2012-04-02-18h48m14s14.pngL'histoire de la photo trafiquée refait donc surface, surtout que Richmond ne pouvait pas avoir tuer Rosie car il était à ce moment là quelque part d'autre avec quelqu'un d'autre. Holder n'est pas un bon flic, et on va même le lui dire dans le second épisode. Si il a été mis sur cette affaire c'est parce qu'il est pourri, et non pas pour ses talents de détective. Tout le monde savait que cela allait mal finir. Evidemment, le premier épisode tente de lui donner les honneurs, notamment d'un badge qu'il ne mérite pas du tout. Mais maintenant que Linden connait Sloane, évidemment cela donne des choses intéressantes. Sa petite filature était une excellent idée afin de nous replonger au beau milieu de cette enquête mais en douceur (ne pas trop brusquer le téléspectateur même si l'on est quand même pas mal agiter avec notamment un suicide). Curieusement, quelqu'un s'amuse aussi à suivre Linden dans ses moindres mouvements, je trouve ça assez étrange pour le moment mais j'aime bien l'idée. Cela ajoute un peu de piment supplémentaire à l'enquête qui se devait de se renouveler.

Richmond est toujours en vie, mais il est paralysé des jambes. Son utilité dans l'histoire est maintenant quasi nulle mis à part le fait qu'il peut être un témoin dans l'affaire. Il est donc possible qu'on garde le personnage par ici quelques temps encore même si je ne pense pas qu'il reste jusqu'au bout de la saison. Le pauvre Bill Campbell qui avait le rôle excellent du meurtrier, et notamment de l'excellente scène meurtrière de Linden dans la maison de Richmond en fin de saison s'avère très décevante. Mais bon, le retour de la série ne l'est pas. Les rebondissements sont intactes et l'intrigue reste pertinente. Notamment chez les Larsen qui sont toujours agités parce qui est arrivé. Alors que Stan n'est pas super content de ce que Belko a fait pour lui, il va alors se suicider. Un geste qui permet de se débarrasser d'un personnage dont on avait plus du tout besoin. Le second épisode était bien plus passionnant que le premier et pour cause, le premier servait à se remettre dans le bain de la plus douce des façons possible.
vlcsnap-2012-04-02-17h13m11s77.pngCette seconde partie du season premiere était bien meilleure car il se passe plusieurs choses intéressantes d'une part mais aussi parce que les personnages changent presque de statut. Dans un premier temps quelqu'un dépose le sac à dos plein de sang de Rosie sur le pas de la porte des Larsen. Fait intéressant qui va d'un côté bouleverser une nouvelle fois les Larsen qui ne comprennent pas vraiment pourquoi on semble tant leur en vouloir. De plus, quelqu'un semble roder près de chez eux et voudrait bien être protéger (ainsi que sa famille) étant donné que le tueur est encore dehors. C'est tout à fait compréhensible et le drama est plutôt bien géré dans la série d'ailleurs. J'aime bien cette manière que la série a de jouer sadiquement avec ses personnages. C'est presque affolant. En tout cas, j'ai hâte de voir ce que la suite va donner. Alors que le fils pense qu'un chien suffira à dissuader les potentiels voyous qui leurs veulent du mal mais Stan va rendre une petite visite à Janek Kovarsky, le patron de la mafia polonaise afin de lui dire de tuer le tueur de Rosie.

- "We need a dog"

Du côté de l'affaire on avance également car Linden arrive à prouver que Richmond est innocent. En effet, elle va se rendre sur le lieu où la photo de Richardson et sa femme. On va découvrir que Richmond avait tenté de se suicider. Sauf que ce dernier va menacer Linden en lui disait que si elle révèle cette information alors il lui intente un procès. Il a peur que cela nuise à sa campagne. Ce qui est logique. Quelqu'un d'instable comme Richmond. Et les charges contre lui sont laissées tomber. C'est vrai que c'est rapide et très facile mais bon, on ne peut pas en vouloir à la série, car elle a vraiment besoin de prendre un nouvel envol et c'est ce qu'elle est entrain de faire avec beaucoup de bonnes choses finalement. Holder va par ailleurs réalisé qu'il a été utilisé par Sloane, pour ses qualités de flic pourri (comme je vous le disais plus haut). La révélation faite était excellente, Holder est dévasté et sa tentative d'excuse à la fin était très touchante et captivante. C'est aussi ça cette série, des scènes de cette envergure là, vraie et sans tromperie. Voilà quelque chose que j'aime aussi dans The Killing US.
vlcsnap-2012-04-02-17h03m32s174.png
- "You don't have a case anymore ?"
- "I don't have a clue"

Ainsi, ces deux épisodes permettant de replacer les éléments de la série dans le bon sens (retrouver l'ambiance et se réimpregner de l'histoire avec l'affaire et les derniers éléments, et le second pour replacer les pions et notamment Lindin à la tête de l'affaire Larsen depuis que Oakes est en retraite forcée). Ces épisodes sont très bons, surtout le second. Et je suis heureux de retrouver cette excellente série policière, peu importe ce que les critiques peuvent en dire. Ce que je recherche avec The Killing US c'est ce côté captivant qui nous imprègne dans un monde jamais sûr, sale, sombre et triste.

Note : 7/10 et 8.5/10. En bref, deux bons épisodes pour le retour d'une excellente série policière.

Commenter cet article

jonath666 17/04/2012 11:49


Le plus intéressant dans ce season premiere c'est qu'il se s'oriente définitivement vers une autre résolution que la série originale.


 


Tout est remis à zéro. ça va redonner de l'intérêt pour ceux qui ont suivi la série danoise.


 


Le coupable ne sera pas le même que dans la série originale. Et ça c'est osé!

delromainzika 12/04/2012 15:43


J'avoue que je ne savais pas . Merci pour l'info :)


 


Et merci très cher lecteur fidèle :)

sacha 12/04/2012 15:00


Bonjour et bravo pour votre blog qui nous fait partager votre passion pour les series TV et qui me permet de découvrir de petits bijoux inconnus du grand public.


Je voulais attirer votre attention sur un fait amusant et qui m'a bien surpris : Linden demande l'aide de la District Attorney Christina Niilsen qui n'est autre que la Sarah Lund originale (sofie
Grabol).


Joli clin d'oeil !