Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Killing (US). Saison 3. Episode 4. Head Shots.

17 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-17-11h49m03s187

 

The Killing (US) // Saison 3. Episode 4. Head Shots.


Cette saison 3 de The Killing est bien plus difficile à regarder que les deux précédentes. Cette saison nous montre à quel point les gens sont cruels. Et le fait que la série mette en scène des adolescents est d'autant plus terrible finalement. Une scène de cet épisode m'a praticulièrement perturbé. Il s'agit de celle où Twitch se retrouve dans la voiture de son agent de libération conditionnelle et que ce dernier lui demande de se mettre à l'arrière de sa voiture afin de le sodomiser. Cette scène, dans son intégralité, forcée par un silence et des paroles courtes rend le tout encore plus terrifiant.
"I don't do that, I'm not gay"
"Neither am I"
Pauvre Twitch. D'ailleurs, tout l'épisode traite avec une certaine efficacité des conséquences de ce qu'il s'est passé dans la voiture. Twitch est maintenant brisé, détruit dans sa condition d'homme. Violé de la sorte est terrible. Je suis même certain que ce genre de choses existe réellement.

Mais derrière cela, j'aime beaucoup la manière dont The Killing meurtrie ces jeunes. Ils sont perdus, ils ne savent pas vraiment quoi attendre de la vie, mais il y a une certaine envie de solidarité. J'aime bien également la manière dont Bullet s'est attachée à Twitch. Cette relation n'est pourtant pas saine mais au milieu de tant d'horreurs, ce n'est pas une mauvaise chose finalement. La série nous a offert une autre scène assez terrible mais pas aussi terrifiante. En effet, à un moment Linden va demander à la mère d'une des filles disparus si elle savait que sa fille était une prostituée. La mère va simplement rétorquer par "It's just a phase". Comment une mère peut oser dire qu'au fond être prostituée c'est une phase. Une mère devrait protéger son enfant. Mais The Killing n'a jamais été là pour faire dans la dentelle et on le voit très bien. Les deux premières saisons de la série ne jouaient pas vraiment sur le côté sale de Seattle mais cette saison est bien pire. Elle joue avec la perversité, l'horreur ou encore le malheur. Je me demande comment Linden va ressortir de cette saison.
vlcsnap-2013-06-17-11h39m50s22L'enquête avance, doucement. Les bases sont là mais Linden et Holder font pas mal de choses de façon très lente. Au fond, un épisode est égal à une journée entière de l'enquête. Il ne peut pas toujours se passer tout un tas de rebondissements. Et ce même si le cliffangher de l'épisode était excitant et bien meilleur que ce que l'on avait déjà pu voir dans les deux épisodes précédents. Et puis nous avons également Ray Seward, toujours en prison, toujours plein de pensées (pas toujours très justes d'ailleurs). Mais derrière cette fascinante plongée dans l'esprit de Ray, je me demande ce que The Killing a encore en réserve pour nous. Le personnage est tellement étrange et fascinant à la fois. La scène où il doit prendre ses cachets était assez bien foutue bien qu'un peu too much sur les bords. Mais le but n'est pas là. En tout cas, le moins que l'on puisse dire c'est que The Killing est une bonne petite série policière qui tente de nous offrir une palette de ce qui se fait de pire dans ce bas monde avec une certaine perversité et efficacité détonnante. Je me demande ce que le prochain épisode nous réserve réellement car celui ci conclut sur quelque chose que je n'attendais pas aussi tôt.

Note : 7/10. En bref, un bon épisode de The Killing. A suivre...

Commenter cet article